LOVE ANIMALIA NATURALIS ENVIRONNEMENTALIS
Bienvenue sur le Forum Love Animalia Naturalis : Actualités, informations et conseils sur les Animaux, la Nature et l'Environnement. Des rubriques exclusives réservées aux membres du forum. Pour satisfaire votre curiosité retrouvez l'actualité ou des conseils et pour satisfaire la nôtre, nous serons heureux de lire les vôtres! Toutes les personnes de 10 ans et plus, partageant ces centres d'intérêts sont les bienvenues.

LOVE ANIMALIA NATURALIS ENVIRONNEMENTALIS

Animaux, Nature et Environnement : Actualités, Informations et Conseils
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Vous avez des photos sur les animaux, la nature et l'environnement ? Si vous êtes prêts à nous offrir l'une d'elles... Ecrivez un message à l'un des administrateurs. Merci

Partagez | 
 

 Ouragan, typhons, tempêtes, cyclones... : actualité et évolutions...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
megmatii
Membre assidu
Membre assidu
avatar

Messages : 244
Date d'inscription : 30/11/2010

MessageSujet: Sandy : Haïti menacé par la famine et le choléra après l'ouragan   Ven 2 Nov - 2:30

Les intempéries provoquées par Sandy ont causé des dégâts considérables à Haïti où 52 morts ont été recensés. Aujourd'hui, les autorités s'inquiètent des conséquences à long terme du passage de l'ouragan qui a détruit une grande partie des récoltes et aggravé les conditions sanitaires dans le pays.


Si tous les yeux sont actuellement tournés vers les Etats-Unis et notamment la ville de New York, il faut rappeler que la côte américaine n'est pas la seule victime de Sandy. Avant cela, l'ouragan a également sévi dans les Caraïbes où il a fait de gros dégâts notamment à Haïti. Selon le dernier bilan, le pays caribéen détient même le triste record du bilan le plus important en terme de victimes : 52 personnes y ont trouvé la mort, 15 sont toujours portées disparues et 19 ont été blessées suite aux intempéries qui ont balayé Haïti pendant trois jours.

Mais dans cette région régulièrement touchée par les phénomènes climatiques et encore traumatisée par le séisme du 12 janvier 2010, les pluies diluviennes et les vents violents ont eu des conséquences dévastatrices. Inondations, glissements de terrain et destructions de maisons ont frappé de plein fouet les habitants qui peinent déjà à se remettre des dernières catastrophes. La région la plus sévèrement touchée est le département de Port-au-Prince, à l'ouest du pays où a été recensée une vingtaine de morts, dont des familles entières ensevelies dans leurs maisons effondrées. Dans la capitale, les campements de fortune, qui abritent encore 370.000 victimes du séisme de 2010, ont été durement affectés tandis que le sud d'Haïti dénombre 18 morts.

Si les dégâts sont très importants et devraient s'accroitre au fur et à mesure que les secours s'affairent, les conséquences à long terme du passage de Sandy sont encore plus préoccupantes. En effet, l'ouragan a dévasté 70% des récoltes du sud du pays et tué une grande partie du bétail. "La plupart des cultures épargnées par l'ouragan Isaac [qui a frappé l'île en avril] ont été détruites par Sandy", a déploré à Reuters le premier ministre, Laurent Lamothe. Les autorités haïtiennes et les organisations humanitaires présentes sur place s'inquiètent ainsi que les prix des biens de première nécessité n'augmentent à cause de la destruction des plantations et des cultures de subsistance. "L'économie a subi un coup sévère", a ajouté le premier ministre.

"Tout ce que les paysans avaient – maïs, tubercules – a été dévasté. Certains avaient déjà préparé leurs champs pour les cultures d'hiver et ça a été dévasté", a commenté pour sa part Jean Debalio Jean-Jacques, directeur du département du Sud au ministère de l'agriculture cité par le Monde.fr. Régimes de bananes, arbres à pain, cultures de café ont été totalement détruits dans les différentes régions du pays. Ce "désastre agricole" fait ainsi prédire à certains, notamment le maire de la ville d'Abricots Kechner Toussaint, une "famine dans les prochains jours".

Face à la situation, l'Etat et les organisations humanitaires présentes sur les lieux ont donc rapidement réagi en distribuant de la nourriture, de l'eau et d'autres biens de première nécessité aux victimes de l'ouragan. Mais "les stocks sont à un niveau dangereusement bas. Après la tempête tropicale Isaac en août, ces stocks n'ont pas été reconstitués", a averti George Ngwa, porte-parole de OCHA, qui coordonne l'aide humanitaire en Haïti. Pour renforcer l'action, un appel international a été lancé et le Venezuela y a déjà répondu en envoyant de l'eau et de la nourriture en Haïti. L'Union européenne s'est également dit prête à soutenir les efforts de reconstruction en Haïti, ainsi que dans le reste des Caraïbes touché par l'ouragan.

La famine n'est pas la seule menace qui plane sur le pays alors que Sandy a également aggravé les conditions sanitaires dans lesquelles vivent les habitants. Depuis octobre 2010, Haïti est en proie à une tenace épidémie de choléra qui a affecté plus de 600.000 personnes et fait quelque 7.400 morts. Si elle connait des atténuations, elle se renforce régulièrement et les organisations craignent que les cas se multiplient de nouveau suite au passage de l'ouragan. D'ailleurs, au cours des derniers jours, l'Organisation panaméricaine de la santé a noté une forte augmentation des cas de choléra présumés dans sept départements, dont 86 dans les camps de réfugiés de Port-au-Prince.

Une hausse d'autant plus préoccupante qu'elle reste difficile à évaluer précisément dans la mesure où plusieurs communautés demeurent isolées et uniquement accessibles par hélicoptère. Face à la situation, le président Michel Martelly et le premier ministre Laurent Lamothe viennent ainsi de décréter l'État d'urgence pour une période d'un mois sur l'ensemble du territoire haïtien. "L'État d'urgence est déclaré en fonction de la gravité de la situation résultant du passage de l'ouragan Sandy sur l'ensemble du pays", indique ainsi le ministère de la Communication. La déclaration de l'État d'urgence a été prise dans la soirée du 30 octobre, après avoir fait consensus auprès de tous les ministres du gouvernement haïtien, selon le ministre Gardy.


PS : je ne savais pas où mettre exactement ce sujet. Comme la cause principale est l'ouragan sandy, je pense qu'il ne dénotera pas trop dans le sujet. En fait, j'ai vu que personne n'avait relayé cette information qui, à mes yeux, est importante. Je milite pour la protection des enfants car ils sont les plus fragiles.


maxisciense 31 octobre 2012
Revenir en haut Aller en bas
BelleMuezza
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 12462
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: Springsteen et Bon Jovi mobilisés pour les sinsitrés    Ven 2 Nov - 2:37

Les chanteurs américains Bruce Springsteen et Jon Bon Jovi doivent donner un concert caritatif vendredi en soutien aux victimes de la tempête Sandy qui a frappé notamment l'Etat du New Jersey, dont ils sont tous les deux originaires.

La star de la pop Billy Joel qui est né sur l'île de Long Island, dans l'Etat de New York, également touchée par la tempête, devrait aussi faire une apparition ainsi que Christina Aguilera, Sting et Jimmy Fallon.

Les bénéfices générés par ce concert, qui sera retransmis par la chaîne américaine NBC depuis le Rockefeller Center à New York, seront reversés à la Croix rouge américaine.



----->J'espère que la Croix Rouge américaine fera aussi un geste envers Haïti où la situation semble désespérée comme le souligne l'article précédent de Megmatii.

=-=-=-=-=-MISE A JOUR -=-=-=-=-=
3/11/2012
Des artistes se mobilisent pour les victimes de l'ouragan Sandy

Bruce Springsteen et Jon Bon Jovi, originaires du New Jersey, ont participé vendredi à un show télévisé en faveur des victimes de l'ouragan Sandy. Sting, Christina Aguilera et d'autres vedettes leur ont apporté leur soutien.

Le concert télévisé "Hurricane Sandy: Coming Together" a vu la participation de vedettes comme Billy Joel, Steven Tyler, Tina Fey, Whoopi Goldberg ou Danny DeVito. La retransmission a été l'occasion de lancer des appels à des dons pour aider les victimes de l'ouragan qui a fait plus de cent morts et dévasté plusieurs régions de la côte est des Etats-Unis.

Sting a interprété la célèbre chanson "Message in a Bottle" de son ancien groupe, The Police, reprenant le fameux refrain "Sending out an S.O.S." ("lancer un appel de détresse"). Le spectacle a été diffusé sur plusieurs chaînes de télévision simultanément dont NBC mais également sur le réseau câblé HBO ainsi que sur des radios.

=-=-=-=-=-MISE A JOUR -=-=-=-=-=
5/11/2012

LOS ANGELES (Sipa-AP) - Le concert organisé vendredi en faveur des victimes de l'ouragan Sandy a rapporté 22,9 millions de dollars (17,9 millions d'euros) en promesses de dons à la Croix-Rouge américaine, selon l'organisation caritative et la chaîne de télévision NBC, organisatrice de l'événement.

Le concert, dans le cadre d'un téléthon, a rassemblé des artistes originaires des Etats les plus durement touchés par Sandy, dont Bruce Springsteen, Jon Bon Jovi, du New Jersey (est) et Billy Joel, de Long Island à New York. Sting, Christina Aguilera, Mary Blige, ainsi que les humoristes Tina Fey et John Stewart étaient également à l'affiche de ce concert de solidarité. Sandy a fait la semaine dernière plus de 100 morts dans 10 Etats de la côte-nord-est des Etats-Unis, ainsi que plusieurs milliards de dollars de dégâts.



LE POINT.FR 1/11/2012ROMANDIE.COM 3/11/2012


Dernière édition par BelleMuezza le Lun 5 Nov - 17:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
BelleMuezza
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 12462
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: Sandy: une partie de New York sans courant au moins pendant 10 jours    Ven 2 Nov - 12:51

NEW YORK - Une partie de l'agglomération new-yorkaise sera sans courant jusqu'au 11 novembre voire plus, a annoncé jeudi Con Edison, le principal fournisseur d'électricité local, même si une grande partie de la ville aura de nouveau du courant samedi, notamment l'île de Manhattan.

La majorité des clients desservis par des lignes électriques aériennes auront le courant rétabli d'ici le 11 novembre, cela pourrait prendre une semaine de plus pour les clients restants, a indiqué à l'AFP une porte-parole.

Une autre porte-parole a précisé que toute l'île de Manhattan et une partie du district de Brooklyn, qui sont desservis par des lignes souterraines, verront leur courant rétabli d'ici samedi.

Les milliers d'autres clients (logements, collectivités ou entreprises) de Con Edison dans l'agglomération new-yorkaise (districts du Bronx, Queens, Staten Island, etc.), desservis par des lignes aériennes, retrouveront le courant progressivement jusqu'au 11 novembre pour la plupart, une semaine de plus pour certains cas, a-t-elle ajouté.

Au total, 900.000 clients de Con Edison s'étaient retrouvés sans électricité à New York et dans la région voisine de Westchester County quand Sandy a touché terre lundi soir. Jeudi, les équipes de Con Edison avaient réussi à rétablir le courant à 250.000 clients environ et travaillaient encore pour relier au réseau 650.000 autres, a indiqué la société.

Ces clients sont desservis soit par des pylônes soit, dans le cas notamment du sud de Manhattan, par des lignes souterraines. Dans le premier cas, les techniciens de la compagnie ont découvert plus de 100.000 fils électriques décrochés par les vents violents ou par des chutes d'arbres. Ils ont aussi été retardés dans leurs interventions par les inondations qui ont bloqué des routes. Certaines lignes souterraines passent par le métro et les tunnels, inondés par les crues provoquées par Sandy. Dans ce cas, explique Con Edison, il faut non seulement pomper des quantités énormes d'eau salée mais aussi nettoyer soigneusement tous les équipements, les réparer et les inspecter avant de les remettre en service.

Outre ses équipes qui sont mobilisées depuis lundi, le fournisseur a fait appel à plus de 1.600 entreprises extérieures qui ont envoyé des spécialistes, certaines depuis la Californie (ouest). Cette opération pour rétablir le courant est la plus importante menée dans l'histoire de Con Edison, souligne l'entreprise dans un communiqué.

L'armée américaine a aussi été mobilisée: des avions cargos devaient se poser jeudi soir sur un aéroport militaire au nord de New York avec à leur bord des spécialistes, certains venus de Californie, et de l'équipement lourd pour aider à réparer au plus vite les lignes touchées.

L'ouragan Sandy qui a frappé la côte nord-est des Etats-Unis lundi a entraîné inondations, coupures de courant et destructions massives sur tout le littoral.



ROMANDIE.COM 2/11/2012
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
BelleMuezza
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 12462
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: USA / SANDY : le bilan continue à s'alourdir    Ven 2 Nov - 13:01

NEW YORK (Sipa-AP) -- Le bilan toujours provisoire du passage de la tempête Sandy sur l'est des Etats-Unis a été porté à au moins 90 morts vendredi. Les coupures d'électricité concernaient toujours environ 3,9 millions de foyers, contre 8,5 millions au plus fort de la tempête.

Les décès sont survenus dans les Etats du Connecticut, du Maryland, du New Hampshire, du New Jersey, de New York, de Caroline du Nord, d'Ohio, de Pennsylvanie, du Vermont, de Virginie et de Virginie occidentale. L'Etat de New York affiche le bilan le plus lourd avec 46 morts.



ROMANDIE.COM 2/11/2012
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
BelleMuezza
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 12462
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: Haïti lance un appel à la solidarité internationale après l'ouragan Sandy    Ven 2 Nov - 13:13

PORT-AU-PRINCE - Une semaine après le passage sur Haïti de l'ouragan Sandy, qui a fait plus de 50 morts et dévasté l'agriculture et les réseaux routiers, les autorités haïtiennes ont lancé un appel à la solidarité internationale, a-t-on appris jeudi au près du bureau de communication du gouvernement.

Je lance un appel à la solidarité internationale pour venir en aide aux populations, pour nous aider à compléter nos efforts visant à sauver des vies et des biens, a lancé mercredi soir le Premier ministre Laurent Lamothe lors d'un conseil de gouvernement.

Selon des statistiques présentées par les ministres, d'énormes pertes ont été enregistrées dans le secteur agricole, s'élevant à plus de 104 millions de dollars.

Plusieurs milliers de kilomètres de routes agricoles ont été détruites, des milliers de têtes de bétail ont été emportées par les eaux qui ont détruit des milliers d'hectares de plantations, a relevé le ministre de l'Agriculture Jacques Thomas.

Pour sa part, la ministre de la Santé publique Florence Guillaume a présenté une situation alarmante alors que les cas de choléra augmentent les jours suivant les intempéries. Nous enregistrons de nombreux cas de choléra dans plusieurs régions alors que des hôpitaux et des centres de santé ont été détruits ou endommagés par Sandy, a décrit la ministre.

Ce que nous venons d'entendre est effrayant. Nous devons agir vite pour le peuple et nous mettre au travail pour améliorer la situation, a lancé le Premier ministre à l'endroit de ses collaborateurs. Nous n'avons sans doute pas tous les moyens, cependant nous devons montrer beaucoup de volonté, a conclu M. Lamothe.

Jeudi le bureau de communication du gouvernement a indiqué que les premiers dons étaient arrivés: le Venezuela a ainsi proposé de construire 5.000 logements et a déjà envoyé trois avions et un bateau de 240 tonnes de produits alimentaires. La France a promis de reconstruire sept ponts détruits et le Mexique a offert des kits alimentaires.



Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
BelleMuezza
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 12462
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: L'ONU soutiendra les victimes de Sandy   Ven 2 Nov - 13:42

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a promis de l'aide pour les victimes de la tempête Sandy.

Dans un communiqué diffusé jeudi, M. Ban a présenté ses condoléances aux personnes durement touchées par l'ouragan, et à tous ceux qui ont perdu des proches ou leur maison.

Lors d'entretiens téléphoniques avec les présidents de Haïti et de la République dominicaine, ainsi qu'avec le dirigeant américain Barack Obama, il a promis l'aide de l'ONU pour les efforts de reconstruction.

Le siège des Nations unies à New York fait partie des sites affectés par la tempête. Le sous-secrétaire général pour la gestion Yukio Takasu a précisé que les inondations avaient endommagé le système de réfrigération, situé dans le sous-sol du bâtiment principal.

Le bilan de Sandy est de 62 morts aux Etats-Unis (passés à 90 selon le dernier bilan [toujours provisoire]) et de près de 70 dans les Caraïbes, dont plus de 50 à Haïti et au moins 10 à Cuba.


NHK WORLD 2/11/2012
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: USA : après Sandy... la vie s'organise grâce à la solidarité   Sam 3 Nov - 1:13

Le haut de Manhattan est devenu le camp de réfugiés du bas de Manhattan

NEW YORK - Le haut de Manhattan est devenu le camp de réfugiés du bas de Manhattan, dit Jordan Elpern-Waxman: ce New-Yorkais qui, comme beaucoup d'autres, n'a plus ni eau chaude ni chauffage chez lui, a pu compter sur la solidarité de ses concitoyens.

Dans une ville souvent décrite comme dure et égoïste, les habitants épargnés par l'ouragan Sandy se sont précipités pour offrir aux plus malchanceux de l'électricité, un repas chaud ou un lit pour la nuit.

Jordan Elpern-Waxman n'a plus d'électricité dans son appartement du Lower East Side. Il a trouvé refuge chez Gina Shedid, une amie du quartier de Bushwick à Brooklyn, peu touché. Je n'ai pas d'électricité, pas de chauffage, pas d'eau chaude. J'ai décidé de m'en aller parce qu'il faut que je puisse aller travailler, dit-il. Tout le monde à Manhattan loge des gens, c'est comme si le haut de Manhattan était devenu le camp de réfugiés de ceux du bas de Manhattan. J'ai parlé à Gina et elle m'a dit qu'elle avait un chambre disponible, reprend-il.

Angie Dykshorn, une photographe de 36 ans, charge son téléphone dans une station bricolée qui marche grâce à une bicyclette. De nombreux endroits où on peut recharger son mobile sont offerts ainsi dans toute la ville.

On peut avoir un repas gratuit à certains endroits, dit-elle, à Charcoal BBQ sur l'avenue C, dans un restaurant de nouilles sur la 10e. Des banques, des épiceries et même des camions-restaurants ont offert leurs prises électriques à ceux qui en avaient besoin, des clubs de gym ont ouvert leurs douches, des livreurs à vélo se sont organisés pour offrir des livraisons. Sur internet, des dizaines de personnes ont proposé leurs services sur les sites d'annonces comme la populaire Craigslist.

Je mets en place une plate-forme fournitures/nourriture/eau sur l'Upper West Side pour relever le Lower East Side, écrit Monica O'Malley sur un site appelé Occupy Sandy, en référence au mouvement anticapitaliste Occupy Wall Street qui occupait il y a un an le quartier financier de la ville.

Employée d'une association, Cecilia Pineda, 22 ans, propose son aide après avoir fait partie d'une brigade de nettoyage dans Brooklyn et d'équipes volantes pour apporter des repas. J'ai eu de la chance. J'ai eu le courant coupé, mais quand je vois ce que les autres ont subi, je veux faire quelque chose, dit-elle.

Dans l'immeuble de Melissa Maldonado-Salcedo dans le Lower East Side, beaucoup d'habitants sont trop vieux ou trop fragiles pour s'en aller.Des gens ont cuisiné tout ce qu'ils avaient dans leurs frigos, pour que ça ne se perde pas et l'ont partagé, dit-elle, je vis dans un quartier bobo, mais les branchés se sont mobilisés. Elle a fait des va-et-vient entre les pompes et les étages élevés de son immeuble pour apporter de l'eau à ses voisins. L'ascenseur ne fonctionne plus.

Charlie O'Donnell, 33 ans, qui dirige une société de capital-risque, aide les uns et les autres à se connecter. Tout de suite après l'ouragan, j'ai contacté les sociétés dans lesquelles j'ai investi et les gens voulaient savoir si je connaissais des bureaux utilisables, dit-il. Avec le mot-clé #sandycoworking sur le site de microblogs Twitter, il a aidé des dizaines de sociétés à trouver des locaux vides.

Cette solidarité rappelle des souvenirs: C'est pareil qu'après le 11 septembre, dit Angie Dykshorn, évoquant les attentats de 2001, c'est difficile de se joindre sans électricité, alors on compte les uns sur les autres.


ROMANDIE.COM 2/11/2012
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: La colère monte chez les New-Yorkais quatre jours après le passage de Sandy    Sam 3 Nov - 2:01

NEW YORK - Quatre jours après le passage dévastateur de l'ouragan Sandy, la colère monte à New York et dans sa région, face aux pénuries d'électricité qui durent et aux interminables files d'attente dans les stations service.

A quatre jours de l'élection présidentielle, le bilan des victimes de Sandy est monté à 41 morts à New York, selon la police.

La presse locale titre au vitriol sur la volonté du maire Michael Bloomberg de maintenir le marathon de New York dimanche alors que des milliers de ses administrés grelottent, les pieds dans l'eau.

Abuse of power (jeu de mots sur abus de pouvoir et mauvaise utilisation du courant) titrait vendredi en une le New York Post avec une photo de générateurs mis en place par les organisateurs de la course.

Malgré la mobilisation des secours et l'annonce de la distribution d'un million de repas aux populations fragiles, la frustration est vive dans les zones les plus affectées comme Staten Island. S'ils détournent un seul secouriste ou un seul policier pour le marathon, je vais hurler, s'est indigné James Oddo, un conseiller municipal représentant Staten Island. Les gens ici n'ont plus de maison et plus d'espoir.

Les critiques se concentrent aussi sur les fournisseurs d'électricité, qui peinent à reconnecter des milliers de lignes abattues par le vent ou noyées par les crues. Car sans électricité, l'eau n'arrive pas dans les gratte-ciels, le chauffage manque, et les rames de métro restent à l'arrêt dans les quartiers touchés. Selon Con Edison, le principal fournisseur local, 570.000 foyers restaient privés de courant dans l'agglomération new-yorkaise vendredi, dont 226.000 à Manhattan.

Le courant devrait être rétabli samedi dans le sud de Manhattan, paralysé depuis le passage de Sandy lundi, mais certains quartiers pourraient rester privés d'électricité jusqu'au 11 novembre.

Le fournisseur souligne qu'il a déjà reconnecté 320.000 clients depuis lundi, avec l'aide de milliers de techniciens supplémentaires venus parfois de Californie. Mais il faut qu'ils puissent travailler en toute sécurité, or, il y a encore des milliers de fils qui traînent par terre, 500 routes sont bloquées dans la région de New York et les sous-sol de milliers d'immeubles à Manhattan sont inondés.

Le gouverneur Andrew Cuomo n'a pas mâché ses mots jeudi soir à l'adresse des fournisseurs: les promesses ne suffisent pas, il faut des résultats. Il a aussi averti les commerçants de ne pas chercher à profiter de la situation pour augmenter les prix.

Côté transports, les autobus circulent normalement et le métro et les trains de banlieue ont repris progressivement, avec la réouverture vendredi de lignes vers Long Island (est) et les banlieues nord.

Mais le métro, qui transporte habituellement 5,5 millions de voyageurs par jour, ne descend toujours pas au-delà de la 34e rue, le sud de Manhattan restant privé d'électricité.

Pour limiter les embouteillages, la police faisait strictement respecter vendredi un covoiturage obligatoire (au moins trois personnes par véhicule) sur les ponts menant à Manhattan: un policier vérifie à l'intérieur du véhicule s'il y a le nombre de passagers requis, sinon il est dérouté.

La New York Taxi Commission, qui gère la flotte de milliers de taxis new-yorkais, a averti que par manque de carburant, les célèbres taxis jaunes seront moins nombreux dans les rues vendredi.

Car le problème numéro un c'est de trouver de l'essence, surtout dans les banlieues et dans les petites villes du New Jersey où on ne peut pas vivre sans voiture. La patience des automobilistes, qui font jusqu'à trois heures de queue pour remplir leur réservoir ou un jerrycan pour leur générateur, est à bout et on signale de plus en plus d'altercations et de tentatives de resquillage.

Dans le New Jersey où Sandy a frappé particulièrement dur, privant d'électricité 1,5 million de personnes et faisant 14 morts, les autorités locales mettent en garde contre l'utilisation des générateurs: cinq personnes sont mortes depuis lundi, empoisonnées par le monoxyde de carbone.



ROMANDIE.COM 2/11/2012
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: USA: les conséquences de la tempête Sandy Etat par Etat    Sam 3 Nov - 13:17

NEW YORK (Sipa-AP) -- L'énorme tempête qui a ravagé la côte est des États-Unis a tué au moins 105 personnes, et plus de 3,5 millions de foyers et d'entreprises sont toujours privés d'électricité.

Voici les conséquences de Sandy, État par État:

NEW JERSEY : La tempête a fait 22 morts dans l'État du New Jersey. Il y a encore 1,5 millions de foyers sans électricité. L'État a mis en place un numéro d'appel pour aider les gens à retrouver leur animal perdu lors de la tempête. Les automobilistes font face à d'immenses file d'attentes aux stations essence. Les douze casinos d'Atlantic City ont rouvert sur autorisation du gouverneur Chris Christie. Ils avaient fermé un peu avant la tempête.

NEW YORK : L'État de New York a subi les plus grosses pertes. Sandy a fait 48 morts dans cet État, dont 41 dans le ville de New York. Les coupures de courant concernent toujours 1,2 millions de foyers. Les trois principaux aéroports ont rouvert mais les files d'attente étaient toujours aussi importantes aux abords des stations essence. La circulation des métros et des trains de banlieue était en partie rétablie. Le coût de la tempête pourrait dépasser 18 milliards de dollars (14 milliards d'euros) juste pour la ville de New York. L'État a créé un fond de 100 millions de dollars (77 millions d'euros) pour aider les plus touchés.

PENNSYLVANIE : Entre 250 à 300 bureaux de vote étaient toujours sans courant à quelques jours de l'élection présidentielle de mardi. 15 personnes sont mortes dans la tempête. La Croix Rouge a fermé presque tous ses centres dans cet État. Les coupures de courant concernent encore 200.000 foyers.

CONNECTICUT : Sandy a fait 3 morts dans le Connecticut, dont un pompier volontaire alors qu'il déblayait une route jonchée de débris. Un hommage devrait lui être rendu samedi. L'électricité n'était pas rétablie dans 227.500 foyers. Le manque d'essence a poussé les automobilistes à se rendre dans les États voisins pour s'approvisionner.

CAROLINE DU NORD : Les garde-côtes ont lancé une enquête pour déterminer les causes du naufrage du HMS (Her Majesty Service) Bounty, un navire militaire, lors du passage de la tempête lundi, qui a causé la mort d'un membre d'équipage et la disparition du capitaine du navire. 2 morts sont à déplorer dans l'État. Il n'y a plus aucun foyer sans électricité.

NEW HAMPSHIRE : 1 personne a été tuée lors du passage de Sandy. Les autorités estiment que le courant devrait être rétabli ce weekend, il y a encore 1.300 foyers privés d'électricité.

RHODE ISLAND : Sandy n'a pas fait de victime dans cet État, mais son gouverneur Lincoln Chafee a demandé à ce que trois des cinq comtés de Rhode Island soit déclarés en état de "désastre majeur" par la présidence. Encore 7.800 foyers sont sans électricité.

VERMONT : Le service ferroviaire Amtrack a été interrompu vendredi suite au passage de la tempête, qui n'a toutefois fait aucune victime dans cet État. Le courant était rétabli presque intégralement.

MASSACHUSETTS : Alors que les choses reviennent à la normale, le Massachusetts a envoyé plusieurs membres de la garde nationale à New York pour apporter leur aide. Le navire fédéral T.S. Kennedy, qui appartient à l'État, doit arriver dans le New Jersey dimanche afin de servir d'hôtel pour les équipes sur place. Aucune victime à déplorer dans le Massachusetts. Encore 1.000 foyers privés d'électricité.



ROMANDIE.COM 3/11/2012
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: Comment Sandy révèle les anciens contours de Manhattan   Sam 3 Nov - 14:38

Les zones à évacuer en priorité correspondent de façon troublante aux quartiers bâtis sur du remblai et qui étaient encore occupées par l'eau en 1776.

On a peut-être tendance à l'oublier, mais au 18e siècle, l'île de Manhattan ne ressemblait pas vraiment à ce qu'elle est aujourd'hui. L'ouragan Sandy s'est chargé de le rappeler.

Le site ManhattanPast a publié deux images comparant une carte de l'île en 1776 et une autre montrant les trois zones d'évacuation par niveau de priorité A, B et C sur l'île actuelle (les mêmes que pour Irene en 2011). On remarque clairement que les quartiers prioritaires correspondent à des zones qui, en 1776, n'étaient encore... que de l'eau !

La moitié de la pointe du Manhattan actuel est en effet bâtie sur des terrains gagnés sur l'Hudson et l'East River. Ce sont les ordures de la ville qui ont servi de remblai. En 1776, les Twin Towers auraient eu les pieds dans l'eau.

Sur le plan d'évacuation, les quartiers prioritaires (A) à l'ouest de l'île sont situés entre l'Hudson River et Greenwich Street. Or, au 18e siècle, cette rue était ni plus ni moins que le rivage ! De l'autre côté, Water Street, Front Street et Pearl Street sont en zone A également. Normal: en 1776, ces rues aujourd'hui parallèles à l'East River n'existaient pas. L'eau occupaient leur place.

Quant à Bowling Green, le plus vieux parc public de New York à l'extrémité sud de Broadway, il marque l'endroit où les Européens ont acheté l'île aux Indiens pour l'équivalent de 24 dollars au 17e siècle. Il s'agissait à l'époque de l'extrême pointe sud de l'île. Depuis, Manhattan s'est étendue au-delà, en gagnant sur la baie. Résultat: en 2012, Bowling Green lui-même fait partie de la zone d'évacuation C mais tous les quartiers immédiatement à l'ouest, au sud et à l'est, sont en zone A.

Cela va même plus loin. Plus au nord, le Fresh Water Pond (ou Collect Pond), un étang, a été drainé jusqu'à l'Hudson River par un canal puis comblé au début du 19e siècle. Son emplacement se situe au nord du Civic Center et de la mairie et le canal est aujourd'hui Canal Street. Sur le plan d'évacuation, on remarque que la mairie et le Civic center font partie de la zone C, la moins prioritaire; l'ancien site de l'étang et Canal Street sont en zone B.

Ainsi, si Sandy a en partie noyé Manhattan, c'est parce qu'il a permis aux eaux de la baie de retrouver pour un temps leur emplacement d'il y a quatre siècles.

Voir la comparaison des deux cartes sur ManhattanPast.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

L'île de Manhattan en 1776



SCIENCES ET AVENIR 2/11/2012
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
BelleMuezza
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 12462
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: USA / Manhattan la lumière de retour après le passage de Sandy    Lun 5 Nov - 0:18

Le courant est revenu ce week-end dans une grande partie de Manhattan à New York après le passage de l'ouragan Sandy. En revanche, trouver de l'essence reste une obsession. La benzine est même rationnée dans le New Jersey voisin, ajoutant au désespoir des sinistrés.

Cinq jours après le passage de la tempête, le maire Michael Bloomberg s'est voulu optimiste, estimant que la pénurie "devrait disparaître dans deux ou trois jours" à New York. "Le pire est derrière nous", a renchéri le gouverneur de New York Andrew Cuomo. Selon lui, près de 80% du trafic du métro a redémarré et 32 millions de litres d'essence ont été livrés depuis la réouverture du port vendredi.

Alors que 38% des stations-services de New York n'ont plus de carburant à distribuer, cinq points de distribution gratuite d'essence ont été ouvertes dans la ville. Mais à l'un de ces points dans le Bronx, des centaines de personnes, jerrycan à la main, ont attendu en vain pendant plus de cinq heures le camion-citerne promis, selon l'AFP.

Presque tout Manhattan a retrouvé du courant, mais 194'000 habitants en sont toujours privées dans le reste de New York, a indiqué M. Bloomberg. Les distributions d'eau et de nourriture continuent. Dans les zones sinistrées, le désespoir de certains habitants privés de presque tout va croissant.

Le principal distributeur local d'électricité, Con Edison, espère rétablir l'électricité pour toutes les écoles lundi, et pour les bureaux de vote mardi, jour de l'élection présidentielle. Car il faut aussi organiser le scrutin. Dans le New Jersey, des camions militaires vont être transformés en bureaux de vote improvisés.

Le froid commence en plus à s'installer dans la région, avec des températures désormais proches de zéro la nuit. Et les météorologistes annoncent de nouvelles perturbations mercredi et jeudi sur l'est des Etats-Unis, avec des vents de 80 km/h ainsi qu'une montée des eaux sur les côtes.

L'ouragan a fait jusqu'à présent 42 morts à New York et 22 dans le New Jersey (pour un bilan total de 109 morts aux Etats-Unis).




ROMANDIE.COM 4/11/2012
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
BelleMuezza
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 12462
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: Une seconde tempête pourrait frapper les Etats-Unis après Sandy   Lun 5 Nov - 2:31

A peine l'ouragan Sandy est-il passé sur les Etats-Unis, qu'une seconde tempête pourrait bientôt frapper la côte est du pays. Une nouvelle vague de mauvais temps approche dangereusement et menace les zones déjà sinistrées.

Quelques jours seulement après le passage de l'ouragan Sandy sur la côte est des Etats-Unis, on apprend qu'une seconde tempête pourrait toucher cette même zone mercredi 14 et jeudi 15 novembre prochains. Selon le site internet de la chaîne météo américaine - Weather Channel -, une nouvelle perturbation s'approche en effet de la côte est du pays. Elle apporterait avec elle un vent glacial, de la pluie et de la neige.

Prévue une semaine jour pour jour après le passage de Sandy, cette nouvelle vague de mauvais temps ne ferait qu'empirer la situation. Ce dimanche 4 novembre 2012, près de 2,5 millions de personnes restent encore sans électricité ni chauffage, beaucoup d'infrastructures ont été dévastées, et les pénuries d'eau, de nourriture et d'essence peinent à s'améliorer. La nouvelle tempête venue du Nord risque de ruiner - au mieux, de ralentir - les efforts mis en place dans les zones sinistrées.

Ainsi, sur la côte est des Etats-Unis, la situation est loin d'être revenue à la normale et le temps presse car malheureusement ce dimanche, les températures commencent déjà à chuter. "Ce froid est dangereux, il est essentiel que les personnes âgées ou fragiles se tiennent au chaud" a conseillé Michael Bloomberg, le maire de New York. La ville a d'ailleurs ouvert des abris pour accueillir les habitants sans chauffage et distribué 25 000 couvertures aux personnes restées chez elles. La Croix Rouge a elle renforcé sa mobilisation.



MAXISCIENCES 4/11/2012
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
BelleMuezza
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 12462
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: Sandy: plus de 70% de Santiago de Cuba toujours sans électricité    Lun 5 Nov - 23:13

LA HAVANE (Sipa-AP) -- Le courant n'était toujours pas rétabli lundi dans la plupart des quartiers de Santiago de Cuba, la deuxième ville du pays avec quelque 500.000 habitants, depuis le passage de l'ouragan Sandy il y a deux semaines.


Seul 28% du réseau électrique a été rétabli à Santiago (sud-est de l'île), sinistrée par la passage de la tempête qui a provoqué des dégâts dans 200.000 foyers à Cuba et fait 11 morts, selon l'agence Prensa Latina. Même si la plupart des établissement scolaires de la ville ont rouvert leurs portes, 895 ont été endommagés, dont 129 très sévèrement.


ROMANDIE.COM 5/11/2012
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: Nouvel avis de tempête: parcs et plages fermés à New York    Mer 7 Nov - 2:17

Le maire de New York Michael Bloomberg a annoncé mardi que les parcs et plages seraient à nouveau fermés mercredi à New York en raison de l'arrivée d'une nouvelle perturbation. Celle-ci doit apporter pluie et vent, et peut-être un peu de neige, neuf jours après l'ouragan Sandy.

Il a aussi déclaré que par précaution, dans certains secteurs littoraux durement touchés par Sandy, comme les Rockaways dans le Queens ou à Staten Island, la police irait conseiller à la population d'évacuer pour la journée. "Mais nous n'allons pas ordonner d'évacuation générale des zones inondables", a-t-il dit.

M. Bloomberg a précisé que la météo nationale prévoyait des vents de 40 à 55 km/h, avec des bourrasques pouvant aller jusqu'à 80 km/h, de la pluie, des températures en dessous des normales saisonnières, et même un peu de neige mouillée, qui pourrait ajouter au danger de chutes d'arbres.

Les eaux pourraient aussi monter de 60 cm à 1 m et provoquer de nouvelles inondations "modérées" dans les secteurs côtiers à la marée haute mercredi, a-t-il ajouté.

M. Bloomberg a également annoncé mardi que le recyclage était temporairement suspendu, et que le ramassage des ordures serait moins fréquent dans les secteurs non touchés par l'ouragan Sandy, pour concentrer les efforts dans les Rockaways, Staten island et le sud de Brooklyn très touchés par Sandy. Des maisons y ont été détruites entièrement ou partiellement, et leur contenu entier doit parfois être évacué. Au total, a dit M. Bloomberg, 60'000 tonnes de débris et déchets ont été ramassés à New York depuis la tempête mortelle.

Quelque 91'000 foyers restaient privés d'électricité mardi à New York, huit jours après le passage de l'ouragan qui y a fait 40 morts, et plus d'une centaine au total dans le pays.




ROMANDIE.COM 6/11/2012
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: Sandy : l’ouragan a provoqué de multiples fuites de carburant en mer   Mer 7 Nov - 14:23

Les garde-côtes américains ont indiqué lundi que l’ouragan Sandy avait entraîné la fuite de dizaines de milliers de litres de carburant dans la mer.

De nombreuses raffineries de pétrole ont été endommagées par l’ouragan Sandy qui a ainsi entraîné la fuite de dizaines de milliers de litres de carburant dans la mer, ont indiqué les garde-côtes américains. "Des produits [pétroliers] et de l'eau sont en train d'être récupérés par des camions aspirants depuis une zone secondaire d'endiguement et pompés à l'intérieur d'un conteneur de stockage", précise le communiqué. Dimanche, déjà 1,7 million de litres de mélange de pétrole et eau avaient été pompés.

A la raffinerie de Phillips 66 de Linden, [Bdans le New Jersey, "une fuite d'environ 29.140 litres de fioul" a été constatée[/b], indique l'US Coast Guards, qui dépend du ministère de l'Intérieur. Selon le communiqué, "les garde-côtes continuent de superviser les efforts menés par Phillips 66" pour nettoyer cette fuite. Phillips 66, qui a une capacité de 238.000 barils par jour ce qui en fait l'une des plus importantes de la région. Pour l’heure, en raison d'opérations de nettoyage et de réparations, elle reste fermée jusqu'à nouvel ordre.

Des fuites ont également été constatées sur une autre raffinerie appartenant à Motiva, située près de la bordure côtière à Sewaren, également dans le New Jersey. Une entreprise contrôlée par l'anglo-néerlandais Shell. Jeudi denier, la chaîne de télévision CNN avait indiqué qu'environ 1,1 million de litres de carburant diesel provenant de la rupture d'un réservoir de cette raffinerie s'étaient déversés au large de New York après le passage de Sandy. Mais l'incident n'avait pas encore été confirmé par les garde-côtes.
Enfin, d’autres fuites ont également eu lieu sur un terminal de stockage du groupe de transport énergétique Kinder Morgan à Perth Amboy (New Jersey), en bordure côtière. Jusqu'ici 2,9 millions de litres de mélange d'eau et de pétrole ont été pompés.


MAXISCIENCES 6/11/2012
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: Tempête attendue à New York -trafic aérien perturbé   Mer 7 Nov - 18:42

Le maire de New York a annoncé mardi la fermeture des plages et des parcs alors qu'une nouvelle tempête est annoncée mercredi dans la région durement éprouvée par l'ouragan Sandy. Certains vols ont d'ores et déjà été annulés.

Le vol Swiss au départ de Genève mercredi a également été annulé, ainsi que le vol retour de l'avion prévu jeudi, a indiqué à l'ats Bertrand Stämpfli, porte-parole de l'aéroport. A l'aéroport de Kloten, si le vol de United Airlines vers New York a pu être assuré dans la matinée, les trois autres prévus dans la journée - deux de Swiss et un d'American Airlines - ont été supprimés, selon le service de presse.

Michael Bloomberg a souligné que la nouvelle tempête était "loin d'être aussi forte" que l'ouragan Sandy qui a frappé la côte nord-est le 29 octobre. Mais "par précaution", il a ordonné la fermeture des parcs, des terrains de jeux et des plages pour 24 heures, de mercredi midi à jeudi midi, ainsi que la mise à l'arrêt des chantiers extérieurs durant la même période.
Evacuation

Il ajouté que les forces de l'ordre se rendraient dans les deux secteurs les plus durement touchés par Sandy, les Rockaways, dans le Queens, et la côte sud de Staten Island, pour conseiller à la population d'évacuer. "Nous allons aller dans quelques zones très basses et essayer d'évacuer les gens", a-t-il dit lors de son point de presse quotidien. "Mais nous n'allons pas ordonner d'évacuation générale des zones inondables".

M. Bloomberg a précisé que la météo nationale prévoyait des vents de 40 à 55 km/h, avec des bourrasques pouvant aller jusqu'à 80 km/heure, de la pluie, des températures en dessous des normales saisonnières, et même un peu de neige mouillée. Ce qui ne pourra qu'ajouter aux difficultés des populations toujours privées d'électricité et souvent de chauffage.

Les eaux pourraient aussi monter de 60 cm à 1 m et provoquer de nouvelles inondations "modérées" dans les secteurs côtiers à la marée haute mercredi, a-t-il ajouté.



ROMANDIE.COM 7/11/2012
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: Une nouvelle tempête s'abat sur New York    Jeu 8 Nov - 0:58

De nombreux vols ont été annulés mercredi dans la région de New York, alors qu'une nouvelle tempête faisait craindre plus d'inondations dans les zones côtières qui peinent à se remettre de l'ouragan Sandy. Le maire Michael Bloomberg a souligné que la nouvelle tempête n'était en rien comparable à l'ouragan qui a dévasté certaines parties de la côte nord-est le 29 octobre et fait plus de 100 morts aux Etats-Unis.

Mais elle ajoute aux difficultés des victimes de Sandy, alors que 650.416 foyers et entreprises sont toujours privés d'électricité dans le nord-est, principalement dans les Etats de New York et du New Jersey. Certaines opérations de distribution d'aide ont dû être suspendues, alors que des milliers de personnes manquent toujours d'eau et de nourriture, et souffrent du froid, faute d'électricité. Par précaution, Michael Bloomberg a ordonné la fermeture des parcs, des terrains de jeux et des plages pour 24 heures.

En raison du mauvais temps, plusieurs centaines de vols ont été annulés mercredi, notamment par United et American Airlines, de et vers New York. American Airlines a également suspendu ses opérations à Philadelphie. Il est conseillé aux voyageurs de vérifier avec leur compagnie aérienne le statut de leur vol avant de se rendre à l'aéroport. La reprise des vols est prévue jeudi matin.


LE POINT.FR 7/11/2012
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
BelleMuezza
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 12462
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: Tempête Sandy: la mairie de New York rationne l'essence    Ven 9 Nov - 17:32

NEW YORK (Sipa-AP) -- La municipalité de New York a mis en place vendredi un rationnement de l'essence à la pompe, en raison de pénuries persistantes dix jours après le passage de la tempête Sandy.

Les automobilistes de New York et de Long Island pourront faire le plein un jour sur deux en fonction de leur immatriculation, sous la surveillance de policiers. "Ceci est conçu pour que chacun ait une chance de faire le plein, pour que les files d'attentes ne soient pas trop pesantes et pour que nous puissions nous en sortir", a expliqué le maire de New York, Michael Bloomberg. Des mesures similaires ont été instaurées dans l'Etat voisin du New Jersey où elles ont bien fonctionné, a-t-il fait valoir.

Le passage de Sandy le 30 octobre sur la côte est des Etats-Unis a fait plus de 100 morts dans dix Etats, principalement dans le New Jersey et à New York. Les dégâts sont estimés à quelque 50 milliards de dollars (39,1 milliards d'euros). Plusieurs dizaines de milliers de foyers sont toujours privés d'électricité.

=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=
D'autres infos...

New York commence à rationner l'essence, face aux queues et à la pénurie

NEW YORK - La municipalité de New York a commencé à rationner l'essence vendredi dans les stations-services de la ville, où 200.000 clients étaient toujours privés d'électricité malgré l'amélioration de la situation depuis le passage de l'ouragan Sandy 11 jours auparavant.

Les voitures dont la plaque d'immatriculation se termine par un chiffre impair peuvent prendre de l'essence les jours impairs, et celles ayant une plaque s'achevant sur un chiffre pair les jours pairs.

Le maire de la ville Michael Bloomberg, qui a annoncé jeudi ce rationnement face aux files d'attente interminables observées dans les stations-services, a reconnu dans une interview à la radio qu'il ne savait pas si ce système, déjà en place dans le New Jersey voisin, améliorerait efficacement la situation. Il n'y a aucune garantie que (le système) pair/impair va faire une grosse différence. Cela ne produira certainement pas plus d'essence, a-t-il prévenu, notant néanmoins que dans le New Jersey, les files étaient plus courtes.

Il a précisé qu'un policier par station avait été déployé pour faire respecter le système, qui ne touchera pas les bus, les taxis, les véhicules d'urgence ou commerciaux.

Selon le département américain de l'Energie, 28% des stations-services de la métropole new-yorkaise n'avaient pas d'essence vendredi.

Par ailleurs, le courant revenait progressivement dans la ville, a-t-il assuré. Mais certains quartiers, où les inondations suivant l'ouragan Sandy ont été particulièrement sévères, resteront dans le noir pendant encore plusieurs jours, selon des compagnies électriques locales. Face à ces coupures de courant qui durent, des manifestants ont exprimé leur colère, selon des images diffusées sur la chaîne CNN.

Selon les dernières informations, 434.140 foyers et entreprises restaient privés d'électricité dans le nord-est américain vendredi, en baisse de 60.000 par rapport à vendredi matin.

Dans l'Etat de New York en particulier, 201.865 clients (3%) étaient toujours dans le noir vendredi après-midi, contre 230.889 le matin, et 343.211 la veille.

Quelques améliorations ont été annoncées dans les transports avec, dans le quartier de Rockaways, une réouverture partielle du métro et des services de ferry.



ROMANDIE.COM 9/11/2012 - ROMANDIE.COM 10/11/2012


Dernière édition par BelleMuezza le Sam 10 Nov - 2:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
BelleMuezza
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 12462
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: Gênes et la Ligurie prennent des mesures dans l'attente d'une méga-tempête    Sam 10 Nov - 2:24

ROME - La Ligurie et particulièrement Gênes, sa capitale, ont répondu par de nombreuses mesures de sécurité à l'alerte lancée vendredi soir par la protection civile italienne, en prévision d'une violente tempête qui s'approche des côtes du nord-ouest de l'Italie.

L'alerte de niveau 2 qui a été lancée est celle de niveau maximal dans la région. La tempête devrait atteindre la Ligurie vers 08H00 GMT samedi et durer jusqu'à dimanche 11H00 GMT environ. Le président de la Ligurie, Claudio Burlando, a recommandé aux habitants une prudence majeure.

Instruit par l'exemple des dégâts du cyclone Sandy sur New York, le maire de Gênes, Marco Doria, a décisé jusqu'à dimanche compris la fermeture des écoles, des universités, des centres sportifs, des chantiers de construction, des cimetières, des parcs, des musées, des accès à la mer et des passages souterrains piétonniers.

Les mesures à Gênes prévoient aussi la protection des sans abri, l'évacuation d'immeubles jugés vulnérables, la suspension des marchés et l'interdiction de tout rassemblement notamment près de la rivière Fereggiano. Dans les heures qui ont suivi l'alerte de la protection civile, plusieurs autres maires de la côte ont adopté des mesures analogues.

La crainte d'une montée rapide des eaux des torrents, accompagnée souvent dans cette zone escarpée de glissements de terrain, est alimentée par l'expérience dramatique de l'an dernier: il y a un an, cette métropole industrielle qui s'est développée dans les années 70/80 entre la mer et des collines abruptes s'était relevé difficilement d'inondations-éclair ayant fait six morts et dévasté des quartiers entiers. Ces inondations avaient été les pires vécues par la ville depuis 41 ans.


ROMANDIE.COM 9/11/2012
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: SANDY : Médecins sans frontières aux Etats-unis    Dim 11 Nov - 3:02

NEW YORK - L'organisation Médecins sans frontières (MSF) qui a porté secours aux victimes de guerres et désastres dans tous les pays en développement, comme le Soudan, Haïti ou la République démocratique du Congo, s'est installée samedi dernier à New York, la ville la plus peuplée de la première puissance mondiale.

Secourir aujourd'hui les victimes de l'ouragan Sandy qui a frappé le nord-est des Etats-Unis le 29 octobre et provoqué des dégâts jamais vus à New York, est la mission de MSF qui a installé dans la grande ville une antenne d'urgence.


Samedi dernier, le 3 novembre, des équipes étaient sur le terrain dans plusieurs endroits de la ville à Rockaways, un quartier particulièrement touché des Queens, Staten Island et Brooklyn ainsi que dans le New Jersey .

Tout en notant que la situation était sans commune mesure avec celle des autres lieux où il était déjà intervenu, le directeur des relations presse de MSF, Michael Goldfarb, a déclaré que son organisation pourrait remédier aux manques des services de santé après le passage de Sandy.

Il y a ici de vrais besoins et nous faisons de notre mieux pour les prendre en charge. Il y a beaucoup de gens blessés, a-t-il constaté.

A Rockaway, où une équipe de quatre médecins, une infirmière diplômée, quatre étudiants en médecine et plusieurs volontaires travaillent dans un hôpital improvisé installé au premier étage d'un immeuble au-dessus d'une laverie, la police fait la circulation car les feux de signalisation sont éteints. Il y a des camions de la Garde nationale dans les rues et les ordures apparaissent après le retrait des eaux.

Le rationnement de l'essence a commencé vendredi, les automobilistes ne pouvant faire le plein que les jours impairs, calculés d'après la date d'obtention de leur permis - peu utilisé aux Etats-Unis. Devant les stations-service désertées, des panneaux demandent aux automobilistes de passer leur chemin.

Candice Humphrey, 28 ans, vit à Brooklyn et n'avait jamais pensé que ses premières actions avec les Médecins sans frontières se dérouleraient dans son propre quartier. Elle a commencé en septembre son travail d'infirmière dans l'organisation et attend son premier déplacement à l'étranger. Dans le Queens, elle a assuré des visites à domicile dans les immeubles qui n'ont pas d'électricité ni d'eau courante au-delà du cinquième étage.

Certains habitants des étages supérieurs sont absolument piégés, explique-t-elle, surtout les personnes âgées ou ceux qui ont des problèmes de genoux ou de dos et ne peuvent monter ou descendre les escaliers. Nous voyons beaucoup de gens qui n'ont plus de médicaments, ajoute Mme Humphrey, des gens avec des diabètes, le sida, des taux élevés de cholestérol et d'autres maladies chroniques qui ne peuvent plus prendre les médicaments qu'ils doivent prendre régulièrement.

Il n'y a toujours pas d'électricité dans les appartements et les gens font la queue devant l'hôpital de fortune. Je suis content que mes locataires bénéficient de cet endroit parce qu'ils ont passé de durs moments avec cet ouragan, se réjouit l'homme à tout faire de l'immeuble, Louis Nelson.

Shauvan Nichols s'arrête avec sa nièce de 9 ans, Soraya, pour prendre des médicaments pour sa mère âgée et diabétique qui vit au 15e étage dans son appartement de l'autre côté de la rue. Il n'a pas l'électricité et sa mère ne peut pas prendre les escaliers. Pour des gens comme (ma mère), c'est très bien (...) Je pense que c'est vraiment bien que des médecins comme eux leur viennent en aide, assure M. Nichols.

Nikole Russell, 64 ans, habite dans l'immeuble de l'hôpital de MSF et y a déjà conduit des amis et des voisins. Elle applaudit les volontaires qu'elle a vu monter des vingtaines d'étages - parfois plus - pour aller chez les malades.

Médecins sans frontières, Croix-Rouge, nous vous aimons, nous vous remercions, nous sommes reconnaissants pour tout ce que vous avez déjà fait pour tous les locataires et ce que vous allez continuer à faire, parce que vous serez là encore demain, a déclaré Mme Russell.


ROMANDIE.COM 10/11/2012
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
BelleMuezza
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 12462
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: Sandy: le gouverneur de New York demande 30 milliards d'aide fédérale    Mar 13 Nov - 17:12

NEW YORK - Le gouverneur de l'Etat de New York, Andrew Cuomo, a demandé lundi une aide fédérale exceptionnelle de 30 milliards de dollars pour aider à la reconstruction dans son Etat, deux semaines après le passage de l'ouragan Sandy.

Ce cyclone a été cataclysmique, a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse. Nous avons subi une perte économique d'environ 30 milliards de dollars et donc une aide exceptionnelle adéquate serait d'environ 30 milliards de dollars, a-t-il ajouté.

M. Cuomo a évoqué le besoin de reconstruire les infrastructures, les logements, d'aider les gouvernements locaux avec les bâtiments publics, et d'aider les petites entreprises.

L'Etat de New York a été avec le New Jersey voisin le plus touché par l'ouragan Sandy, qui a frappé la côte nord-est des Etats-Unis le 29 octobre, faisant plus de 110 morts dont 43 à New York.

L'économie de l'Etat de New York est importante non seulement pour l'Etat, mais aussi pour le pays. Plus vite elle se remet en route, mieux c'est pour l'Etat et le pays, a insisté M. Cuomo. Sa demande est intervenue trois jours avant un déplacement du président Barack Obama à New York, qui sera consacré jeudi aux conséquences de l'ouragan.

Même si des progrès considérables ont été enregistrés depuis le 29 octobre, avec le retour à la normale progressif des transports en commun et le rétablissement à 98% de l'électricité, des dizaines de milliers de foyers et entreprises en restaient privés lundi.

Sans attendre le déblocage d'une aide fédérale, le maire de New York a annoncé un plan d'urgence de 500 millions de dollars pour réparer 37 écoles et trois hôpitaux de la ville fermés depuis l'ouragan. Nous n'avons jamais affronté de tempête aussi destructrice que Sandy, et le financement de ces réparations est aussi nécessaire qu'urgent, a déclaré Michael Bloomberg. Les écoles fermées accueillaient habituellement 26.000 élèves, qui avec leurs enseignants ont du être redirigés vers d'autres établissements.

Lundi, des dizaines de milliers de foyers et entreprises étaient encore privées d'électricité dans l'Etat de New York, et donc souvent de chauffage, et, dans une moindre mesure dans le New Jersey. Dans certains cas, les dégâts vont au-delà des installations électriques, a expliqué le gouverneur Cuomo. Et il faudra d'abord réparer les structures et les tester, avant d'envisager le retour de l'électricité. C'est le cas notamment pour 16.300 abonnés du sud de Brooklyn, du Queens et de Staten Island, dont la patience est mise à rude épreuve. Les distributions de nourriture chaude continuent dans ces secteurs, selon la mairie.

Un demi-douzaine de centres d'hébergement restent également ouverts à New York. L'essence y reste rationnée, une mesure mise en place vendredi dernier pour lutter contre les longues files d'attente, qui se sont depuis dissipées. Dans le New Jersey, où une mesure similaire avait été mise en place dès le 3 novembre, elle sera levée mardi matin, a annoncé son gouverneur Chris Christie.

Il est temps de revenir à la normale, a-t-il dit.




ROMANDIE.COM 13/11/2012
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: L'île de la Réunion en alerte, le cyclone Dumile approche !   Jeu 3 Jan - 19:42

Le cyclone Dumile, actuellement de catégorie 1, se rapproche de la côte ouest de l’île de la Réunion. L’alerte cyclonique est de rigueur, des rafales de 150 km/h sont attendues entre 13 h 00 et 16 h 00 heure locale. Plus de détails sur cette dépression qui menace le département français de l’océan Indien.

L’alerte rouge cyclonique est décrétée pour l’île de la Réunion. Le cyclone tropical Dumile dégrade les conditions météorologiques du département français situé dans l’océan Indien, au sud de Madagascar. Ce matin, à 7 h 00 heure française, l’œil du cyclone était centré à 20,3° S et 54,3° E, c’est-à-dire à 125 km au nord-ouest de la Réunion. Il se dirigeait vers le sud avec une vitesse de 22 km/h. Actuellement de catégorie 1 sur l’échelle de Saffir-Simpson, le cyclone devrait passer à une centaine de kilomètres de la côte ouest de l’île de la Réunion en début d’après-midi.

Le cœur du cyclone ne frappera pas pleinement l’île. Le cyclone Dumile ne devrait donc pas avoir le même impact que les événements récents comme l'ouragan Sandy, ou le typhon Bopha. Toutefois, des rafales de 130 à 150 km/h sont attendues sur les caps et reliefs. Les précipitations seront particulièrement intenses localement avec des cumuls avoisinant 300 mm. La houle cyclonique moyenne devrait atteindre 5 m, mais des déferlantes de 10 m sont possibles. Avec de telles conditions météo, les risques d’inondations et de coulées de boue sont très élevés.

Née d’une dépression tropicale le week-end dernier dans l’océan Indien, ce n’est que mardi que la tempête a été baptisée Dumile. Elle est devenue un cyclone seulement ce matin. Si pour Philippe Caroff, prévisionniste cyclones au centre de Météo France sur l’île de la Réunion, « ce n’est pas le cyclone du siècle », 25.000 foyers sont déjà privés d’électricité et toute la population est assignée à résidence dès à présent. Pour l’instant, Dumile suit exactement la trajectoire envisagée par les prévisionnistes. S’il continue de la sorte, les conditions météo s’amélioreront dès demain et le cyclone ira mourir au sud de l’océan Indien.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Le cyclone tropical Dumile est au nord-est de Madagascar (en contour noir à gauche de l'image). La photographie est prise par l'instrument Modis du satellite Aqua de la Nasa, le 1er janvier 2013 à 10 h 55 heure française. On distingue l’île de la Réunion en bas à gauche et l’île Maurice en bas à droite. © Nasa Goddard Space Flight Center, Modis Rapid Response Team



FUTURA SCIENCES 3/1/2013
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: Cyclone Dumile à la Réunion : près de 70 000 foyers sans électricité   Ven 4 Jan - 4:04

Mercredi, à 10H heure locale, la Réunion a déclenché l'alerte rouge en prévision de l'arrivée du cyclone Dumile. Le vent souffle fort sur l'île et environ 68.000 foyers sont déjà privés d'électricité.


Cela faisait plusieurs jours que la menace s'approchait mais la Réunion est aujourd'hui en alerte maximale. A 7H heure locale, le cyclone Dumile se trouvait à 180 km au nord-ouest de l'île et continuait à se diriger vers le sud à une vitesse de 20 km/h. Alors que l'île était balayée par des vents atteignant les 170 km/h, le préfet Jean-Luc Marx a annoncé le déclenchement d'une alerte rouge et a interdit à tous les habitants de sortir de leur domicile "pour quelque cause que ce soit". Une mesure qui pourrait être maintenue pendant 24 heures, a t-il précisé.

Depuis le début de la matinée, les vents n'ont cessé de s'intensifier au fur et à mesure que le cyclone approche. Sur leur passage, les rafales ont arraché plusieurs arbres et poteaux, endommageant le réseau électrique. Selon le dernier bilan relayé par EDF, quelque 68.000 foyers sont aujourd'hui privés d'électricité dans l'ouest, dans le sud et dans le nord. Ajouté à cela, la houle cyclonique a commencé à déferler sur le littoral nord et a provoqué des vagues de 6 mètres en moyenne et pouvant atteindre jusqu'à 10 mètres.

Les pluies se sont également révélées abondantes sur l'île depuis ce matin. Quelque 300 mm d'eau (300 litres par mètre carré) ont été enregistrés sur le massif du volcan. A Cilaos, petit village sur les hauteurs, 150 mm sont tombés en six heures, selon la préfecture citée par l'AFP. Toutes les régions ont ainsi observé plusieurs routes inondées. La route du littoral a elle été totalement fermée à la circulation. Selon Météo France, le cyclone va passer à une centaine de kilomètres de la côte ouest de La Réunion dans l'après-midi avec un pic à 14H heure locale (11H heure à Paris).

Mais "ce n'est pas parce que le cyclone ne passe pas au-dessus de la Réunion que nous sommes à l'abri des vents les plus forts. Le risque est présent, permanent", a mis en garde le préfet. Celui-ci a également ajouté, inquiet, que "le plus dur est devant nous" et qu'une série de mesures avait été prise. Selon l'info.re, le niveau de la mer a beaucoup monté dans le port de Saint-Gilles et les propriétaires de bateau ont solidement amarré leurs embarcations.

Les deux aéroports de l'île sont fermés depuis ce mercredi et tous les vols ont été annulés. Ajouté à cela, les 24 communes réunionnaises ont ouvert des centres d'hébergement pour accueillir d'éventuels habitants sinistrés.

Depuis ce matin, Météo France et EDF notamment publient régulièrement des bulletins sur leur compte Twitter. De même, des habitants ont posté de nombreuses photos et vidéos sur les réseaux sociaux. Le site site Google Crisis propose lui de suivre en direct la trajectoire du phénomène et une webcam postée sur le site Twitch.tv offre la possibilité de garder un oeil sur la situation à la Réunion.




MAXISCIENCES 3/1/2012
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: découvrez les premières photos du cyclone Dumile   Ven 4 Jan - 4:14

Plusieurs heures après que l'alerte rouge a été déclenchée, le cyclone commence à s'éloigner de la Réunion. Comme l'avaient prévu les météorologistes, le phénomène est en effet passé au plus près de l'île (à moins de 100 km) aux alentours de 13H heure locale (10H heure de Paris). Si cela faisait déjà plusieurs heures que des rafales de vent et des pluies abondantes s'abattaient sur les régions réunionnaises, celles-ci se sont intensifiées à l'approche du phénomène. Aussi, bien qu'il s'éloigne désormais, les vents vont continuer de souffler à 140-150 km/h, a averti le préfet Jean-Luc Marx, exhortant la population à rester chez elle.

L'alerte rouge déclenchée ce matin obligeait les habitants à rester chez eux mais plusieurs d'entre eux ont décidé de braver l'interdiction pour assister au déferlement des vagues. La situation était toutefois loin d'être sans risque puisque le cyclone a causé de nombreux dégâts matériels sur l'île où des arbres ont été arrachées, des poteaux électriques sont tombés, et où plusieurs routes ont été inondées. Selon les autorités, aucune victime n'est à déplorer pour l'instant excepté un pompier qui a été légèrement blessé lors d'une intervention.

D'ailleurs, si la métropole suit de près la situation à la Réunion, sur l'île même, l'importance du phénomène est relativisée. Depuis 48 heures, les habitants avaient commencé à faire des provisions mais bon nombre d'entre eux habitués aux cyclones ne craignaient pas particulièrement le passage de Dumile. Ils restent ainsi chez eux à suivre les informations à la télévision, la radio ou sur internet.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
© Istockphotos.



MAXISCIENCES 3/1/2012

Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: La Réunion : alerte cyclonique levée.   Ven 4 Jan - 4:20

La préfecture de la Réunion a annoncé que l'alerte rouge était levée à partir de 20H heure locale (17H à Paris), le cyclone Dumile s'étant éloigné de l'île.

Arbres arrachés, routes inondées, énormes vagues, les intempéries qui ont accompagné le cyclone Dumile n'ont pas été tendres sur l'île de la Réunion. Mais le danger semble désormais écarté. A 20H heure locale, l'alerte rouge a en effet été levée par la préfecture. Elle était entrée en vigueur ce matin à 10H00 (7H à Paris) entraînant l'interdiction pour les habitants de sortir pour "quelque cause que ce soit".


Au cours des heures suivantes, l'île a été balayée par des vents violents et des pluies abondantes au fur et à mesure que Dumile s'approchait. Mais c'est à 13H locales que le cyclone est arrivée au au plus près de la côte ouest de l'île, à 95 km au large, occasionnant des rafales de vents à plus de 170 km/h et une houle de 6 à 10 mètres de haut, rapporte l'AFP. Après son passage, le temps s'est rapidement amélioré avec notamment une baisse de la violence des vents. Ainsi, de nombreux Réunionnais ont demandé à ce que l'alerte rouge soit levée. Une demande qui a donc finalement été écoutée.

Durant cette annonce, le préfet s'est félicité que le cyclone "n'ait pas causé de mort". Mais le dernier bilan recense tout de même 14 personnes légèrement blessées. Quant au bilan des dégâts matériels, il n'a pas été jugé significatif. C'est finalement le réseau électrique d'EDF qui a le plus souffert des vents violents qui ont entraîné de nombreuses ruptures de ligne. D'après EDF, 95.000 foyers étaient privés d'électricité jeudi soir.

Toutefois, la levée de l'alerte ne signifie pas la fin du phénomène cyclonique, souligne l'AFP. "Les vents conservent des valeurs significatives mais le confinement de la population n'est plus nécessaire", a dit le préfet Jean-Luc Marx qui a également annoncé la réouverture des aéroports vendredi dans la matinée. A 16H00 locales, Dumile était centré à 130 km au sud de l'île et continuait à s'éloigner de la Réunion à la vitesse de 24 km/h.



MAXISCIENCES 3/1/2013
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ouragan, typhons, tempêtes, cyclones... : actualité et évolutions...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ouragan, typhons, tempêtes, cyclones... : actualité et évolutions...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 10, 11, 12  Suivant
 Sujets similaires
-
» Comment se forment certains phénomènes météoroligques Cyclones, ouragan.... tempête de neige, de grêle...
» l' ouragan de 1987 20 ans après
» Installation d'un abris contre les tempêtes
» A quelle température est votre stabulation???
» quelle température maxi supporté par les cichlidés du malawi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LOVE ANIMALIA NATURALIS ENVIRONNEMENTALIS :: INFORMATIONS sur la Nature et l'environnement terrestre et aquatique :: Les forces de la Nature (séismes, tempêtes...) :: Ouragans, typhons, tempêtes, cyclones...-
Sauter vers: