LOVE ANIMALIA NATURALIS ENVIRONNEMENTALIS
Bienvenue sur le Forum Love Animalia Naturalis : Actualités, informations et conseils sur les Animaux, la Nature et l'Environnement. Des rubriques exclusives réservées aux membres du forum. Pour satisfaire votre curiosité retrouvez l'actualité ou des conseils et pour satisfaire la nôtre, nous serons heureux de lire les vôtres! Toutes les personnes de 10 ans et plus, partageant ces centres d'intérêts sont les bienvenues.

LOVE ANIMALIA NATURALIS ENVIRONNEMENTALIS

Animaux, Nature et Environnement : Actualités, Informations et Conseils
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Vous avez des photos sur les animaux, la nature et l'environnement ? Si vous êtes prêts à nous offrir l'une d'elles... Ecrivez un message à l'un des administrateurs. Merci

Partagez | 
 

 Les tempêtes tropicales en Méditerranée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
BelleMuezza
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 12462
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: Les tempêtes tropicales en Méditerranée   Lun 12 Déc - 10:24

Une équipe du laboratoire d'aérologie (LA/OMP, CNRS/UPS), en collaboration avec une équipe du Laboratoire de météorologie dynamique (LMD/IPSL, CNRS / UPMC / École normale supérieure de Paris / École Polytechnique), a mis en évidence les principales conditions nécessaires au développement explosif d'une dépression méditerranéenne en tempête tropicale, telle celle qui s'est produite au début du mois de novembre occasionnant d'importants dégâts dans le sud-est de la France.

Quasiment chaque année et généralement à l'automne lorsque la mer Méditerranée est encore chaude, une dépression prend les caractéristiques d'une tempête tropicale avec des nuages enroulés autour d'un œil, une activité orageuse intense, des vents forts à la surface de l'eau et une température dans les basses couches atmosphériques plus élevée au cœur des nuages qu'à l'extérieur.

Ce type de tempête qui peut éventuellement s'intensifier en cyclone(1) s'appelle "medicane" (contraction de "Mediterranean hurricane"). Le dernier medicane a eu lieu les 7 et 8 novembre 2011 au large des Baléares et a conduit à des vents atteignant plus de 130 km/h en rafales et à des vagues de 6 mètres sur les côtes varoises. Peu fréquent mais violent, ce phénomène peut provoquer des dégâts importants sur les côtes méditerranéennes densément peuplées.

Le medicane le plus intense jamais enregistré s'est produit le matin du 26 septembre 2006 au sud de l'Italie. La dépression initiale s'est formée la veille, derrière l'Atlas algérien le long duquel elle s'est ensuite déplacée avant de rejoindre la Méditerranée via la Tunisie. Elle s'est ensuite développée de manière explosive(2) en medicane sur la mer Ionienne dans la matinée du 26. Le passage du medicane au-dessus de la Pouille méridionale quelques heures plus tard a permis que soit mesuré son creusement (diminution de la pression au cœur de la tempête) qui était très profond (986 hPa) et les rafales de vent qui atteignaient plus de 144 km/h. Bien que l'intensité du vent moyen n'ait pas atteint celle d'un cyclone (118 km/h), ce medicane a néanmoins été classé comme une tempête tropicale sévère.

Des chercheurs du LA et du LMD ont réalisé une série de simulations numériques de ce medicane avec le modèle météorologique Méso-NH à haute résolution. Ils ont constaté que pour le reproduire dans des conditions proches de la réalité, il fallait non seulement une situation fortement orageuse autour de la dépression mais aussi la présence d'un courant-jet(3) d'altitude : c'est le passage de la dépression sous le courant-jet qui conduit à son creusement explosif et au phénomène de medicane.

Les chercheurs ont aussi constaté que de petites modifications des conditions initiales suffisent à modifier radicalement l'évolution du système vers, ou non, un medicane, ce qui veut dire que ce type de phénomène est difficile à prévoir avec exactitude avec les modèles opérationnels dont la résolution est moindre que celle du modèle de recherche Méso-NH.

Notes :


  1. Un cyclone est une tempête tropicale dont la vitesse des vents dépasse 118 km/h
  2. À une latitude de 40°N, le développement d'une dépression est qualifié d'explosif lorsque la pression diminue de plus de 18 hPa par jour (1 hPa = 100 Pa et la pression au niveau de la mer est en moyenne d'environ 1 013 hPa).
  3. Un courant-jet est un vent fort, rapide et très confiné, qui circule entre 6 et 15 km d'altitude, soit au niveau supérieur de la troposphère. Sa vitesse peut atteindre plus de 300 de km/h au centre du flux.


Référence : Chaboureau, J.-P., F. Pantillon, D. Lambert, E. Richard, and C. Claud: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], Quart. J. Roy. Meteor. Soc., doi :10.1002/qj.960, sous presse, 10 novembre 2011

Auteur : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
 
Les tempêtes tropicales en Méditerranée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mélange de plantes méditerranéennes et sub-tropicales sur la côte atlantique du 44
» l'acclimatation des plantes méditerranéennes et subtropicales
» album photo de plantes tropicales et tempérées
» A quelle température est votre stabulation???
» quelle température maxi supporté par les cichlidés du malawi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LOVE ANIMALIA NATURALIS ENVIRONNEMENTALIS :: INFORMATIONS sur la Nature et l'environnement terrestre et aquatique :: Les forces de la Nature (séismes, tempêtes...) :: Ouragans, typhons, tempêtes, cyclones...-
Sauter vers: