LOVE ANIMALIA NATURALIS ENVIRONNEMENTALIS
Bienvenue sur le Forum Love Animalia Naturalis : Actualités, informations et conseils sur les Animaux, la Nature et l'Environnement. Des rubriques exclusives réservées aux membres du forum. Pour satisfaire votre curiosité retrouvez l'actualité ou des conseils et pour satisfaire la nôtre, nous serons heureux de lire les vôtres! Toutes les personnes de 10 ans et plus, partageant ces centres d'intérêts sont les bienvenues.

LOVE ANIMALIA NATURALIS ENVIRONNEMENTALIS

Animaux, Nature et Environnement : Actualités, Informations et Conseils
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Vous avez des photos sur les animaux, la nature et l'environnement ? Si vous êtes prêts à nous offrir l'une d'elles... Ecrivez un message à l'un des administrateurs. Merci

Partagez | 
 

 USA : NON au projet minier de la baie de Bristol (Alaska)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: USA : NON au projet minier de la baie de Bristol (Alaska)   Ven 18 Jan - 5:34

Début : 16/01/2013 - Fin : ?
Auteur : Frances Beinecke , présidente, NRDC

Cible : Président Barak Obama

Chaque année, des dizaines de millions de saumons reviennet dans les rives vierges de la baie de Bristol en Alaska baie de Bristol. Ils séjournent un moment dans ses eaux fraîches et peu profondes puis s'en vont dans les ruisseaux proches pour frayer et créer une nouvelle génération de saumons sauvages.

Leur présence attire une abondance de vie : Les ours, les loups, les phoques... profitent de la présence des saumons. Pour les gens, la pêche commerciale du saumon représente environ 480 millions de dollars et emploie 14.000 travailleurs (à temps plein et partiel). Le saumon est aussi une source de nourriture pour les communautés autochtones qui vivent depuis toujours de la chasse et de la pêche depuis des milliers d'années.

Mais maintenant, ce lieu sauvage et ce lieu de frayage et de naissance des saumons est menacé par le projet de mine de Pebble, une mine géante d'exploitation d'or et de cuivre qui serait creusée dans cette nature jusqu'ici préservée... juste au-dessus de la baie de Bristol.

C'est pourquoi Natural Resources Defense Counci (NRDC) appelle à une mobilisation nationale pour faire pression sur le président Obama afin de contrer l'industrie minière et d'utiliser son autorité pour stopper ce projet. En parallèle, une campagne a été lancée dans les principaux médias appuyée par l'acteur et militant écologiste Robert Redford pour bloquer ce projet désastreux une fois pour toute...

Les exploitants, parmi les géant mondiaux, derrière ce projet destructeur, envisagent de modifier le paysage de manière spectaculaire.

- La mine produirait quelque 10 milliards de tonnes de déchets contaminés (ce qui représente 3.000 livres par homme, femme et enfant sur terre -soit de 1.360kg ou 1,360 tonne).

- D'immenses barrages en terre, dont certains plus grand que le barrage des Trois Gorges en Chine, seraient construits pour retenir les déchets.

- Un gouffre géant de 2 miles (soit de 3,200km) de large et de 2.000 mètres (2km) de profondeur et une mine souterraine de 1 mile (1km600) de profondeur vont être "arrachés" à la terre.

Il n'est pas étonnant que la mine de Pebble soit rejetée par 80% des habitants de la baie de Bristol. 81% de ces habitants sont des actionnaires de la société autochtone dont 85% sont des pêcheurs.

De plus, une étude de l'EPA a conclu que l'exploitation minière à grande échelle, comme la mine de Pebble poserait d'énormes, des dommages irréversibles aux bassins versants de la baie de Bristol, aux gens et à la faune qui dépendent de la ressource que représentent les saumons...

Les gens de la région ont demandé à l'EPA de protéger la baie de Bristol et l'agence, en vertu de la Clean Water Act, a le pouvoir de le faire en prenant la décision de stopper ce projet.

Le Président Obama peut le stopper radicalement. Le moment est donc venu pour l'administration Obama d'agir. Chaque intervenant impliqué par l'emplacement de cette mine, suggère que les risques sont trop élevés pour l'environnement, les gens et la faune.

Une fois que le paysage aura été meurti, son caractère sauvage sera perdu pour toujours. Il est impossible de rendre intacts la toundra, les prairies de montagnes, les ruisseaux limpides et les animaux sans contact avec des déchets toxiques.

Il n'y a plus beaucoup d'endroits au monde restés sauvages, nous devons préserver ceux qui restent.


Passez à l'action : Dites au président Obama de sauver la baie de Bristol et de préserver durablement l'environnement en arrêtant la mine de Pebble. Pour en savoir plus : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


(Pour signer la pétition, cliquez sur le lien mis en grandes lettres : dites au président Obama)

Précision : pour les personnes inscrites à CAUSE (comme c'est mon cas), pour signer il suffit d'indiquer votre adresse email dans la cas prévue à cet effet sous la photo d'illustration.

Pour faire avancer les choses dans le monde, les peuples doivent être solidaires quand c'est l'intérêt général qui prime. Ici c'est le cas, des gens sont menacés ainsi que la faune et la flore... Merci de soutenir ce combat.


Pétition en anglais, Title : Monsieur, Madame, Mademoiselle... First name = prénom, Last Name = nom de famille. Your email = votre adresse mail (ou de messagerie électronique ou de courriel), Address = votre adresse (rue...) City = ville, State/province = Etat : Cliquez sur other countries (autre pays) dans la sélection proposée. ZIP / Postal code = code postal, Country = pays, à choisir dans la sélection proposée (choose a country).


CARE2 16/01/2013
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
BelleMuezza
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 12462
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: Première victoire : Anglo American jette l'éponge !   Mar 24 Sep - 13:29

La semaine dernière, le géant minier britannique Anglo American, la société chef de file derrière la mine de Pebble potentiellement catastrophique,  a annoncé qu'il jetait l'éponge  immédiatement sur le projet.

Ce revirement inattendu est la conséquence d'une longue et âpre campagne contre la méga mine qui menaçait de détruire un trésor naturel d'Amérique : la magnifique baie de Bristol en Alaska.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Crédit photo: NRDC
Un grand merci à Care2 et à ses membres qui ont signé des pétitions exhortant Anglo American d'abandonner le projet. Et, croyez-moi, il en faut beaucoup pour une société impitoyable comme Anglo American de changer d'avis.

Cette entreprise géante devait investir plus de 500 millions de dollars dans la mine de Pebble pour extraire de l'or et du cuivre, laquelle aurait généré environ 10 milliards de tonnes de déchets contaminés, menaçant la plus grande population de saumon sauvage de la planète.

Pendant des années, l'entreprise a demandé de croire qu'elle pourrait exploiter cette vaste mine à ciel ouvert dans la baie de Bristol sans la transformer en une sorte de zone morte (toxiques) qui entoure d'autres grandes mines de cuivre. Maintenant elle veut sortir, et est prête à passer en perte 300 millions de dollars pour le faire.

Ce qui a changé ? Anglo American, comme Mitsubishi avant elle, en est venue au bon sens en se rendant compte que la mine de Pebble serait un désastre financier et environnemental.

Bien sûr, la puissante et courageuse opposition des communautés locales, des groupes autochtones et des pêcheurs opposés ont pesé sur cette décision. A cela, il faut ajouter les milliers de militant en ligne qui ont inondé Anglo American de messages de protestation (près d'un million). Le soutien de Robert Redford a la campagne de NRDC (Natural Resources Defense Council) sur la scène nationale et internationale (il a été cité par plus de 50 organes de presse le jour où l'annonce a été faite) a également été déterminant, ainsi que scientifiques de l'EPA qui ont fait savoir que la mine présentait des risques «catastrophiques», appuyés par plus de 600.000 américains lui demandant de stopper ce projet.

En avril dernier, 200.000 messages de militants NRDC ont été remis au nouveau PDG d'Anglo American, Mark Cutifani, en lui demandant d'abandonner les plans pour la mine de Pebble. Et c'est exactement ce qu'il a fait, se retirant d'un mauvais investissement comportant des risques astronomiques. Conséquence directe : chaque américain qui aime son patrimoine naturel peut respirer un peu mieux...

Chaque écologiste devrait ressentir une profonde fierté pour la lutte qui a été menée contre un projet horrible qui, jusqu'à récemment, était considéré comme presque inévitable. Autrement dit, il faut retenir que le recours à une action collective peut faire la différence...

Toutefois, cette victoire, la sortie d'Anglo American, ne doit pas faire oublier que le projet de la mine de Pebble est mort et enterré. Non, il peut même être relancé dans la hâte.

Le partenaire d'Anglo American dans les Pebble Northern Dynasty Minerals, une entreprise canadienne, doit maintenant faire cavalier seul en essayant de faire passer le projet controversé. Il est peu probable que Northern Dynasty puisse mettre la mine en production massive sans le financement important d'un autre partenaire géant comme l'était Anglo American.

Northern Dynasty a déjà clairement fait savoir qu'il est activement à la recherche de nouveaux partenaires financiers. Cela signifie que nous devons tout mettre en œuvre pour s'assurer que d'autres géants miniers ne soient pas tentés de faire la même mauvais pari que Mitsubishi et Anglo American ont fait. Nous devons aussi maintenir la pression sur Rio Tinto, un autre acteur mondial qui détient désormais une participation de près de 20% dans Northern Dynasty.

Par-dessus tout, nous devons toujours absolument protéger la baie de Bristol, en veillant à ce que l'EPA utilise son pouvoir en vertu de la Clean Water Act pour interdire l'exploitation minière à grande échelle dans un éden américain, où à la fois humains et communautés fauniques dépendent du miracle annuel : le retour de 40 millions saumon.

Cette bataille n'est pas terminée, mais on peu dire que le vent a tourné !

Nous devons continuer le combat jusqu'à ce qu'il soit vraiment gagné, et c'est ce que nous ferons. Il est extrêmement important que la communauté environnementale s'unisse jusqu'à ce que nous atteignions le but final: la protection permanente de la grandiose baie de Bristol et la certitude qu'elle ne sera jamais détruite pour enrichir une poignée de sociétés minières.

En savoir plus sur  NRDC (en anglais).


Care2 /20/9/2013 (Frances Beineckeprésident, )NRDC (Natural Resources Defense Council)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
 
USA : NON au projet minier de la baie de Bristol (Alaska)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» USA : NON au projet minier de la baie de Bristol (Alaska)
» Cleveland, Iles Aléoutiennes / Etats-Unis, 1730 m
» Augustine, Baie de Cook - Alaska / Etats-Unis, 1252 m
» projet ferme caprin, éco construction, chantier participatif
» projet: bac 200 l, sable, pierre et souches / crev+ poiss

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LOVE ANIMALIA NATURALIS ENVIRONNEMENTALIS :: INDEX PETITIONS :: Pétitions parues depuis plus d'un an "Nature / Environnement"-
Sauter vers: