LOVE ANIMALIA NATURALIS ENVIRONNEMENTALIS
Bienvenue sur le Forum Love Animalia Naturalis : Actualités, informations et conseils sur les Animaux, la Nature et l'Environnement. Des rubriques exclusives réservées aux membres du forum. Pour satisfaire votre curiosité retrouvez l'actualité ou des conseils et pour satisfaire la nôtre, nous serons heureux de lire les vôtres! Toutes les personnes de 10 ans et plus, partageant ces centres d'intérêts sont les bienvenues.

LOVE ANIMALIA NATURALIS ENVIRONNEMENTALIS

Animaux, Nature et Environnement : Actualités, Informations et Conseils
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Vous avez des photos sur les animaux, la nature et l'environnement ? Si vous êtes prêts à nous offrir l'une d'elles... Ecrivez un message à l'un des administrateurs. Merci

Partagez | 
 

 FRANCE : Alertes sur les risques de tempêtes, crues, orages, sécheresse, etc...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: Haute-Savoie: mise en garde contre les risques d'avalanche   Jeu 26 Déc - 19:23

La préfecture de Haute-Savoie a mis en garde mercredi contre les risques élevés d'avalanche pour la journée de jeudi dans le massif alpin, appelant les skieurs et les randonneurs à la plus grande prudence.

"Compte tenu des importantes chutes de neige attendues jusqu'à jeudi matin, l'estimation du risque d'avalanches pour la journée de jeudi est classée en risque fort (niveau 3 sur 5, évoluant vers niveau 4)", a indiqué la préfecture dans un communiqué.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] AFP/AFP - La préfecture de Haute-Savoie a mis en garde mercredi contre les risques élevés d'avalanche pour la journée de jeudi dans le massif alpin, appelant les skieurs et les randonneurs à la plus grande prudence  Photo par Jean-Pierre Clatot/AFP.


Elle met en garde notamment contre les coulées de neige fraîche qui pourraient se déclencher naturellement jeudi matin dans des pentes raides, à moins de 1.800 m, et les avalanches de poudreuse en altitude.


Elle appelle les skieurs ou randonneurs à "une extrême prudence", principalement lors des randonnées à ski ou en raquettes, rappelant qu'il est préférable de skier sur des pistes balisées et sécurisées.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] AFP news agency 26/12/2013


Par ailleurs, après les vents forts qui ont balayé toute la région rhônalpine mercredi, il ne devrait plus rester mercredi soir que 3.000 clients non alimentés dans l?Ain, le Rhône, la Loire, l?Ardèche, la Drôme et le nord de l?Isère, a indiqué ERDF dans un communiqué. Le retour à la normale est prévu pour jeudi soir, précise l'opérateur.

AFP / Yahoo actualité 26/12/2013
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
BelleMuezza
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 12462
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: Crues en Bretagne: Valls reconnaît "une erreur d'appréciation"   Jeu 26 Déc - 21:31

Le ministre de l'Intérieur Manuel Valls a reconnu jeudi "une erreur d'appréciation" des services de l'Etat qui n'ont pas suffisamment pris en compte le risque de crues en Bretagne lors du passage de la tempête Dirk.

"Il y a eu sans aucun doute une erreur d'appréciation", a déclaré le ministre lors d'une visite à Quimperlé dans le Finistère, département le plus touché par les crues de plusieurs cours d'eau depuis la nuit de lundi à mardi.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Crues à Morlaix 24/12/2013 (Finistère)

"Je vais demander aux préfets concernés, notamment au préfet de région, de tirer un certain nombre d'enseignements, faire un certain nombre d'évaluations (...) pour comprendre pourquoi le niveau d'alerte (...) un cran au-dessus n'a pas été donné", a déclaré M. Valls, qui s'exprimait devant une maison de trois étages dont la façade en bord de rivière a été emportée.

M. Valls a prévu de se rendre après Quimperlé à Châteaulin et à Morlaix, deux autres communes du Finistère touchées par les inondations.

Il a indiqué que les procédures de placement en zone de catastrophe naturelle étaient enclenchées et seraient rapidement mises en oeuvre. "Le président de la République souhaite que les choses aillent le plus vite possible", a-t-il souligné.

Il a appelé à la vigilance face au risque de nouvelles inondations à l'approche de précipitations annoncées en Bretagne dans les jours qui viennent, plusieurs cours d'eau étant encore très hauts malgré une décrue ces dernières heures.

"C'est dans ces moments-là que la Bretagne doit sentir pleinement la solidarité" du pays, a-t-il affirmé.

AFP / Yahoo actualités 26/12/2013
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
BelleMuezza
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 12462
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: Intempéries: Des communes partiellement inondées en Bretagne, le Finistère en alerte rouge   Jeu 2 Jan - 23:34

Météo France a classé le Finistère en vigilance rouge pour les crues ce jeudi après-midi alors que deux autres départements bretons sont toujours en vigilance orange...
Bis repetita. Après le passage de la tempête Dirk à Noël, plusieurs communes bretonnes étaient partiellement inondées ce jeudi, notamment Quimperlé (Finistère), en raison de fortes pluies. Ces précipitations ont conduit Météo France à classer le Finistère en vigilance rouge pour les crues ce jeudi après-midi, le Morbihan et l'Ille-et-Vilaine étant toujours en vigilance orange.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Rue inondée le 2 janvier 2014 à Quimperlé —Damien Meyer AFP

Aucune victime n'a cependant été à déplorer et les pompiers du Finistère n'ont eu à effectuer qu'un nombre «limité» d'interventions, ces crues, dûment anticipées, ayant affecté des quartiers régulièrement touchés par les eaux, a indiqué le CODIS.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] laurentbzh abd 24/12/2013

A Quimperlé, «le niveau de la Laïta a atteint 4,70 m, alors que Vigicrues n'attendait que 4,20 m au maximum», a déclaré Alain Kerhervé, adjoint au maire en charge du dossier.

Des inondations de moindre ampleur ont également affecté des rues de Quimper et de Landerneau, ont indiqué les pompiers.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
 Il y a trois ans déjà... Passionvideomab allain 30/9/2013

La N12, principale artère à quatre-voies du nord de la Bretagne, a par ailleurs été coupée par une inondation jeudi matin au niveau de Guiclan (Finistère), dans le sens est-ouest, ont indiqué les autorités routières.

Une femme d'une cinquantaine d'années a été tuée mercredi dans le Morbihan lorsqu'un arbre déraciné par le vent s'est abattu sur la voiture dans laquelle elle se trouvait, près
Quelques 90 habitations et commerces jouxtant les quais ont été touchés, avec pour certains plus de 1,50 m d'eau, a précisé Alain Kerhervé. «Nous espérons que l'arrêté de catastrophe naturelle sera pris le plus rapidement possible», a ajouté l'élu.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] 
AFP 2/1/2014

Des inondations de moindre ampleur ont également affecté des rues de Quimper et de Landerneau, ont indiqué les pompiers. La N12, principale artère à quatre-voies du nord de la Bretagne, a par ailleurs été coupée par une inondation jeudi matin au niveau de Guiclan (Finistère), dans le sens est-ouest, ont indiqué les autorités routières.

>> Retrouvez ici les témoignages des internautes de 20 Minutes lors du passage de Dirk.

>> A voir ici les images de la ville de Morlaix envahie par les eaux.

20 minutes 2/1/2013
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
BelleMuezza
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 12462
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: La Bretagne a les yeux braqués sur ses cours d'eau, le littoral panse ses plaies   Lun 6 Jan - 1:26

Les intempéries qui frappent en continu la Bretagne ne permettaient pas encore dimanche de décrue mais la situation allait néanmoins en s'améliorant, tandis que le littoral Atlantique panse ses plaies après les dégâts provoqués par les fortes vagues de ces derniers jours.

Dans le Finistère les regards restent braqués sur un petit fleuve côtier, la Laïta, passé une nouvelle fois en vigilance rouge dans la nuit avant de revenir à l'orange dimanche matin.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]euronews (en français) 3/1/2014

Si un nouveau débordement a eu lieu le matin à Quimperlé, l'eau de la Laïta devrait rester dans son lit cette fois lors des prochaines marées hautes de dimanche soir et lundi matin avec des pics annoncés en-dessous des 3,60 mètres contre 4 mètres dimanche matin, a indiqué à l'AFP le sous-préfet de Morlaix, Philippe Loos, qui assure la permanence pour le département.

Avec des coefficients de marée à la baisse, les rivières du Finistère devraient désormais rester dans leurs lits. "On ne devrait pas avoir de débordement ce soir mais nous restons en vigilance orange" en raison des précipitations qui tombent toujours sur le département et des sols gorgés d'eau, a-t-il ajouté.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]F5MOX 4/1/2014

Les départements du Morbihan, de l'Ille-et-Vilaine et la Loire-Atlantique sont aussi toujours en vigilance orange "crues" dimanche.

Dans le Morbihan, la situation est tendue à Pontivy où 200 mètres de barrages anti-inondation apportés par la sécurité civile ont été déployés. Vingt sapeurs-pompiers de la sécurité civile de Nogent-le-Rotrou y sont arrivés dimanche en renfort.

Après avoir baissé légèrement samedi, dimanche le niveau des eaux de l'Oust et du Blavet remontait, menaçant des habitations à Josselin, Pontivy ou encore Malestroit. Dans cette commune, deux collèges seront fermés lundi et les transports scolaires seront perturbés dans le département, a prévenu la préfecture.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]AFP 2/1/2014

Le littoral de la façade Atlantique, en vigilance jaune "vagues submersion", a été frappé toute la semaine par de fortes vagues en raison de la conjonction du phénomène de vents forts et de grandes marées. Les coups de boutoir de la mer déchaînée ont endommagé de nombreux ouvrages du littoral dans le Finistère et le Morbihan, placés plusieurs jours en vigilance orange.

Dans le Morbihan et le Finistère des cordons dunaires se sont affaissés, des sentiers côtiers ont disparu et des installations de bord de mer ont été dégradées par les flots. Dans le Finistère ,ce sont surtout les communes de Combrit et Treffiagat qui sont concernées.

Par précaution samedi soir et dimanche matin une dizaine d'habitants de ce secteur ont été accueillis en mairie pendant les périodes de marées hautes. A Treffiagat dimanche matin une pelleteuse tentait de reboucher les plus grosses trouées dans le cordon dunaire qui a perdu quatre mètres de hauteur, a constaté l'AFP.

Des dégâts parsèment ainsi le littoral Atlantique, comme à La Baule (Loire-Atlantique) où l'association des commerçants de la plage La Baule-Pornichet réclame le classement en catastrophe naturelle car, selon eux, sur les 45 installations autorisées sur la plage (restaurants, club de voile, etc...), une quinzaine d'établissements sont "en situation critique" et nécessitent pour certains une reconstruction.

Plus au sud sur le littoral girondin, une dizaine d'engins, pelleteuses, camions-bennes, s'activaient à marée basse pour ré-ensabler le front de mer de Soulac-sur-Mer, où l'océan a gagné environ 4 mètres sur la dune ces derniers jours.

Sur cette commune l'océan gagne en moyenne trois mètres par an, a expliqué dimanche à l'AFP Yves Hérault, des services techniques de la municipalité, qui supervisait les travaux.

Mais les événements climatiques des derniers jours ont rongé un peu plus un aplomb sableux haut de 10 à 15 m qui donne sur la mer et une élégante villa -inoccupée- appartenant à un particulier ne se trouve désormais plus qu'à 10 mètres du bord, et un immeuble de quatre étages, où seule une poignée de personnes vivent à l'année, à une vingtaine de mètres.

Samedi pour les travaux de ré-ensablement du pied de la dune, quelque 14.000 mètres cubes de sable ont été charriés mais "ce qu'on amène en une journée, la mer le reprend en une forte marée", explique M. Hérault.


Le Point 5/1/2014
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
birdy1972
Membre certifié
Membre certifié


Messages : 324
Date d'inscription : 13/04/2013

MessageSujet: Vagues: neuf départements en alerte orange   Mar 7 Jan - 1:27

De fortes vagues sont attendues dans la soirée et dans la nuit sur le littoral Atlantique, de la Bretagne au Pays Basque.

Le littoral Atlantique toujours en alerte. Neuf départements - de la Bretagne au Pays Basque - ont été placés ce lundi soir en alerte orange pour un risque "vagues submersion".

Certaines vagues pourraient atteindre 8-10 mètres localement, selon plusieurs préfectures. "Cette longue et puissante houle peut occasionner des dégâts notamment sur des parties fragilisées ou exposées du littoral", indique Météo France. L'épisode devrait se terminer mardi vers 11 heures.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Image météo France

Dimanche, une femme a été emportée par une lame, alors qu'elle se trouvait sur une promenade rocheuse près du phare de Biarritz. Un hélicoptère de gendarmerie a survolé sans succès le littoral et la mer lundi jusque vers 16H30, balayant une bande de 30 km. La houle a empêché d'engager une brigade nautique.
La disparue, âgée de 20 à 30 ans, se trouvait avec un groupe de six personnes dimanche qui, vers 17H30, a été surpris par une vague qui a emporté un homme et une femme. Seul l'homme a pu regagner la plage après 20 minutes environ, avec l'aide d'un témoin de la scène, a indiqué le sous-préfet de Bayonne, Patrick Dallennes.

En Bretagne, où le département d'Ille-et-Vilaine demeurait en alerte orange inondations, les crues restent conséquentes mais plusieurs rivières, dont la rivière de Morlaix (Finistère), le Blavet (Morbihan), la Vilaine médiane (Ille-et-Vilaine) sont repassées de vigilance orange à jaune ou verte.

"Un retour progressif à la normale va être observé sur les prochains jours sur ces secteurs", selon Météo France, même si du sud-Finistère à la Loire-Atlantique, plusieurs cours d'eau restaient lundi soir en vigilance orange, dont "la Vilaine aval, la Laïta et l'Oust, maintenus en vigilance orange pour le risque de crues".

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]AFP 23/12/2013

L'Express 6jan.2014
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: Côte d'Azur : importantes inondations   Lun 20 Jan - 0:54

Les pluies torrentielles qui ont frappé dimanche le sud-est de la France ont provoqué d'importantes inondations sur la Côte d'Azur. Celles-ci ont fait au moins deux morts et un disparu, ont annoncé les autorités locales.

Plusieurs communes, entre Hyères et Le Lavandou, ont été durement touchées, alors que les pluies s'abattent sur la région depuis vendredi et doivent se poursuivre jusqu'à lundi matin.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Christ Jesus 17/1/2014

Un homme de 73 ans est décédé dans sa cave et une autre personne a disparu sur son bateau à La Londe-les-Maures, près de Hyères, a annoncé le préfet du département du Var Laurent Cayrel.

Depuis la mi-journée, quelque 155 personnes ont dû être évacuées par hélitreuillage dans le département. Dimanche soir, alors que les rotations d'hélicoptères ont dû cesser avec la pénombre, des habitants du quartier de l'Oratoire à Hyères étaient évacués par barques.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] openskayy 18/1/2014

"La situation est très préoccupante, ça ne va pas s'améliorer cette nuit", a déclaré le préfet, évoquant un "record historique de précipitations" dans la ville de Hyères.

Au moins six centres d'hébergement ont été ouverts dans les communes sinistrées. Une vingtaine de routes départementales ont été coupées et le trafic ferroviaire a repris au ralenti dans la région après avoir été suspendu. Quelque 4000 foyers étaient privés d'électricité en fin d'après-midi.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] itele 19/1/2014

Dans le département voisin des Alpes-Maritimes, également frappé par de fortes pluies, une dizaine de routes restaient fermées à la circulation dimanche à cause d'éboulements qui, par endroits, empêchaient d'accéder à certains villages.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] itele 19/1/2014





romandie 19/1/2014
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: Amorce de décrue sur les rivières du Var après les intempéries   Lun 20 Jan - 19:18

Les cours d'eau du Var étaient en nette décrue après les intempéries qui ont provoqué ce week-end la mort de deux personnes et la disparition d'une troisième. Des pluies faibles à modérées vers les côtes étaient attendues dans la journée, le département restant en alerte orange.

"Les cumuls de pluie mesurés sur le département depuis le début de cet épisode, soit 48 heures, sont généralement compris entre 80 et 160 mm. Les plus forts cumuls de pluie ont été enregistrés dimanche à l'occasion d'un fort orage entre Hyères et le Lavandou avec 150 à 200 mm", a précisé lundi la préfecture du Var dans un communiqué.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] 
openskayy 20/1/2014

Elle confirme une "nette décrue" sur l'ensemble des cours d'eau du département. La circulation a été rétablie sur une dizaine de routes du réseau secondaire. Une vingtaine de routes demeurent interdites à la circulation. Huit personnes ont encore été secourues dans la nuit. Une vingtaine de personnes ont été évacuées par précaution d'un lotissement de Hyères.

Le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, et le ministre de l'Ecologie, Philippe Martin étaient attendus dans la matinée à La Londe, une des communes les plus touchées par les inondations.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] 
ibrm2000 20/1/2014

C'est sur ce secteur qu'un homme de 73 ans a été retrouvé mort dans sa cave et qu'un autre est porté disparu sur son bateau. Une troisième victime a été emportée par les flots dans sa voiture à Pierrefeu.

Romandie 20/1/2014
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: Inondations Var: avec le retour à la normale commence l'évaluation des dégâts   Mar 21 Jan - 23:47

Alors que la situation revenait progressivement à la normale mardi dans les zones inondées samedi et dimanche dans le Var, les autorités commençaient à procéder, petit-à-petit, à l'évaluation des dégâts.

Plus aucune zone n'est inondée, et seules deux familles de quatre personnes ont encore été hébergées dans la nuit de lundi à mardi dans des centres d'accueil d'urgence, a indiqué la préfecture du Var. Toutes les autres personnes ont pu être accueillies par des proches.[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] AFP/AFP - Alors que la situation revenait progressivement à la normale mardi dans les zones inondées samedi et dimanche dans le Var, les autorités commençaient à procéder, petit-à-petit, à l'évaluation des dégâts.

Au total, plus de 1.500 personnes ont été évacuées et plus de 600 accueillies dans des centres d'hébergement dimanche lors des intempéries qui ont touché le département.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  
wtfdu83 19/1/2014

Deux zones ont été particulièrement concernées par l'épisode pluvio-orageux de samedi et dimanche et pansaient leurs plaies mardi :

- Celle de l'Est-Var, sur le bassin versant de l'Argens, où les cumuls ont été importants dans la journée de dimanche et entraîné la submersion de la basse vallée de ce fleuve, une région vouée à l'agriculture et au tourisme.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] 
BFMTV 19/1/2014

- Et celle de Hyères, La Londe, Le Lavandou, qui a vécu un épisode orageux isolé mais violent dimanche matin, survenu après deux jours de pluies, entraînant des crues importantes, notamment de la rivière Maravenne, qui a dévasté un quartier de la Londe. Une route était d'ailleurs encore coupée, sauf pour les secours et les riverains, entre Pierrefeu et La Londe. Dans les quartiers sinistrés, le nettoyage et le déblaiement continuaient mardi dans cette zone.

"Tout le monde s'active, les habitants, les employés municipaux, les pompiers et les militaires de la protection civile nettoient et évacuent", témoignait le maire de Hyères, Jacques Politi, qui se trouvait mardi matin dans le quartier de l'Oratoire.

Le maire, qui a reçu un coup de téléphone de Nicolas Sarkozy "qui lui témoigne tout son soutien", indiquait également mardi après-midi que "sur les 14.000 hectares de sa commune, 2.300 (avaient) ont été impactés, ainsi que 800 habitations, soit 2.000 personnes.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  
Sandra le lavandou 19/1/2014

Les polices municipale et nationale, ainsi que la gendarmerie, ont organisé, comme elles le font systématiquement lors de ce genre d'évènements, des patrouilles préventives pour éviter les pillages dans les zones sinistrées, sans que la préfecture ait été alertée d'actes de malvaillances jusqu'ici.

"Ce sont 500 personnes (agents communaux, sapeurs-pompiers, membres des comités feu de forêts) qui sont mobilisés pour les opérations de nettoyage dans les quartiers inondés", indiquait sur son site internet la mairie de La Londe. Un engin de levage a par ailleurs commencé à travailler sur le port de plaisance Maravenne sur la même commune, où une quarantaine de bateaux, dont 23 ont coulé, restaient enchevêtrés.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] 
BFMTV 21/1/2014

Les professionnels touchés par les crues procédaient eux aussi à une première évaluation des dégâts, un bilan qui ne sera pas disponible avant quelques jours, selon les professionnels.

La CCI du Var était en train de mettre en place un "guichet unique" (regroupant divers organismes : Urssaf, RSI, chambres consulaires, etc.) pour les entreprises sinistrées, guichets qui devraient être opérationnels mercredi matin. "Les zones les plus lourdement touchées sont celle de Hyères/La-Londe/Bormes, et l'Est Var", a précisé à l'AFP une porte-parole.

Parmi les professionnels qui ont subi des dommages, on comptait notamment des campings, des métiers de l'industrie hôtelière et des agriculteurs.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] 
dol thierry 21/1/2014

La chambre d'agriculture du département a d'ailleurs "réactivé" sa "cellule de crise". "On pense qu'a priori, l'horticulture est la filière la plus durement touchée", expliquait, prudente, une porte-parole de la chambre. "La plaine agricole (de Hyères) a été partculièrement touchée", a confirmé M. Politi, qui indique avoir fait une demande de calamité agricole.

Stéphane Morféa, président de la FDSEA Maures-Esterel et maraîcher dans le Val d'Argens, déplorait, fataliste, cette nouvelle inondation après celles de 2010 et 2011, qui ont durement touché cette zone. "Plus que les dégâts, c'est l'incertitude", regrette-t-il. "En 2010, on nous a dit que c'était exceptionnel, en 2011 aussi. Que vont-ils nous dire en 2014 ? Quand les exceptions se succèdent, ce n'en sont plus", a-t-il poursuivi.

Le préfet du Var tenait toute la journée de mardi "une série de réunions de travail pour organiser et faciliter le retour à la normale avec l'ensemble des acteurs varois". 


AFP / Yahoo actu 21/1/2014
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: Inondations : vigilance orange dans six départements du Sud-Ouest   Sam 25 Jan - 6:34

Les risques d'inondations et d'avalanches concernent l'Ariège, la Haute-Garonne, les Hautes-Pyrénées, les Pyrénées-Atlantiques, le Gers et les Landes.

Six départements du Sud-Ouest sont placés en vigilance orange aux inondations par Météo-France en raison de pluies abondantes en cours sur les Pyrénées. Météo France a d'abord placé en vigilance orange pluie/inondations dès 6 h 00 du matin quatre départements pyrénéens - Ariège, Haute-Garonne, Hautes-Pyrénées et Pyrénées-Atlantiques.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] 
Photo d'illustration. © MARINE NATIONALE / AFP

L'organisme de météorologie a ensuite annoncé en milieu de matinée que la vigilance orange s'appliquait aussi dans ces départements aux risques d'avalanches. La vigilance orange aux inondations est parallèlement étendue au Gers pour la plupart des cours d'eau descendant des Pyrénées et au sud des Landes en raison de la crue de l'Adour et des gaves pyrénéens.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] 

Le site vigicrues.fr précise qu'il existe pour ces cours d'eau "un risque de crue génératrice de débordements importants". La vigilance orange doit se prolonger jusqu'à samedi à 16 h 00. Il s'agit d'un "épisode pluvieux remarquable par sa durée, nécessitant une vigilance particulière du fait des cumuls importants prévus et de la saturation des sols", selon Météo-France.

L'activité avalanche attendue au cours des prochaines 24 heures est observée en moyenne une à deux fois par hiver sur ces massifs, ajoute-t-on de même source.


lE pOINT 24/1/2014
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: Inondations dans le Sud-Ouest de la France   Sam 25 Jan - 16:52

De fortes pluies ont provoqué des inondations et d'importants dégâts dans plusieurs départements du Sud-Ouest de la France. Le corps d'une femme a été repêché à Toulouse dans la Garonne en crue.

Selon une source policière, le cadavre de cette femme d'une quarantaine d'années, sans papiers d'identité sur elle, a été récupéré au niveau du centre-ville de Toulouse, mais il est difficile de dire si sa mort a un lien direct avec la crue.

Le pic de crue dans la "ville rose" était attendu pour 14h00. Le match de ligue 1 de football Toulouse-Bastia, qui devait se jouer samedi soir, a été reporté en raison du risque d'inondations.

Une cinquantaine de personnes ont par ailleurs été évacuées de leur domicile dans la nuit de vendredi à samedi dans la région de Pau, annonce la préfecture des Pyrénées-Atlantiques.

En début de matinée, 23 routes départementales étaient coupées et les voies de chemins de fer inondées ont contraint la SNCF a mettre un service de bus de substitution entre Pau et Dax (Landes).

Le département placé en vigilance orange pluies-inondations, avalanches et crues sur les rivières de Pau, le gave d'Oloron, la Nive, la Nivelle, le Saison et les Gaves réunis, a été confronté vendredi soir et dans la nuit à des précipitations importantes qui ont atteint leur pic vers 3h00.

Compte-tenu des conditions de circulation liées aux événements climatiques, la préfecture a appelé la population à limiter les déplacements jusqu'à la fin de l'alerte. Ont aussi été placés en vigilance orange les départements de l'Ariège, de la Haute-Garonne et des Hautes-Pyrénées.

Romandie 25/1/2014
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: Crues dans le Sud-Ouest : vigilance orange maintenue dans huit départements   Dim 26 Jan - 4:23

Huit départements du Sud-Ouest sont en vigilance orange. Les pompiers ont effectué plus de 210 interventions notamment pour des évacuations de logements ou lotissements inondés ou menacés dans les Pyrénées-Atlantiques.

Le Sud-Ouest est touché par de fortes intempéries, samedi 25 janvier.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] 
Deux jeunes femmes marchent dans une rue inondée de Tarbes (Hautes-Pyrénées), le 25 janvier 2014. ( AFP )

• Huit départements du Sud-Ouest sont en vigilance orange aux crues, selon Météo France : l'Ariège, la Haute-Garonne, les Pyrénées-Atlantiques, le Lot-et-Garonne, les Hautes-Pyrénées, le Gers, les Landes et le Tarn-et-Garonne. Si la tendance est à l'accalmie au niveau des précipitations, le rique de crues et d'inondations reste important.

• Dans les Pyrénées-Atlantiques, plus de 200 sapeurs-pompiers sont restés engagés samedi matin, assistés de 66 militaires de la sécurité civile. Depuis vendredi après-midi, ils ont effectué plus de 210 interventions notamment pour des évacuations de logements ou lotissements inondés ou menacés, sur plusieurs communes de la région de Pau, comme Idron, Ousse, Nay, ou encore Artigueloutan.

• Au total, une trentaine de routes ont été coupées par des inondations dans les Landes et les Pyrénées-Atlantiques, pour la plupart des routes départementales. L'axe ferroviaire Pau-Dax a également été perturbé, après que la voie ferrée a été inondée au niveau de la commune d'Artix.

• La mairie de Toulouse a annulé le match de football Toulouse-Bastia ainsi que les manifestations prévues au Parc des expositions sur l'île du Ramier, en raison des risques de crue de la Garonne. La rencontre doit être reprogrammée dimanche.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Francetv Info 25/1/2014
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: Après les fortes pluies, un glissement de terrain dans les Hautes-Pyrénées   Dim 26 Jan - 4:30

Cours d'eau qui débordent, glissement de terrain, avalanches... Les intempéries ont provoqué plusieurs dégâts en Midi-Pyrénées. A Lortet (Hautes-Pyrénées), petite commune de 220 habitants, un glissement de terrain s'est produit sur une maison délabrée, dans la nuit du vendredi 24 au samedi 25 janvier. C'est la conséquence des fortes pluies qui sont tombées sans discontinuer pendant 24 heures dans le département. Onze personnes ont été évacuées par précaution. Personne n'a été blessé, précise  France 3 Midi-Pyrénées.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] 

francetv info 25/1/2014

Les routes sont coupées à Tarbes, la préfecture du département. Les Hautes-Pyrénées sont en vigilance orange pour pluies et inondations, mais également pour le risque d'avalanches, selon  Météo France. La région Midi-Pyrénées reste traumatisée par les inondations de juin 2013 qui ont fait trois morts.

Francetv info 25/1/2014
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: Re: FRANCE : Alertes sur les risques de tempêtes, crues, orages, sécheresse, etc...   Dim 26 Jan - 4:41

Quelques vidéos montrant l'ampleur des crues dans le Sud-Ouest de la France...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] 
AFP 25/1/2014 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] openskayy 25/1/2014


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] 
Knapp Joesph 25/1/2014


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
 magiedumoment 25/1/2014


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] 
Loïc Dubosq 25/1/2014


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] 
Pierre-Alexis Marre 25/1/2014



Youtube 25/1/2014
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: Inondations dans le Sud-Ouest : de nouvelles évacuations malgré la décrue   Lun 27 Jan - 14:34

De nouvelles évacuations d'habitations menacées par les eaux sont intervenues dans la nuit de dimanche de lundi dans les Landes, malgré une décrue générale dans le Sud-Ouest, où les inondations du week-end se propageaient en plaine, coupant plus d'une centaine de routes.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] 
BFMTV 25/1/2014

Dans les Landes, une digue a été submergée à Grenade-sur-Adour, dans l'est du département, où l'Adour a atteint dans la nuit 4,56 m, dépassant son seuil historique. Une douzaine de maisons ont été évacuées dans cette ville de 2 500 habitants et à Larrivière-Saint-Savin, sur l'autre berge de l'Adour. La décrue était en cours lundi matin, mais une école et un collège à Grenade sont restés fermés.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] 
Crue de la Garonne, le Pont Neuf. Toulouse7tv 25/1/2014

Selon les préfectures, plus d'une centaine de routes, surtout des départementales et de petits axes, restaient coupées lundi matin dans les Landes, le Lot-et-Garonne, les Pyrénées-Atlantiques et le Gers, quatre des sept départements toujours en vigilance orange lundi matin avec la Haute-Garonne, les Hautes-Pyrénées, le Tarn-et-Garonne. Les départements devaient rester en vigilance orange jusque mardi 6 heures, selon la dernière actualisation de Météo-France.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
 Inondations à Tarbes. Rédaction Pyrénéesinfo 26/1/2014

Selon Météo-France, "la décrue est généralisée" sur l'ensemble des cours d'eau pyrénéens à l'origine des inondations du week-end, et les nouvelles pluies "de la nuit de dimanche à lundi ont été faibles et n'ont que légèrement freiné les décrues en cours". Les pompiers sont néanmoins intervenus une centaine de fois depuis dimanche soir dans les Landes, à près de 100 reprises aussi en Lot-et-Garonne, dont dix pour secourir des personnes cernées par les eaux dans leur véhicule, après avoir emprunté des routes inondées et interdites d'accès. Ce scénario s'est reproduit plusieurs fois dans le Gers aussi.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] 
BFMTV 25/1/2014

Dans les départements affectés, les transports scolaires étaient perturbés lundi, avec pour le Lot-et-Garonne 27 lignes soit suspendues, soit partiellement desservies. Dans ces départements de plaine, une dizaine de cours d'eau restaient sous surveillance, en particulier la Garonne vers Marmande et Tonneins (Lot-et-Garonne), l'Adour et la Midouze (Landes), malgré la décrue constatée partout. Localement comme sur Dax (Landes), la situation mérite encore de la vigilance les prochains jours, selon Méteo-France, alors que l'onde de crue continue à se propager en aval et que la situation météo reste "perturbée lundi et mardi dans le Sud-Ouest".

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Carte météo du matin 27/1/2014

Le Point 27/10/2014
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
birdy1972
Membre certifié
Membre certifié


Messages : 324
Date d'inscription : 13/04/2013

MessageSujet: 11 départements en alerte météo   Sam 1 Fév - 3:41

Neuf départements de la façade ouest ont été placés en vigilance orange en raison notamment de risques de submersion liés aux forts coefficients de marées, a annoncé Météo France vendredi 31 janvier au matin dans son bulletin de 06H00.

Sont concernés par cette alerte les Pyrénées-Atlantiques, les Landes, la Gironde, la Charente-Maritime, la Loire-Atlantique, la Vendée, le Morbihan,, les Côtes-d'Armor, la Manche et l'ile et Vilaine. Le Finistère est quant à lui en vigilance rouge.

"Dans un contexte de grandes marées et de littoral fragilisé, la conjonction de niveaux marins particulièrement élevés et de fortes vagues nécessite une attention toute particulière", explique Météo France.

Par ailleurs, la vigilance orange en raison des chutes de neige a été levée dans les Alpes-de-Haute-Provence, les Hautes-Alpes et les Alpes-Maritimes.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

S et A 31 jan2014
Revenir en haut Aller en bas
BelleMuezza
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 12462
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: Alertes vagues-submersion et inondation : onze départements toujours en vigilance orange   Dim 2 Fév - 2:11

Une bonne partie du littoral atlantique est concerné. Le Finistère, en vigilance rouge depuis vendredi pour les crues, est redescendu samedi matin en vigilance orange.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]SurfingBiarritz 1/2/2014

L'alerte est maintenue mais aucun incident notable n'a été relevé en début de matinée. Onze départements de la façade Ouest sont toujours en vigilance orange en raison de risques de submersion liées notamment aux forts coefficients de marée, selon le bulletin de Météo France publié samedi 1er février. Le Finistère, en vigilance rouge depuis vendredi pour les crues, est redescendu samedi matin en vigilance orange. En prévision, francetv info donne des  des conseils pour se préparer à de potentielles inondations.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] 31 janvier  : la mer à l'assaut des plages de Concarneau (Finistère). ( MAXPPP)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]Thomas Rocher 1/2/2014

Ces départements sont ceux de la région Bretagne, les Pyrénées-Atlantiques, les Landes, la Gironde, la Charente-Maritime, la Loire-Atlantique et la Vendée. Parmi ces onze départements, outre le Finistère en vigilance rouge, quatre sont également touchés par des risques de crues et d'inondations (Charente-Maritime, Gironde, Landes, Pyrénées-Atlantiques).

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]AFP 31/1/2014

Actuellement, une dépression circule au large des îles Britanniques et génère de fortes vagues sur l'ouest de la Manche et sur toute la façade Atlantique. Selon Météo France, les vagues vont s'amplifier en journée de samedi en Manche et sur toute la façade Atlantique. Elles s'atténueront progressivement par le nord en journée de dimanche.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Francetv Info 1/2/2014
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: Intempéries : la côte atlantique submergée   Dim 2 Fév - 20:16

Certains témoins évoquent un spectacle "dantesque". La façade atlantique s'est réveillée dimanche 2 février après une nuit agitée. La grande marée de la veille, associée à une forte houle, a secoué les côtes.

Des dégâts sont à signaler, notamment sur l'île de Sein (Finistère), à Douarnenez (Finistère) ou encore à Soulac (Gironde). Francetv info revient en image sur ce "coup de tabac".

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Des vagues de près de 7 mètres ont déferlé sur le front de mer de Douarnenez (Finistère), dimanche 2 février 2014.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] A force de frapper contre les baies vitrées du centre de thalassothérapie, les vagues ont fini par s'engouffrer, noyant les installations. Par mesure de précaution, la soixantaine de clients avait été évacuée du bâtiment. FRED TANNEAU / AFP

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Toujours à Douarnenez, les murets entourant la plage n'ont pas résisté à la force des déferlantes.  FRED TANNEAU / AFP


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Les éléments se sont également déchaînés dans le sud-ouest de la France, comme ici à Biarritz, le 1er février. GAIZKA IROZ / AFP



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] 

En Gironde, la ville de Soulac a été fortement touchée par la montée des eaux. La plage a été littéralement emportée par les vagues. Ce qui n'empêche pas les habitants et les touristes de s'y rendre pour admirer la mer déchaînée. FRANCE 3



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] A Bordeaux et dans son agglomération, où la Garonne était déjà sortie de son lit samedi matin, les débordements enregistrés dans la soirée n'ont entraîné aucune conséquence sérieuse dimanche matin. C. ROUX FRANCE 3 AQUITAINE


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Le littoral espagnol a également été touché, comme ici à Santander (Espagne).  MAXPPP



France tv Info 2/2/2014
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: Grandes marées : cinq départements encore en alerte   Dim 2 Fév - 20:23

Météo-France a mis fin à sa vigilance orange dans six départements de l'Ouest. Seules la Gironde, les Landes et les Pyrénées-Atlantiques restaient dimanche matin en alerte face aux risques de "vagues-submersion".

Un spectacle "dantesque". Le maire de l'île de Sein (Finistère), Jean-Pierre Kerloc'h n'avait jamais vu une mer aussi déchaînée que dans la nuit du samedi au dimanche 2 février. Décrivant des paquets de mer "énormes", l'élu a indiqué qu'une des deux gares maritimes de l'île finistérienne avait été "éclatée par un sac d'une tonne de sable placé pour la protéger, emporté comme un fétu de paille". Une vidéo filmée par un habitant témoigne de la violence des vagues.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] 
Didier-Marie LE BIHAN 1/2/2014

Le week-end houleux attendu sur la façade atlantique, sous l'effet conjugué de vents, pluies et fortes marées, a tenu ses promesses, provoquant des dégâts matériels. Météo-France a mis fin dimanche matin à sa vigilance orange dans six départements de l'Ouest. Seules la Gironde, les Landes et les Pyrénées-Atlantiques restaient dimanche matin en alerte face aux risques de "vagues-submersion".

Dans le Finistère, une baie vitrée de la thalasso de Douarnenez a explosé sous les coups d'une vague, occasionnant des dégâts relativement importants. Les fortes vagues ont également brisé neuf baies vitrées de la clinique de Roscoff, sans impact toutefois sur le fonctionnement de l'établissement. A Plouescat, une douzaine de personnes ont par ailleurs été évacuées préventivement. Enfin dans les Côtes-d'Armor, une douzaine de maisons ont été inondées par des vagues passées au-dessus de digues, dans le secteur de Plestin-les-Grèves.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Des vagues de plus de 12m se sont abattuent sur l'île de Sein (Finistère), samedi 1er février.  (MAXPPP)

Plus au sud, à la pointe du Cap Ferret (Gironde), au moins 50 mètres d'une digue de sable se sont effondrés dans la mer samedi après-midi, sous l'effet de la houle et de la marée.

L'alerte n'est pas levée dans les Landes, où "le point critique se situera (dimanche) matin", avec de "possibles vagues de 7 à 8 m" et un éventuel phénomène de "type mascaret" à Vieux-Boucau et Mimizan, prévient la préfecture. Les pompiers landais ont déjà effectué de leur côté une soixantaine de sorties, notamment dans le secteur, arrosé par l'Adour, de Saint-Martin-de-Seignanx, à une dizaine de km au nord de Bayonne. Huit maisons ont été inondées et 22 personnes ont été évacuées par les pompiers.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Francetv info 2/2/2014
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: 3 départments en alerte au vent ( Bretagne) et 9 Départements en alerte risque de submersion   Mar 4 Fév - 19:15

Les Côtes-d'Armor, le Finistère et le Morbihan ont été placés mardi matin en vigilance orange par Météo-France qui prévoit un fort coup de vent qui débutera l'après-midi avec des rafales pouvant atteindre en fin de journée jusqu'à 140 km/h sur les côtes. Dans son bulletin de 6 heures, Météo-France annonce que cet événement débutera mardi à 16 heures et se terminera mercredi à 3 heures.

Actuellement, précise l'agence de prévision dans son communiqué, "une nouvelle dépression très creuse circule sur l'Atlantique en direction de l'Irlande et génère des vents tempétueux". Si le vent, de secteur sud, est "faible ou modéré" mardi matin, il va "se renforcer progressivement et les rafales maximales atteindront en fin de journée et soirée, 90 à 110 km/h dans l'intérieur des terres, et jusqu'à 120 à 130km/h sur les côtes, voire 140 km/h sur les endroits les plus exposés", précise le bulletin météo.

Météo-France prévoit aussi "de nouvelles précipitations, modérées, mais dont l'écoulement vers la mer pourra être contrarié par ce vent fort, ainsi que par une houle de sud-ouest qui s'amplifiera la nuit prochaine sur le littoral atlantique".

Les départements en alerte orange "submersion" sont : les Côtes d'Armor, le Finistère, Le Morbihan, la Loire Atlantique, la Vendée, la Charente Maritime, la Gironde, les Pyrénées Atlantique et les Landes. Ce dernier département est également en alerte orange "inondation".

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Le point 4/2/2014
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: Intempéries : vigilance orange sur 35 départements, le Finistère en rouge   Ven 7 Fév - 1:52

Le Finistère a été placé en vigilance rouge pour les crues, et 35 départements en orange en raison d'une forte tempête attendue jeudi après-midi.

Après la tempête Petra mardi, une nouvelle tempête hivernale s'apprête à déferler jeudi et vendredi sur un large tiers nord-ouest du pays, où 36 départements sont en alerte orange, voire rouge comme le Finistère, menacé de crues. "Ce n'est a priori pas la tempête du siècle, mais elle peut faire des dégâts", a prévenu jeudi après-midi un prévisionniste de Météo-France, Étienne Kapikian.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Tous les départements situés au nord-ouest d'une diagonale allant de la Charente-Maritime aux Ardennes, y compris la région parisienne, ont été placés en alerte. Ce nouvel épisode tempétueux, avec des vents violents, de fortes précipitations sur des "sols déjà saturés" dans certains départements bretons et un phénomène de "vagues-submersion" sur le littoral, doit forcir en cours de nuit et se poursuivre jusque vers 13 heures vendredi.

Outre la Bretagne, les Pays de la Loire, la Normandie, l'Ile-de-France ainsi que les départements de la Charente-Maritime, des Deux-Sèvres, de la Vienne, d'Eure-et-Loir, d'Indre-et-Loire, de Loir-et-Cher et du Loiret, les régions Nord-Pas-de-Calais et Picardie ainsi que les Ardennes et la Marne ont été placées en alerte orange dans l'après-midi.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Des rafales de vent à 90/110 km/h dans les terres et 120 km/h sur les côtes sont attendues par Météo-France, qui prévoit des cumuls de pluie importants, de l'ordre de 30 à 50 mm, et localement 60 à 70 mm sur le nord du Finistère. De fortes vagues et une élévation du niveau de la mer risquent aussi de submerger des parties du littoral, fragilisé par les coups de vent qui se succèdent depuis le mois de décembre.

Les pluies devraient d'abord s'intensifier jeudi, en particulier sur l'ouest de la Bretagne, avant de se décaler vers la Normandie et le Centre vendredi matin. Le vent, lui, se renforcera sur les côtes des Pays de la Loire et du sud de la Bretagne jeudi soir, avant de progresser vers le nord-est, la Normandie et l'Ile-de-France en deuxième partie de nuit, relève Météo-France.

À la pointe de la Bretagne, le Finistère a une nouvelle fois été placé en alerte rouge pour les inondations, les prévisionnistes s'inquiétant de crues potentiellement importantes de la Laïta, à Quimperlé, et de la rivière de Morlaix, ville dont l'accès a été interdit dans l'après-midi aux véhicules. "La situation est assez urgente pour qu'on arrête la circulation", a estimé Agnès Le Brun, maire de la ville de 16 000 habitants, lors d'une réunion de crise à la mairie. "Il faut tout fermer. Maintenant, car ça va sortir (l'eau, NDLR) d'un coup", a-t-elle assuré, précisant que les véhicules pourraient quitter la ville, mais pas y entrer.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] France 3 Bretagne 2/2/2014

Agnès Le Brun a également demandé l'évacuation par précaution d'une quarantaine d'enfants d'une garderie susceptible d'être inondée. Selon le service de prévision des crues, les niveaux à Morlaix "pourraient être similaires, voire supérieurs", à ceux de Noël dernier, quand la basse-ville avait été subitement envahie par les eaux. Idem pour Quimperlé, où sont craints "des débordements dommageables".

Cette dépression suit de près la tempête Petra qui a déjà frappé la côte atlantique mardi. En raison notamment de la houle, un cargo espagnol s'est encastré dans une digue à Anglet (Pyrénées-Atlantiques), se coupant en trois et entraînant une fuite de quelque 20 tonnes de carburant. Jusqu'à 40 000 personnes ont aussi été privées d'électricité, principalement en Bretagne.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] tout pourleson 2/2/2014

Depuis le 15 décembre, cinq épisodes significatifs d'intempéries ont été recensés en Bretagne par la direction interrégionale ouest de Météo-France à Rennes, selon un rapport provisoire. "On ne décèle pas d'évolution significative du nombre d'événements tempétueux depuis 1950, mais une grande variabilité d'une année sur l'autre", assure le service études et climatologie.

"En terme de fréquence et d'intensité de tempêtes, on reste pour l'instant très loin de la période de référence de janvier et février 1990", quand une dizaine de tempêtes majeures s'étaient abattues sur la région, souligne l'organisme. En revanche "les submersions marines répétées lors des grandes marées de début janvier et début février 2014 peuvent d'ores et déjà être considérées comme exceptionnelles".

Le Point 6/2/2014
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
BelleMuezza
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 12462
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: Tempête Qumeira: des dégâts et coupures d'électricité   Sam 8 Fév - 23:58

PARIS - Environ 22.000 foyers étaient toujours privés d'électricité vers 12H00 vendredi, a indiqué ERDF, après le passage dans la nuit de jeudi à vendredi de la tempête Qumeira sur le tiers nord-ouest de la France, avec des vents atteignant parfois les 120km/h sur les côtes.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]AFP 7/2/2014


C'est en particulier dans les Pays de la Loire que se concentrent près de la majorité des foyers privés de courant, le reste se répartissant de la Bretagne au Nord-Pas-de-Calais.

Nous envisageons un retour à la normale vers la fin de la journée pour l'ensemble des foyers concernés, a-t-on précisé au sein d'ERDF à l'AFP.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] BFMTV 7/2/2014


Au plus fort de la tempête, près de 70.000 foyers se sont retrouvés sans courant. Ils étaient encore 55.000 vendredi matin à 08H00.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] La tempête Qumeira qui a touché le France dans la nuit du 06 au 07 février 2014 a occasionné quelques dégâts en Ile de France et notamment à Bagnolet (93) où une antenne radio de deux tonnes et quinze mètres de haut a été arraché de son socle pour pendre dans le vide retenue par ses câbles. De gros dégâts ont été constatés sur l'immeuble dont la façade était en réfection. D'après les pompiers de Paris, dont des unités spécialisées (GRIMP) ont été dépêchées sur place, le retrait de l'antenne ne devrait pas être engagé avant demain 08 février ou plus tard tant que le vent restera fort en Ile de France. Il n'y a eu aucune victime. Line Press 7/2/2014


La Bretagne, les Pays de la Loire, la Normandie, l'Ile-de-France, les départements de la Charente-Maritime, des Deux-Sèvres, de la Vienne, d'Eure-et-Loir, d'Indre-et-Loire, de Loir-et-Cher et du Loiret, les régions Nord-Pas-de-Calais et Picardie, ainsi que les Ardennes et la Marne, sont en alerte orange pour des vents violents jusqu'à vendredi à 13h00.


La partie ouest de la France, plus particulièrement la Bretagne, a déjà été touchée mardi par la tempête Petra, qui avait privé jusqu'à 40.000 foyers de courant dans la région bretonne.

Romandie 7/2/2014
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: Un cargo échoué et coupé en deux au Pays basque   Dim 9 Fév - 2:43

C'est peu avant son entrée dans le port de Bayonne que le Luno, cargo battant pavillon espagnol a été immobilisé par une avarie moteur. Les vents violents et la mer déchaînée ont alors propulsé le navire sur une digue, le brisant en deux comme une vulgaire maquette de balsa.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Naufrage d'un cargo espagnol le 5 février 2014 à Anglet, dans les Pyrénées-Atlantiques. (Bob Edme/AP/SIPA)

Le navire avait à son bord 11 membres d'équipage qui ont tous pu être évacués par hélicoptère vers 13h. Les cales du Luno étaient vides, celui-ci venait s'approvisionner en engrais au port de Bayonne. Les réservoirs de carburant d'une contenance de 130 m3, ont eux été éventrés déversant leur contenu dans l'océan.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
WORLDBESTVIEWS 5/2/2014

Le plan Polmar (pollution maritime) a été déclenché en début d'après-midi. Celui-ci prévoit la mise en place de moyens techniques et logistiques permettant d'éviter la propagation du polluant, notamment avec l'aide de barrages flottants, de pompes et de matériaux absorbants.

Sciences et avenir 5/2/2014
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
BreeMeg
Membre certifié
Membre certifié


Messages : 298
Date d'inscription : 20/11/2013

MessageSujet: Le pompage du carburant du cargo "Luno", échoué à Anglet, est terminé   Dim 9 Fév - 2:55

Anglet (AFP) - Le pompage du carburant du "Luno", cargo espagnol échoué depuis le 5 février à Anglet (Pyrénées-Atlantiques), s'est achevé avec succès samedi après-midi, écartant un risque de pollution de la Côte basque.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] bY c64border 6/FEB/2014

Profitant des faibles coefficients de marées dans la matinée, les experts de la société néerlandaise Smit Salvage, spécialisée dans la gestion de navires en difficulté, épaulés par des techniciens du Centre d'expertises pratiques de lutte antipollution (Ceppol) de la Marine nationale, avaient démarré les opérations dès 10H40.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] bY Euronews 6/FEB/2014

A 17H10, plus de six heures après, le pompage touchait à sa fin, alors que le vent avait recommencé à souffler sur le littoral du Pays basque, provoquant une forte houle. "L'opération de pompage s'est terminée avec succès, 72H00 après le naufrage" a déclaré à la presse le sous-préfet de Bayonne, Patrick Dallennes. "Tout risque de pollution est écarté", a-t-il ajouté.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] bY Sébastien Icart 7/FEB/2014

Selon le sous-préfet, "entre 85 et 90 m3 de carburant" mélangés avec un peu d'eau de mer, ont été pompés puis transférés vers des camions-citernes, ainsi que tous les produits détergents qui se trouvaient dans les cuves de la coque avant, échouée sur la plage de La Barre depuis le naufrage.

Initialement prévue en début d'après-midi, l'opération avait finalement été avancée dans la matinée en raison des bonnes conditions de la mer, malgré la marée haute. "Il n'y avait pas beaucoup de houle et le bateau était stable", avait précisé le sous-préfet lors d'un précédent point de presse.

Une première tentative vendredi avait été reportée en raison des difficultés d'accès sécurisé au réservoir de la coque avant. C'est dans cette partie du navire, qui s'était scindé en trois parties après son naufrage spectaculaire à l'entrée du port de Bayonne, que se trouvaient l'essentiel du carburant du navire.

Vingt tonnes, situées dans une cuve dans la partie arrière du cargo, se sont dispersées en mer depuis l'échouage en raison de la houle, selon les autorités.

Samedi, les quatorze membres de l'équipe d'experts, qui ont opéré depuis l'intérieur de la coque, ont réussi à percer un accès au réservoir, permettant l'installation d'une "vanne" et l'évacuation du gazole vers les camions positionnés au pied de la carcasse. Aucune fuite dans le réservoir n'avait été détectée.



"Il était temps qu'on s'arrête, la mer est déchaînée", a commenté le directeur du Ceppol de la Marine nationale, Jean-Bernard Cerutti. Pour lui, "le plus difficile" a été l'installation du dispositif pour aspirer le carburant, "avec 35 degrés de gîte et une forte odeur de gazole".

La fin de l'opération ouvre la voie à "la troisième phase" - après le sauvetage et le pompage - "qui est celle du démantèlement du cargo", a indiqué Patrick Dallennes, tout en disant ne pas savoir pour l'heure "quelles techniques seraient employées".

Les autorités s'attèleront dès lundi à examiner les propositions de démantèlement que l'assureur de l'armateur espagnol, toujours mis en demeure de "faire cesser le danger nautique", doit leur soumettre après avoir lancé un appel d'offres international.

"Quatre ou cinq entreprises dans le monde sont spécialisées dans le démantèlement", a précisé le maire d'Anglet, Jean Espilondo, qui a estimé que l'opération pourrait prendre "quelques semaines". "Il y a des bouts de ferraille qui se promènent et qui vont atterrir sur la plage", il faut que "le démantèlement de l'épave se passe dans des conditions optimales, car l'épave représente un danger", a-t-il rappelé.

Selon les premiers éléments de l'enquête, deux avaries consécutives - une première lorsque le "Luno" s'est présenté pour entrer dans le port de Bayonne, puis une "deuxième avarie électrique" conjuguée aux mauvaises conditions météo - seraient à l'origine de l'accident. Le Parquet de Bayonne n'a identifié aucune "faute pénale", ni "manquement apparent".

Entendus par la Section de recherches de la gendarmerie maritime de Brest, chargée de l'enquête, les onze membres d'équipage ont regagné vendredi l'Espagne. Le naufrage n'avait fait qu'un blessé léger parmi les hommes qui se trouvaient à bord, secourus peu après l'accident lors d'une périlleuse opération d'hélitreuillage.

S & A 8FEB2014
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: Une partie de la Corse-du-Sud sous les eaux après de fortes pluies   Mer 12 Fév - 1:23

Des pluies diluviennes près d'Ajaccio et dans une partie du département de Corse-du-Sud ont surpris les automobilistes, lundi 10 février, par la montée des eaux de plusieurs fleuves et rivières, qui ont sortis de leurs lits. 

Certaines routes départementales ont été coupées en raison d'éboulements et de coulées de boue. Les pompiers ont effectué plusieurs dizaines de sorties le long de la rivière Gravona, au nord d'Ajaccio.

Les sols sont, en effet, déjà gorgés d'eau en raison de la répétition des épisodes pluvieux depuis plusieurs semaines. Comme le soulignent régulièrement les experts, la forte urbanisation des zones côtières et de l'arrière-pays empêche souvent les eaux de s'écouler naturellement. Les secours sont aussi intervenus fréquemment autour des stations balnéaires de Sagone et Porto, au nord d'Ajaccio, et de Propriano.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
 France 3 Corse ViaStella 11/2/2014

France tv info 11/2/2014
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: Tempêtes et houle: reculs de 10 m du littoral aquitain   Mer 12 Fév - 2:02

Le trait de côte du littoral aquitain a reculé en de nombreux points de 10 mètres ou plus, à la suite des tempêtes et houles de fin décembre-début janvier, a annoncé mardi dans un rapport l'Observatoire de la Côte Aquitaine, après un diagnostic de terrain.

"D'une manière générale, l'ensemble de la côte sableuse aquitaine a été fortement érodé" après les dépressions des 23-27 décembre et 3-7 janvier et des fortes houles sur la période, avec un "recul du trait de côte dépassant 10 m sur de nombreux sites", informe l'Observatoire, réseau d'experts lié à la Région.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] 
mayol33 21/1/2014

Entre le 14 décembre et le 8 janvier, une succession de dépressions dans l'Atlantique Nord a entraîné une houle très énergétique au large de l'Aquitaine, avec une hauteur de vagues atteignant au moins 4 m pour 60% du temps, "un phénomène qui ne s'est jamais produit" sur ce littoral, selon le rapport.

Selon la base de données BOBWA, qui couvre les vagues dans le golfe de Gascogne sur 1958-2002, la proportion de vagues de plus de 4 m sur une telle période (26 jours) atteint occasionnellement 40%, ponctuellement 50% (3 fois en 44 ans), mais jamais plus de 55%, précise l'Observatoire.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] "L'urbanisation du littoral est de plus en plus forte, on est de plus en plus près ! Le problème, c'est l'homme, pas la nature." Europe 1 6/1/2014

"Les plages se sont fortement abaissées et aplanies, limitant ainsi leur résistance aux assauts de l'océan. Cette fragilité est renforcée par la disparition temporaire des barres sableuses" de marnage, poursuit le rapport, qui a aussi relevé "des submersions marines de faible emprise".

C'est en Gironde que l'érosion marine a été la plus forte avec le creusement de hautes falaises sableuses, la destruction d'accés de plage et des ouvrages côtiers altérés (promenades, enrochements). Dans les Landes, le recul a atteint 10 m ponctuellement, aux abords de courants (petits fleuves)


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] 
Djé 1 Moment 1 Image 26/1/2014

Par endroits, comme à Soulac-sur-Mer (Gironde), l'érosion "remet en cause l'existence d'immeubles", tel un club de surf, ou un immeuble de 78 appartements Le Signal, interdit d'habitation depuis fin janvier, et que le ministre de l'Environnement, Philippe Martin, a visité mardi. Il a rappelé que l'Aquitaine pourrait bénéficier "de pratiquement 2 millions d'euros" de crédits exceptionnels débloqués par son ministère pour des travaux d'urgence sur son littoral.

Le rapport s'appuie sur des relevés effectués par le Bureau de Recherches Géologiques et Minières et l'Office national des Forêts sur la quasi-totalité du littoral aquitain, soit 270 km.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] 
(C'est pas sorcier) YvesLG76 13/2/2013

Le Point 11/2/2014
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: FRANCE : Alertes sur les risques de tempêtes, crues, orages, sécheresse, etc...   

Revenir en haut Aller en bas
 
FRANCE : Alertes sur les risques de tempêtes, crues, orages, sécheresse, etc...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» A quelle température est votre stabulation???
» quelle température maxi supporté par les cichlidés du malawi
» Baisse de température la nuit
» comment diminuer la température
» Les oiseaux se cachent pour... la tempête ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LOVE ANIMALIA NATURALIS ENVIRONNEMENTALIS :: INFORMATIONS sur la Nature et l'environnement terrestre et aquatique :: Les forces de la Nature (séismes, tempêtes...) :: Conditions climatiques-
Sauter vers: