LOVE ANIMALIA NATURALIS ENVIRONNEMENTALIS
Bienvenue sur le Forum Love Animalia Naturalis : Actualités, informations et conseils sur les Animaux, la Nature et l'Environnement. Des rubriques exclusives réservées aux membres du forum. Pour satisfaire votre curiosité retrouvez l'actualité ou des conseils et pour satisfaire la nôtre, nous serons heureux de lire les vôtres! Toutes les personnes de 10 ans et plus, partageant ces centres d'intérêts sont les bienvenues.

LOVE ANIMALIA NATURALIS ENVIRONNEMENTALIS

Animaux, Nature et Environnement : Actualités, Informations et Conseils
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Vous avez des photos sur les animaux, la nature et l'environnement ? Si vous êtes prêts à nous offrir l'une d'elles... Ecrivez un message à l'un des administrateurs. Merci

Partagez | 
 

 France : Une vache sème la panique avant d’être abattue de 70 balles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: France : Une vache sème la panique avant d’être abattue de 70 balles   Sam 22 Mar - 22:41

CHARLEVILLE-MEZIERES (08). Une vache et son veau ont sauté hier d’un véhicule en marche sur la rocade. La vache a blessé des piétons, chargé la police et traversé la Meuse. Elle a été abattue par six policiers.

Événement hors du commun mercredi après-midi dans les rues de Mézières. Loin du folklore de Pampelune et d’autres férias, les deux bovins qui se sont échappés de leur remorque ont sidéré les témoins qui ont assisté à leur course folle.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] La vache et son veau sur la route. Photo Aurélien Laudy

Tout commence peu avant 16 heures, lorsque Jean-Noël Hourlier, éleveur d’une centaine de bovins à Perthes, dans le Rethélois, emprunte la pénétrante pour aller vendre une vache de quatre ans. La remorque, peut-être mal fermée, s’ouvre soudainement. Alors que le véhicule est en marche, sur cette portion limitée à 70 km/h, la vache saute sur la chaussée, suivie par son veau. Les deux bêtes remontent la rocade à contresens, provoquant coups de freins et de volant des automobilistes qui n’en croient pas leurs yeux. Pompiers et policiers sont dépêchés sur place. Avec l’aide de l’éleveur, ils récupèrent rapidement le petit. Mais sa mère, très excitée, prend la poudre d’escampette.

À une allure beaucoup plus rapide qu’attendue par les forces de l’ordre, elle atteint le quartier de Saint-Julien, puis l’avenue du Général-Teissier, où elle renverse une jeune fille de 14 ans -commotionnée, elle a été transportée à l’hôpital pour des examens. Quelques minutes plus tard, elle défonce le capot d’une voiture de police. Le bovin arrive quai Mialaret et emprunte à toute vitesse le pont d’Arches.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] L'éleveur avec les policiers. Aurélien Laudy

La cavalcade se poursuit quai Roussel. Un homme prend peur et se réfugie dans un véhicule de police. Au bout du quai, sans se poser de question, l’animal saute dans le fleuve et nage jusqu’à la rive opposée, au pied du plateau de Berthaucourt. C’est ce qui va causer sa perte. Alors que plusieurs dizaines de pompiers et de policiers (12 de la police nationale, 6 de la municipale) sont à ses trousses, entre Mézières et la Citadelle et Berthaucourt, la bête se retrouve cernée près de la station d’épuration. Lorsque les policiers arrivent sur place, tout va très vite. Les vétérinaires contactés afin d’anesthésier la bête sont injoignables : le premier est à Paris, le second ne répond pas. Le commissaire Éric Krust, qui commande directement les opérations sur place, ne veut à aucun prix que l’animal reparte vers la ville.

La vache menaçant de charger à tout moment, le chef de la police donne l’ordre à ses hommes de tirer. Six policiers se mettent en rang et au signal, abattent le bovin avec leur arme de poing. Pas moins de soixante-dix balles sont tirées sur la vache, comme exécutée devant les murs des anciens fours à chaux.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] La pauvre vache abattue. Photo Aurélien Laudy

Le hasard faisant parfois mal les choses, l’animal s’écroule au cœur de la réserve naturelle de la côte de Bois-en-Val, qui a pour objectif de préserver les espèces végétales et animales.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
UnionArdennais 19/3/2014

Cette pauvre vache n'a pas eu la chance [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] qui avait été capturée plusieurs mois après son évasion et a depuis rejoint un refuge où elle finira ses jours... Ni [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] (sicilienne) qui avait sauté à la mer pour éviter d'être abattue comme le reste du troupeau, suite à une infection bactérienne. La vache a été adoptée aujourd'hui par une ferme pédagogique, la Santa Maria della Strada, touchée par cette histoire. En revanche, [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

RIP pour cette vache qui a eu la malencontreuse idée de perturber la circulation routière... Faut-il supposer que les forces de l'ordre ne sont pas préparées à affronter de telles situations ? Parce qu'il faut dire une chose : outre le fait que la vache ait pu être désorientée après avoir sauté du camion et se retrouver dans un environnement inconnu et stressant... le fait de la poursuivre, comme cela a été expliqué n'a fait qu'aggraver le stress de ce pauvre animal... Lequel se sentant en danger a fui et, acculé (comme de nombreux animaux en pareil cas) se défend... A défaut d'un vétérinaire pour l'anesthésier, ramener le calme autour de cette vache aurait conduit à l'apaiser... RIP pour cette malchanceuse vache !

L'Union l'Ardennais 20/3/2014
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
birdy1972
Membre certifié
Membre certifié


Messages : 324
Date d'inscription : 13/04/2013

MessageSujet: Deux associations portent plainte après le meurtre par balles d'une vache   Jeu 1 Mai - 1:31

Elles demandent justice pour la vache abattue. Deux associations de défense des animaux, l'Association pour la défense des droits des animaux et la Société nationale pour la défense des animaux (SNDA), ont porté plainte mardi 29 avril pour acte de cruauté envers un bovin.

L'animal s'était échappé avec son veau d'un camion en mars à Charleville-Mézières (Ardennes). Les secours avaient réussi à maîtriser rapidement le veau, mais la vache paniquée avait pris la fuite en empruntant la voie de circulation à contresens avant d'entrer dans la commune.

Dans sa course folle, l'animal avait blessé très légèrement une jeune fille, défoncé le capot d'une voiture de police et chargé un promeneur sur les bords de la Meuse qui avait laissé tomber son téléphone portable dans le fleuve en se jetant au sol pour se protéger. La vache avait alors traversé le cours d'eau avant de se retrouver cernée par les policiers qui ont fait feu à 70 reprises sur l'animal.

"Cette tuerie a provoqué un vif émoi : nous souhaitons qu'une enquête soit diligentée pour déterminer les circonstances de cet acte cruel", a expliqué Stéphane Lamart, président de l'Association pour la défense des droits des animaux.
"L'animal était apeuré et il y avait d'autres moyens de le récupérer plutôt que ce stand de tir, d'autant qu'un vétérinaire aurait pu l'anesthésier avec un fusil spécial", a souligné le militant. Du côté de la police, on explique que "les balles des policiers sont d'un type impactant et non perforant ce qui explique le nombre impressionnant de coups qui ont dû être tirés pour neutraliser l'animal qui était hors de contrôle et menaçant".

Retrouvez cet article sur : France tv info 29/4/2014
Revenir en haut Aller en bas
 
France : Une vache sème la panique avant d’être abattue de 70 balles
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une invasion d'araignées géantes sème la panique dans un village indien
» Quand arreter de traire ma vache ?
» Alsace: Une vache s'échappe de l'abattoir et sème la panique dans les rues
» oedème à la mamelle suite mise bas
» Louga : Un mystérieux serpent sème la panique chez des ouvriers de Thiokhna

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LOVE ANIMALIA NATURALIS ENVIRONNEMENTALIS :: Espace Animaux de compagnie ou de la ferme :: Insolite, divers-
Sauter vers: