LOVE ANIMALIA NATURALIS ENVIRONNEMENTALIS
Bienvenue sur le Forum Love Animalia Naturalis : Actualités, informations et conseils sur les Animaux, la Nature et l'Environnement. Des rubriques exclusives réservées aux membres du forum. Pour satisfaire votre curiosité retrouvez l'actualité ou des conseils et pour satisfaire la nôtre, nous serons heureux de lire les vôtres! Toutes les personnes de 10 ans et plus, partageant ces centres d'intérêts sont les bienvenues.

LOVE ANIMALIA NATURALIS ENVIRONNEMENTALIS

Animaux, Nature et Environnement : Actualités, Informations et Conseils
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Vous avez des photos sur les animaux, la nature et l'environnement ? Si vous êtes prêts à nous offrir l'une d'elles... Ecrivez un message à l'un des administrateurs. Merci

Partagez | 
 

 Un syrien risque sa vie pour venir en aide aux chats abandonnés et errants

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: Un syrien risque sa vie pour venir en aide aux chats abandonnés et errants   Ven 29 Jan - 15:37

Chaque matin, Mohammad Alaa Aljaleel vse rend à la boucherie locale et achète entre 2,50 $ et 4$ des restes de viande. Les bons jours, le propriétaire sympathique offre à Aljaleel un rabais ou même ajoute quelques morceaux et des os gratuitement. Le boucher sait qu'Aljaleel n'achète pas la viande pour lui-même, mais pour les plus de 150 chats abandonnés quand leurs propriétaires ont fui la ville ou ont été tués dans cette guerre civile sans fin.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Aljaleel nourrissant des chats dans Masaken Hanano à Alep, le 24 Septembre, 2014. Alaa achète environ 4 $ de la viande tous les jours pour nourrir environ 150 chats abandonnés dans Masaken Hanano, un quartier d'Alep qui a été abandonné en raison des bombardements des forces loyales au président syrien Bachar Al -Assad. Hosam KATAN / REUTERS


Depuis que la guerre civile syrienne a éclaté en 2011, Aljaleel est devenu officieusement le gardien des félins de sa ville natale. Peu de temps après le début de la crise, l'ancien électricien a eu l'occasion de partir avec sa femme et ses 3 enfants en Turquie, où il avait une promesse de travail en tant que mécanicien. Mais avec sa famille, il a choisi de rester sur place pour aider les moins fortunés que lui-même, et pas seulement les personnes mais aussi les animaux.

"Je considère animaux et les humains de la même manière", dit-il. "Tous souffrent de douleur et tous méritent la compassion".

Aljaleel abord remarqué quelques chiens errants traînant dans les décombres d'une maison détruite par un raid aérien. Il s'est senti en quelque sorte obligé de les nourrir. Bientôt cinq animaux se sont transformés en 10, puis 20, comme il dit, "les chats trouvent toujours quand il ya de la nourriture alentour...".

Il estime maintenant qu'il nourrit environ 150 chats aujourd'hui et parmi eux, 30 chats ont maintenant des noms, dont son favori, Zorro le Noble. "Il apporte tellement de joie aux enfants qui jouent avec lui", dit Aljaleel. "Je suis très fier du travail que je fais".

Certains diront que le temps et les ressources d'Aljaleel seraient mieux dépensés pour aider les victimes humaines de la guerre. Mais au hasard des rencontres avec quelques individus et organisations qui travaillent avec les animaux de compagnie et autres animaux capturés dans les zones de conflit, tous croient fermement que leurs efforts valent la peine. Aider les animaux, soulignent-ils, aide les gens. Beaucoup de réfugiés ont parcouru près de 500 km avec leur chien ou pris à bord de radeaux leur chat ou chaton pour la Grèce.

Mais, comme pour les chats d'Alep, l'avenir de Aljaleel est incertain."Chaque jour, quand je sors de chez moi, je sais que je ne pourrais pas revenir", dit-il, en Syrie, les choses vont de mal en pis". Pourtant, malgré l'escalade de la violence, il n'a pas l'intention de quitter ou d'abandonner les chats

Au lieu de cela, il aspire à fonder son propre refuge pour animaux ainsi qu'un hôpital. "Je suis conscient que d'autres pays ont beaucoup plus de ressources pour les animaux, mais ici nous n'avons même pas beaucoup de bons vétérinaires, nous sommes seuls", dit-il. "Bien qu'il n'existe aucun refuge en Syrie, maintenant je rêve d'en construire un". 


TheBestCatPage 26/1/2016
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
 
Un syrien risque sa vie pour venir en aide aux chats abandonnés et errants
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Il risque sa vie pour sauver son chien de la noyade
» une nouvelle venue pour venir en aide à nos bull d'amour ..
» Vente de calendriers pour venir en aide aux plus malheureux!
» SOS Faune sauvage : comment lui venir en aide ?
» [resolu] Titus, 5mois, Association Blagnacaise pour la Protection des Chats Abandonnés (31)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LOVE ANIMALIA NATURALIS ENVIRONNEMENTALIS :: TRAFICS / VOLS - MALTRAITANCE - SAUVETAGES - CAMPAGNES :: Les Sauvetages - Vos Sauvetages-
Sauter vers: