LOVE ANIMALIA NATURALIS ENVIRONNEMENTALIS
Bienvenue sur le Forum Love Animalia Naturalis : Actualités, informations et conseils sur les Animaux, la Nature et l'Environnement. Des rubriques exclusives réservées aux membres du forum. Pour satisfaire votre curiosité retrouvez l'actualité ou des conseils et pour satisfaire la nôtre, nous serons heureux de lire les vôtres! Toutes les personnes de 10 ans et plus, partageant ces centres d'intérêts sont les bienvenues.

LOVE ANIMALIA NATURALIS ENVIRONNEMENTALIS

Animaux, Nature et Environnement : Actualités, Informations et Conseils
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Vous avez des photos sur les animaux, la nature et l'environnement ? Si vous êtes prêts à nous offrir l'une d'elles... Ecrivez un message à l'un des administrateurs. Merci

Partagez | 
 

 Cheval : avoir un cheval à soi, chez soi.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yoda
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 115
Date d'inscription : 17/11/2010
Age : 55

MessageSujet: Cheval : avoir un cheval à soi, chez soi.   Sam 11 Déc - 13:29

Avoir un cheval à soi, chez soi.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Avant de vous lancer dans l’aventure, posez-vous les bonnes questions.

- La plus importante étant les finances.

- L’emploi du temps,

- Le terrain, l’abri ou l’écurie,

- Avez suffisamment d’espace pour stocker paille, foin et grains ?

- Etes-vous prêts à vous priver de partir en vacances si personne ne peut vous remplacer ?

- Aimez-vous les imprévus de toutes sortes et êtes-vous capables de les gérer ?

- Savez-vous et aimez-vous bricoler ?

- Avoir un cheval, mais quel cheval et pour faire quoi ?

- Etes-vous de ceux qui ont une main de fer dans un gant de velours ?

- Possédez-vous une patience d’ange ?

Que de questions à se poser, je ne les cite pas toutes… cependant, il y en a une qui est en tête d’affiche (si je puis dire) c’est la plus fréquemment posée :

°/°/°/°/°/°/°/°/°/°/°

« Je voudrais avoir un cheval chez moi, croyez vous que c’est possible ? » (titre)

Je réponds ci-dessous :

Qu’il soit dans un centre équestre en pension ou à domicile, avoir un cheval ça se mérite avant tout ! Ceci est d’ailleurs valable pour n’importe quel animal…

Je vous conte mon aventure, ma propre expérience.

Avoir un cheval à soi et à son domicile est à la fois merveilleux et encombrant. Ca demande énormément de disponibilité. Je ne compte pas (pour l’instant) les finances, les galères pour trouver du terrain, de la nourriture etc… (Quand j’utilise le terme de galère, je ne mâche pas mes mots croyez-moi).

Pourtant j’en rêvais depuis de nombreuses années… un rêve d’enfant….

Avant de se lancer dans cette grande aventure, il faut au préalable se poser les bonnes questions.

La première étant : Vais-je pouvoir assumer cette lourde responsabilité ? Ce : tous les jours de l’année ? Je dirai même pour la vie entière ? (un cheval vit en moyenne jusqu’à 25 / 30ans).

La question n° 1 entraîne dans sa suite bien d’autres interrogations.

Je vous en cite à titre d’exemple (car il y en a tant).

Vais-je être capable de me préparer à me priver de partir en vacances si personne ne me remplace pendant mon absence ?

Vais-je être à la hauteur pour accomplir tout le travail que représente d’avoir un cheval chez moi ?

Vais-je pouvoir me dépatouiller avec mon emploi du temps ? Assumer avec ma vie de mère de famille ? (en ce qui me concerne), pour d’autres ce sera les études, le travail.
Car il faut savoir qu’un cheval demande un minimum d’une heure à lui consacrer chaque jour. Je dis bien un MINIMUM… (Ce minimum étant réservé pour les exceptions, comptez large, c'est-à-dire 3 heures par jour pour tout le travail que ça implique).

Avant de foncer tête baissée et de sauter le pas sans réfléchir, j’ai mis sur papier les avantages d’un côté et les inconvénients de l’autre. Je me suis vite rendue compte que la liste des inconvénients s’allongeait à la vitesse de l’éclair…

Malgré tout, je restais toujours avec mon rêve le plus fou, et mon désir était de plus en plus grandissant.

Autre question à se poser :

Désir ou simple caprice ?
Car ce qui est désir et plaisir à la base, peut devenir au fil du temps une véritable corvée au quotidien. Or il n’y a aucune honte à avoir de ne pas se sentir capable d’assumer. En se posant les questions (en toute honnêteté). En prenant conscience que l’on ne sera peut être pas capable de gérer, donc de renoncer à ce projet, évite (éviterai) que de nombreux chevaux se retrouvent délaissés au fond d’un pré…

J’ai tourné et retourné les questions, ma décision étant prise, il ne manquait plus que l’essentiel (le cheval).

Je n’avais pas encore entamé les recherches du cheval de mes rêves, quand on m’a demandé si je voulais bien héberger pour une année deux juments. L’une de 19 ans l’autre une pouliche de 2 ans.

Je n’ai pas mis longtemps pour accepter cette proposition, cette dernière me permettant d’entrer dans la réalité…

Cette année entière, m’a permis de me rendre compte au gré des saisons. Et oui ! Les saisons ont leur importance car, qu’il gèle, vente, pleuve, neige ou qu’il y ait un soleil de plomb la corvée (si je puis dire) se passera le plus souvent à l’extérieur.

Mon 1 an d’essai étant écoulé je me sentais prête pour le grand pas final, en quelque sorte, j’avais passé et réussi un examen que je m’étais moi-même imposé.

Pourtant, l’année d’essai ne s’est pas passée comme elle devait… suite à un accident, j’ai dû me faire opérer d’une épaule la droite et je suis droitière…

Des amis sont venus me prêter main forte, au bout de 15 jours, j’ai décidé d’assumer seule (si besoin bien sûr, je pouvais appeler à l’aide). J’ai donc fait seule durant 6 mois le maximum de choses seule (avec un seul bras valide). Seule aide que j’avais chaque soir, mon mari pour m’aider à curer les pieds, (lui qui n’avait jamais touché un cheval bravo).

Ce pour vous dire que ce fut un imprévu de taille. J’ai tenu bon, j’ai réussi l’examen. (D’ailleurs examen d’aptitude à posséder un cheval chez soi devrait selon moi exister)

Ok, vous vous sentez apte car vous vous êtes posé les bonnes questions, vous avez mis les inconvénients et les avantages sur papier. Vous ne ressentez pas le besoin de faire comme moi, (d’héberger 1 année des chevaux) personne ne vous y oblige après tout.

Mais sachez cependant que cette année de test à été bénéfique pour moi, et encore je n’avais pas eu les problèmes de finance puisque les juments que j’ai gardées m’ont été apportées avec paille et stock de nourriture... (pas de frais de vétérinaires, de maréchalerie, d’installation de clôture, tout m’avait été apporté sur un plateau d’argent).

Mais avant toute chose, posez-vous la question qui suit :

1) Quel cheval, pour faire quoi ? il faut y réfléchir car vous serez livré à vous-même vous et votre cheval, vous n’aurez pas toujours de bons samaritains pour vous conseiller, c’est pourquoi il est important de se pencher sur le sujet.

Qu’il soit monté ou pas, ce cheval aura de toute façon besoin de vous au quotidien.

Quand j’ai pris ces 2 juments en garde, j’avais un niveau équestre moyen, niveau galop 4, autant dire pas grand-chose… ma vie en centre équestre (une fois par semaine, ce qui est le cas de beaucoup de cavaliers), m’a permis d’acquérir des connaissances sur les chevaux. Mais entre s’occuper d’un cheval de club et de s’occuper d’un cheval chez soi, il y a une marge assez importante.

En club, on prend le cheval dans son boxe, on le panse, lui colle une selle sur le dos, on le remet au box on s’en occupe encore et puis en gros ça s’arrête là ! On ne voit pas l'envers du décor, c’est un peu comme au théâtre… Chez vous vous serez non pas « spectateur » mais acteur, décorateur, metteur en scène etc.
Donc palefrenier, soigneur, porteur d’eau, vérificateur de clôture, réparateur de clôture, jardinier (pour désherber), électricien, menuisier, maçon, porteur de matériel divers mais souvent lourd, (j’en passe) et en dernier cavalier. Une seule personne pour tous ces rôles : VOUS !

Je mets cavalier en dernier car si avec tout ce travail, (en y incluant vie familiale et ou professionnelle) vous trouvez le temps de monter une heure par jour, je vous dis bravo !
Le fait de ne pas avoir le temps de monter à cheval toutes les semaines, ne me fruste pas,
Revenir en haut Aller en bas
Edouard6
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 418
Date d'inscription : 23/01/2011
Age : 15

MessageSujet: Re: Cheval : avoir un cheval à soi, chez soi.   Jeu 31 Mar - 14:14

Un jour moi aussi j'aimerai avoir un cheval à moi.
Revenir en haut Aller en bas
Yoda
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 115
Date d'inscription : 17/11/2010
Age : 55

MessageSujet: Re: Cheval : avoir un cheval à soi, chez soi.   Ven 1 Avr - 11:15

Bonjour Edouard,

Je n'ai pas fini de raconter l'histoire d'avoir un cheval à soi, va falloir que je termine...

Tu sais, j'en rêvais et rêver si longtemps, je ne croyais pas qu'un jour ce serait possible. Y croire compte pour beaucoup. Mais il faut surtout bien garder la tête sur les épaules, c'est très dur à gérer au quotidien mais c'est un plaisir pour moi.

Sais-tu quand je suis vraiment débordée de travail, c'est mon mari qui s'occupe de mes deux juments. Ils m'arrivent parfois de ne pas les voir beaucoup et ça me manque. Quand je ne suis pas bien, c'est vers elles que je vais ensuite je me sens mieux.

Bonne journée à toi.

Il faut aussi que j'envoie une histoire de poule, je te donne rendez vous à la rubrique entre amis.
Revenir en haut Aller en bas
Pzal9
Membre assidu
Membre assidu
avatar

Messages : 113
Date d'inscription : 20/10/2012
Age : 15
Localisation : Dans un champignon schtroumpf :3

MessageSujet: Re: Cheval : avoir un cheval à soi, chez soi.   Dim 21 Oct - 10:39

Moi je vais demander à mon père pour sauver un cheval d'une mort pas super...!!

Revenir en haut Aller en bas
Pzal9
Membre assidu
Membre assidu
avatar

Messages : 113
Date d'inscription : 20/10/2012
Age : 15
Localisation : Dans un champignon schtroumpf :3

MessageSujet: Re: Cheval : avoir un cheval à soi, chez soi.   Dim 21 Oct - 10:42

Et ce n'est pas un caprice de petite fille, j'aimerais vraiment en avoir un !!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cheval : avoir un cheval à soi, chez soi.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cheval : avoir un cheval à soi, chez soi.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cheval : avoir un cheval à soi, chez soi.
» Avoir son cheval chez soi, les trucs indispensables par rapport à une pension ?
» Renseignement "avoir son cheval"
» Avoir son cheval (location de champ ou demi-pension ?)
» Exercices d'équilibre pour avoir un cheval plus léger

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LOVE ANIMALIA NATURALIS ENVIRONNEMENTALIS :: Espace Animaux de compagnie ou de la ferme :: CHEVAUX, ANES et autres équidés :: Chevaux et autres équidés-
Sauter vers: