LOVE ANIMALIA NATURALIS ENVIRONNEMENTALIS
Bienvenue sur le Forum Love Animalia Naturalis : Actualités, informations et conseils sur les Animaux, la Nature et l'Environnement. Des rubriques exclusives réservées aux membres du forum. Pour satisfaire votre curiosité retrouvez l'actualité ou des conseils et pour satisfaire la nôtre, nous serons heureux de lire les vôtres! Toutes les personnes de 10 ans et plus, partageant ces centres d'intérêts sont les bienvenues.

LOVE ANIMALIA NATURALIS ENVIRONNEMENTALIS

Animaux, Nature et Environnement : Actualités, Informations et Conseils
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Vous avez des photos sur les animaux, la nature et l'environnement ? Si vous êtes prêts à nous offrir l'une d'elles... Ecrivez un message à l'un des administrateurs. Merci

Partagez | 
 

 FRANCE : Alertes sur les risques de tempêtes, crues, orages, sécheresse, etc...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: Tempête ULLA : 100 000 foyers privés d'électricité   Sam 15 Fév - 0:46

Morbihan, Finistère, Ille-et-Vilaine, Loire-Atlantique et Vendée ont été placés en vigilance orange pour les risques de débordement des rivières.

100 000 foyers étaient privés d'électricité ce vendredi à 20 heures, dans quatre départements bretons, en raison de la tempête Ulla, selon un point effectué par ERDF. Selon le décompte, 50 000 foyers étaient concernés dans le Finistère, 40 000 dans les Côtes d'Armor, 4 000 dans le Morbihan et 1 000 en Ile-et-Vilaine.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
 JvGwen 14/2/2014

Déjà les pieds dans l'eau, la Bretagne et les Bretons s'apprêtent à affronter un nouveau week-end aussi pluvieux que difficile. Morbihan, Finistère, Ille-et-Vilaine, Loire-Atlantique, Vendée, cinq départements de l'Ouest ont été placés en vigilance orange pour les crues et les risques de débordement des rivières. Et voilà maintenant bientôt deux mois que ça dure. Avec la même litanie de maisons inondées, de routes coupées, de meubles qu'il faut surélever, de commerces dévastés... Autant dire que dans la région, où l'on n'arrête pas d'éponger pour recommencer quelques jours plus tard, le ras-le-bol et la lassitude sont à leur comble.

"Nous avons fait appel à la Croix-Rouge pour apporter un soutien psychologique aux habitants les plus touchés", relate Matthieu Prigent, à la mairie de Quimperlé, l'une des villes les plus affectées par les inondations de ces dernières semaines. Ce n'est pas tant le phénomène des inondations lui-même qui est le plus difficile à vivre. On y est habitués. C'est surtout leur répétition".

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
 Christ Jesus 14/2/2014

Depuis le 23 décembre, tous les services de secours et de sécurité civile de la région, pompiers, gendarmerie, tout comme le personnel communal, sont sur le pied de guerre. Mais, s'ils peuvent parer au plus pressé, installer des barrages, reloger certaines familles, ils restent impuissants face à la montée des eaux. À Quimperlé, où les rues se sont transformées certains jours en torrents d'eau boueuse, près d'une centaine d'habitations et de commerces ont été inondés. Avec jusqu'à plus d'un mètre cinquante d'eau dans les salons.

Au carrefour de l'Ille-et-Vilaine, du Morbihan et de la Loire-Atlantique, la ville de Redon s'est, quant à elle, retrouvée presque entièrement entourée d'eau, avec des liaisons routières totalement coupées avec le Morbihan, principal département limitrophe. Les communes de Guipry, Messac, en Ille-en-Vilaine, Malestroit, Pontivy, dans le Morbihan, ou encore Quimper et Morlaix, dans le Finistère, ont dû apprendre à vivre les pieds dans l'eau. Sur les trois derniers mois, Météo-France n'avait pas enregistré un tel niveau de précipitations depuis 2000-2001, avec le chiffre record de 670 mm à Rostrenen. Un phénomène auquel s'est ajoutée une succession de tempêtes violentes, Dirk, Petra et aujourd'hui Ulla, qui n'ont rien arrangé.

"Ces crues et ces inondations sont dues au passage répété de perturbations de la zone atlantique, et on en a déjà eu dans le passé, relativise Alain Pennec, le maire de Quimperlé. Mais ce qui est nouveau, c'est la rapidité avec laquelle elles se produisent. Autrefois, l'eau mettait 24 heures à venir de Scaër, à 25 kilomètres en amont, aujourd'hui, elle met huit heures. Pour la première fois, on a eu aussi à Quimperlé des eaux boueuses et marron."

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ALTO127 14/2/2014

Si ces crues exceptionnelles ont des causes purement climatiques, sans qu'on puisse les imputer pour autant au réchauffement de la planète, plusieurs phénomènes aggravants sont ainsi pointés du doigt. À commencer par le remembrement et la transformation de l'agriculture bretonne qui ont supprimé les barrières naturelles à l'écoulement des eaux. "En Bretagne, depuis les années 1960, on a arasé plus de 150.000 kilomètres de talus, rappelle Alain Pennec. Cela a forcément eu une incidence. L'urbanisation des villages, les zones pavillonnaires qui se sont étalées et la multiplication des grandes surfaces commerciales ont également imperméabilisé d'énormes surfaces qui ne retiennent plus les eaux." Un double constat partagé par le géographe Jacques Lescoat, auteur de La Bretagne ou l'environnement égaré.

À Morlaix, on met aussi en cause l'absence de travaux, comme la création de bassins de rétention en amont, pour limiter et prévenir les crues. En attendant, la Bretagne, plongée sous les pluies incessantes, continue de panser ses plaies et personne ne peut encore établir un bilan des dégâts.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
 Sciortino Gleaton 14/2/2014

"C'est très difficile, constate Matthieu Prigent. Il y a les dégâts dans les maisons, mais aussi sur la voirie qui entraîneront des frais importants. Le manque à gagner dans les commerces est aussi à prendre en compte, d'autant que les premières inondations se sont produites au moment des fêtes de Noël et du premier de l'an. À Quimperlé, c'est l'ensemble des commerçants qui ont enregistré des pertes de chiffre d'affaires."

À Morlaix, Caroline Lambel, l'une des patronnes de la brasserie La Terrasse, non loin de la mairie, a connu "la totale", avec à la fois sa maison et son restaurant inondés et sa voiture mise hors d'usage par les eaux, comme 180 autres véhicules dans la ville. Malgré la lassitude et l'appréhension, elle reste pourtant philosophe et croise les doigts. "Il y a des gens plus malheureux que nous, et de toute façon, on ne peut rien y faire", lâche-t-elle, avant d'ajouter : "Ce soir, pour la Saint-Valentin, on est complet. Il ne reste plus à espérer que la ville ne va pas se transformer à nouveau en Venise !"

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le Point 14/2/2014
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: Tempête Ulla: le calme revient après un décès et 70.000 foyers sans électricité   Sam 15 Fév - 15:35

BREST - La tempête Ulla, la plus forte de l'hiver selon Météo-France, quittait progressivement samedi la Bretagne et le Cotentin, se dirigeant vers la mer du Nord après avoir fait un mort sur un paquebot et laissé encore 70.000 foyers sans électricité vers midi.

Un octogénaire est décédé vendredi à bord d'un paquebot naviguant au large du Finistère à la suite d'une chute provoquée par les mauvaises conditions météorologiques. Des vents à 150 km/h ont été enregistrés dans la nuit.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] alainducapsizun 15/2/2014

Des centaines de passagers ont passé la nuit dans des trains ou des salles polyvalentes car la SNCF, inquiète des chutes d'arbres sur les voies, avait décidé vendredi soir, par mesure de sécurité, d'interrompre le trafic ferroviaire entre Rennes et Brest comme entre Brest et Quimper.

La vigilance orange vagues-submersion de trois départements --Finistère, Loire-Atlantique, Morbihan-- a été levée dans la matinée, selon le bulletin publié à 10H00 par Météo-France. Mais une vigilance orange inondation est en vigueur pour le Morbihan, l'Ille-et-Vilaine et la Loire-Atlantique jusqu'à dimanche 6h00 du matin.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
 npouvrea 14/2/2014

Dans la nuit les valeurs maximales relevées durant l'épisode tempétueux ont été de l'ordre de 140 à 150 km/h à la Pointe de Bretagne et de 130 à 135 km/h au nord d'une ligne Brest-Morlaix; la partie du Finistère plus au sud de cette ligne, a connu des valeurs comprises entre 102 et 110 km/h, selon Météo-France.

Le vent violent, qui avait commencé à souffler dans la journée, a plongé dans le noir jusqu'à 115.000 foyers en Bretagne. Quelque 70.000 restaient sans courant samedi à midi, selon Electricité Réseau distribution France (ERDF), dont 43.000 dans le Finistère, 24.000 dans les Côtes d'Armor, 2.000 dans le Morbihan et un millier en Ille-et-Vilaine. Le courant devrait être rétabli au fil du week-end, a-t-on précisé.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] 
Eric Basquin 14/2/2014

Le trafic ferroviaire a repris progressivement dans la matinée. Les trains circulent de nouveau entre Lorient et Quimper, et devaient reprendre à 13 heures entre Saint Brieuc et Brest, selon un porte-parole de la SNCF, qui a pris en charge un millier de passagers dans la nuit. Mais la ligne Brest-Quimper devrait rester fermée tout le week-end, et peut-être lundi, car des dizaines d'arbres sont sur la voie, a indiqué sur RTL Barbara Dalibard, directrice générale de SNCF Voyages.

Nous n'avons eu aucune information de la part de la SNCF, alors qu'on avait deux gamins dans la nature, a regretté Philippe Cueff, père de deux enfants partis vendredi soir de Rennes en direction de Brest. Le train s'est arrêté à Saint-Brieuc et ils y sont restés jusqu'à 21H00 avant qu'une connaissance aille les chercher, a-t-il expliqué à l'AFP. La SNCF m'envoie régulièrement des messages pour que je réserve des voyages ou des hôtels, mais là, je n'ai eu aucune information, a-t-il pesté.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
 M0nst3rFuLLFr 14/2/2014

On a dormi dans un train, puis on nous a réveillés à 06H00 pour évacuer le train et là on attend des nouvelles, a témoigné les traits tirés Simon Le Gall, la vingtaine, en gare de Rennes. Venant de Paris, il devait se rendre à Brest. Quelque 500 voyageurs ont dû être hébergés pour la nuit dans des rames sécurisées en gare de Rennes, tandis que 300 autres ont passé la nuit dans des trains et dans une salle des fêtes à Saint Brieuc.

Après l'annulation de nombreux vols dans les aéroports de Brest, Lorient et Quimper, le trafic reprenait progressivement.

Dans le Finistère, particulièrement touché, les pompiers ont mené dans la nuit quelque 563 interventions, essentiellement en raison de la chute d'arbres, selon la préfecture du Finistère, qui n'a pas fait état d'accident corporel. Les interventions avoisinaient les 400 dans les Côtes d'Armor.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] 
fouinard fouinardtv 14/2/2014

La préfecture maritime de l'Atlantique a également signalé la perte de 70 conteneurs au large de la Bretagne par un navire de la compagnie danoise Maersk, précisant cependant qu'ils ne contenaient pas de matières dangereuses.

De nombreuses routes, essentiellement du réseau secondaire, ont été coupées en raison d'inondations.

A Brest, il est tombé depuis le 15 décembre 636 mm de pluie, un record, selon Météo-France, qui soulignait vendredi l'intensité de la tempête Ulla. Nous avons là, sur la pointe de la Bretagne, la tempête la plus forte depuis le début de l'hiver, a assuré à l'AFP Frédéric Nathan, prévisionniste à Météo France.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Romandie 15/2/2014
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: Tempête Ulla: encore 22.000 foyers sans électricité en Bretagne   Dim 16 Fév - 17:51

PARIS - Quelque 22.000 foyers en Bretagne restaient sans électricité dimanche à la mi-journée, conséquence de la tempête Ulla, a indiqué à l'AFP Electricité Réseau Distribution France (ERDF).

Sur ces 22.000 foyers, 15.000 sont dans le Finistère et 7.000 dans les Côtes-d'Armor, a précisé un porte-parole d'ERDF.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] AFP 15/2/2014

ERDF a indiqué que l'alimentation électrique avait été rétablie pour 80% des clients touchés par la tempête. Ils étaient 115.000 sans courant au pic de la tempête.

Un autre bilan sera fourni en fin de journée, selon ERDF, qui fait tout pour qu'un maximum de clients retrouvent du courant d'ici ce soir.

La tempête Ulla, la plus forte de l'hiver selon Météo-France, s'est éloignée progressivement samedi de la Bretagne et du Cotentin en direction de la mer du Nord, après avoir fait un mort sur un paquebot.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Les alertes météos sont identiques à la veille, sachant que les services de météo France actualisent les données deux fois par jour, aujourd'hui à 10h08.


Romandie 16/2/2014
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
BelleMuezza
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 12462
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: Tempête Ulla: la vigilance orange levée dans le nord-ouest du pays   Lun 17 Fév - 20:23

BREST - La vigilance orange crues a été levée lundi pour le Morbihan, la Loire-Atlantique et l'Ille-et-Vilaine trois jours après le passage de la tempête Ulla, alors que 5.000 foyers sont toujours privés d'electricité courant dans le Finistère et les Côtes-d'Armor, a-t-on appris auprès de Météo France et d'ERDF.

Les trois départements traversés par la Vilaine aval sont désormais placés en vigilance jaune pour les crues, indique sur son site Vigicrues, qui souligne que la décrue est en cours sur l'ensemble des cours d'eau de la région.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
BFMTV 16/2/2014



D'abondantes pluies s'abattent sur la région depuis deux mois, gorgeant les sols d'eau et élevant le niveau des cours d'eau, tandis que les tempêtes se suivent à intervalles réguliers. La dernière en date, Ulla, la plus forte de l'hiver selon Météo France, a frappé vendredi le nord-ouest du pays.

Elle s'est éloignée progressivement samedi de la Bretagne et du Cotentin en direction de la mer du Nord, après avoir fait un mort sur un paquebot, et privé, au plus fort, jusqu'à 115.000 clients d'électricité.

Lundi, 5.000 de ces foyers sont toujours privés de courant en Bretagne, 3.000 dans le Finistère et 2.000 dans les Côtes-d'Armor, selon Electricité Réseau Distribution France.

Les chantiers sont beaucoup plus longs et compliqués que prévu, a expliqué à l'AFP une responsable d'ERDF, mettant en cause la force des vents qui ont balayé la région et qui ont parfois atteint les 150km/h, selon Météo France.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
BFMTV 16/2/2014


En outre, la ligne ferroviaire entre Brest et Morlaix est perturbée lundi en raison de la présence de sel sur les isolateurs, les éléments alimentant les caténaires en électricité, a-t-on appris auprès de la SNCF, qui a précisé que le problème concerne le tronçon de voie situé près de la rade de Brest.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Romandie 17/2/2014
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
BelleMuezza
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 12462
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: Erosion du littoral, les maires de la côte ouest en première ligne   Ven 28 Fév - 3:56

Bordeaux (AFP) - C'est le quotidien de maires du Pays basque jusqu'au Nord-Pas-de-Calais: l'érosion du littoral sur la côte ouest, qu'elle concerne des plages sableuses ou des falaises de craie, grignote le budget des communes comme le temps des élus.

Quatre ans après la tempête "Xynthia", qui avait fait 47 morts en février 2010, et alors que de violentes intempéries se sont succédé en début d'année, nombre de maires de communes côtières dressent un constat identique: la protection durable du littoral est devenue un casse-tête pour les élus, sur fond d'inquiétude croissante des habitants, alors que l'Etat, en raison de ses lourdeurs administratives, est perçu davantage comme un obstacle qu'un allié.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] C'est le quotidien de maires du Pays basque jusqu'au Nord-Pas-de-Calais: l'érosion du littoral sur la côte ouest, qu'elle concerne des plages sableuses ou des falaises de craie, grignote le budget des communes comme le temps des élus. (c) Afp

Permanences lors des intempéries, agents mobilisés pour les pompages d'eau ou le nettoyage des dégâts, travaux de réensablage ou de ré-enrochement, temps consacré à monter les dossiers de financement...: si la problématique varie d'une commune à l'autre -- recul de dunes ou de falaises, menaces d'invasion marine de polders, consolidation de digues mises à mal par les tempêtes --, les municipalités se retrouvent désormais en première ligne.

"Avec Xynthia, on a vu revenir des événements qu'on connaissait, mais qu'on avait oubliés, ainsi que les risques qui vont avec. En montagne, les maires n'ont jamais oublié cette gestion du risque", analyse Lionel Quillet, maire de Loix (690 habitants) et président de la communauté de communes de l'Ile de Ré (Charente-Maritime), dont les digues ont considérablement souffert en 2010 et qui voit son cordon dunaire régulièrement attaqué.

Face à ces enjeux, les élus se retrouvent, selon lui, "dans un étau"."Pris d'un côté par la demande des administrés qui veulent être protégés" et "de l'autre dans un bras de fer avec l'Etat" qui, s'il a pris en charge les travaux les plus urgents après la tempête, est depuis moins prompt à mettre la main à la poche.

Avec, en plus, dénoncent nombre d'élus, des règlementations, notamment environnementales, qui ne sont pas forcément adaptées à la problématique des dispositifs de protection contre la mer, rallongeant parfois de plusieurs années l'instruction de demandes de financement. A tel point qu'en octobre, le ministre de l'Ecologie, Philippe Martin, a demandé aux préfets concernés de simplifier les procédures pour "accélérer les travaux" post-"Xynthia".

"On n'a jamais été paralysé autant par des études de papier que depuis Xynthia", peste Jean-Yves Gagneux, maire de Bouin (2.000 habitants) en Vendée, où des digues protégeant des polders ont été endommagées par la spectaculaire tempête et qui bataille depuis pour leur consolidation.

Même sentiment à Charron (Charente-Maritime), village de 1.800 habitants, où trois personnes sont mortes en 2010. Après des premiers travaux d'urgence, lasse d'attendre l'aval de la préfecture, la municipalité a lancé en octobre, sans autorisation, la construction d’une contre-digue de protection. Résultat: 120.000 euros imputés au budget de la commune, une dépense que le maire, Jérémy Boisseau, espère voir validée dans le cadre du Programme d'action et de prévention des inondations.

Dans ce contexte, Lionel Quillet dit avoir constaté une double dynamique: "On assiste à une déresponsabilisation de l'Etat et une accélération de la prise de responsabilité des élus", dénonce-t-il, alors qu'il y a "55 ans de retard à rattraper" pour l'entretien des dispositifs de protection. Avec le risque, souligne-t-il, que les petites communes, moins bien dotées financièrement et en ressources humaines, soient "moins défendues" que les autres face aux risques littoraux.

Devant la complexité du phénomène et les enjeux financiers, les maires demandent à être épaulés. A Capbreton, station balnéaire des Landes, où la municipalité a investi trois millions d'euros dès 2008 dans un système de "transfert hydraulique de sable" pour endiguer l'érosion des plages, le maire, Patrick Laclédère, se félicite d'avoir le soutien technique et financier d'un Groupement d'intérêt public (GIP) Littoral, créé dès 2006 en Aquitaine, pionnière en la matière.

Une solidarité qui apparaît à terme indispensable: "Après la gestion des déchets, la gestion des risques du littoral sera sans doute le deuxième acte fondateur d'intercommunalités", estime Lionel Quillet. D'autant que si le logement ou l'emploi restent la préoccupation principale des électeurs, la conscience des risques grandit chez les habitants du littoral, témoignent plusieurs élus. Et lentement s'immisce dans les campagnes électorales.

Sciences et avenir 27/2/2014
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: Tempête Andréa : le dernier épisode d'un "défilé de dépressions" inhabituel   Sam 1 Mar - 2:40

La côte atlantique est toujours sous le vent et la pluie. Après un mois de janvier marqué par les inondations à répétition, notamment en Bretagne, Andréa, une nouvelle dépression, traverse la France vendredi 28 février et samedi 1er mars. Sept départements ont été placés en vigilance orange pour des risques de vagues-submersion.

Francetv info a demandé à Ludovic Lagrange, prévisionniste chez MétéoGroup et consultant de France Télévisions, quelques explications.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
France 3 Bretagne 28/2/2014

Francetv info : la dépression Andréa est-elle comparable aux épisodes de tempête précédents ?

Ludovic Lagrange : Cette dépression est moins violente que la dernière. Le plus gros de la tempête est derrière nous, les vents les plus violents ayant été atteints, a priori, vendredi après-midi. Par ailleurs, elle concerne essentiellement la Bretagne et en particulier le Finistère et les Côtes-d'Armor.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
euronews (en français) 28/2/2014

Des vents violents ont été observés sur le sud et l'ouest de la dépression avec notamment des vents relevés à 149 km/h à Camaret, 142 km/h à la pointe du Raz et 135 km/h à Brignogan. Ces vents ont atteint leur maximum vendredi après-midi. Ils faibliront en même temps que la dépression se décalera vers l'intérieur des terres.

La houle conjuguée aux grandes marées provoque toutefois des risques de submersions sur l'ensemble de la côte. Le littoral aquitain, déjà très fragilisé par les précédents épisodes, y est particulièrement exposé.

Francetv infoA quoi est dû ce nouvel épisode ?

Ludovic LagrangeDepuis le 15 décembre, nous avons un défilé de dépressions qui se succèdent sous nos latitudes. L’anticyclone des Açores a normalement tendance à remonter sur l’Atlantique et à forcer les dépressions à remonter vers le nord. Mais cet hiver, l'anticyclone n'a pas fait son travail, il circule à des latitudes trop basses, bloqué dans son domaine, il ne nous protège pas.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
framboise De Pornic 28/2/2014

Francetv infoLes nombreuses dépressions sont-elles liées à l'hiver très doux que nous connaissons ?

Ludovic LagrangeC'est l'inverse, c'est parce qu'il y a eu autant de dépressions qu'il a fait aussi chaud. Quand le temps est plus doux, c'est principalement dû au flux d'ouest. Cet hiver, à l'échelle atmosphérique, il y a eu deux vastes régions où il a fait trop froid : au nord et au nord-est des Etats-Unis ainsi qu'en Asie. Pour simplifier, il y a comme un retour à l'équilibre qui s'impose dans l'atmosphère, et ce rééquilibrage s'effectue sous nos latitudes.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Par ailleurs, Météo France a émis une alete de fort risque de déclenchement d'avalanche par les skieurs sur l'Isère et les Alpes du Sud

Sur tous les massifs de l'Isère et des Alpes du Sud, le risque de déclencher une avalanche au passage d'un skieur sera fort ce samedi et se généralise à la plupart des orientations. Ce risque est particulièrement présent samedi matin. Il augmente avec l'altitude et concerne les secteurs où la neige est accumulée par le vent.

En effet, les 30 à 50 cm de neige récente, auxquels s'ajoute une nouvelle couche de neige d'ici samedi matin, sont transportés par des vents soutenus et de direction variable (Sud-Ouest vendredi puis Nord samedi).

Sur certains massifs des Pyrénées, les risques de déclenchement sont également forts même si les quantités de neige fraîche sont un peu moins importantes.

Le risque de déclenchement d'avalanche sera en légère atténuation dimanche.

Météo-France recommande la plus grande prudence pour les skieurs hors-pistes et randonneurs. Pour des informations plus détaillées par massif, consultez les bulletins d'estimation du risque d'avalanches ([Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ou applications smartphone, rubrique montagne) et renseignez-vous localement auprès des professionnels de la montagne.

France tv info 28/2/2014 - Météo France
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: Le littoral de 11 départements en vigilance orange "vagues submersion"   Lun 3 Mar - 0:25

Attention aux fortes vagues sur la façade ouest de la France.

Météo France a placé, dimanche 2 mars, le littoral de onze départements, de la Manche aux Pyrénées-Atlantiques, en vigilance orange "vagues-submersion".

En fin d'après-midi, Manche, Ille-et-Vilaine, Côtes-d'Armor, Finistère, Morbihan, Loire-Atlantique, Vendée, Charente-Maritime, Gironde, Landes et Pyrénées-Atlantiques sont toujours concernés par cette mesure. Finistère, Charente-Maritime et Gironde demeurent en outre en vigilance orange inondations.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Les grandes marées sont attendues à partir de dimanche soir et les fortes vagues devraient atteindre leur puissance maximale lundi soir. Météo France pointe un "phénomène vagues-submersion remarquable, similaire à celui de début février dans un contexte de grandes marées et de littoral fragilisé".

Depuis le 15 décembre 2013, un défilé de dépressions se succèdent. La dernière tempête, Andréa, a traversé la France vendredi en causant quelques dégâts, mais beaucoup moins importants qu'au début de l'hiver.


Actualisation le dimanche 02 mars 2014 à 19h38 
Prochaine édition le lundi 03 mars 2014 à 10h00



Etat maximum de la vigilance "crues"   [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Rouge : Risque de crue majeure. Menace directe et généralisée de la sécurité des personnes et des biens.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Orange : Risque de crue génératrice de débordements importants susceptibles d’avoir un impact significatif sur la vie collective et la sécurité des biens et des personnes.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Jaune : Risque de crue ou de montée rapide des eaux n'entraînant pas de dommages significatifs, mais nécessitant une vigilance particulière dans le cas d'activités saisonnières et/ou exposées.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Vert : Pas de vigilance particulière requise.

Tronçons de cours d'eau en vigilance "crues" :  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] 

Toutes les heures mentionnées sont des heures légales. 
Cliquez sur une zone de la carte pour afficher le détail par Service de Prévision des Crues (S.P.C.).

France tv info 2/3/2014 - Météo France
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: De nombreuses plages interdites après les grandes marées en Aquitaine   Sam 8 Mar - 5:29

Lacanau-Océan, Biscarosse ou encore Montalivet sont concernées par ces fermetures, qui touchent de nombreuses plages des Landes et de la Gironde.

Pas de promenade sur ces sites, ce week-end. Plusieurs plages du littoral aquitain, des Landes et de Gironde en particulier, sont interdites d'accès ce week-end pour raisons de sécurité, à cause d'accès endommagés à la plage ou de masses de déchets amenés par les marées spectaculaires du week-end dernier. Les grandes marées et fortes houles du week-end et de lundi dernier n'ont fait ni victimes ni dégâts matériels graves sur le littoral aquitain, mais aggravé une érosion déjà poussée par les tempêtes et marées de janvier et février, avec un recul accru du trait de côte, et des promenades de front de mer ou accès aux plages endommagés ou détruits.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] La plage de Mimizan (Landes) recouverte de déchets après les grandes marées, le 7 mars 2014. (JEAN-PIERRE MULLER / AFP)

- Dans les Landes : Les plages de Biscarosse, Mimizan, Lit-et-Mixe, Ondres et Tarnos (Landes) ont fait l'objet d'arrêtés municipaux d'interdiction, alors que le temps ensoleillé annoncé ce week-end était voué à attirer de nombreux promeneurs vers le littoral.

Ces interdictions tiennent à des accès ponctuellement dangereux à la plage, à des dunes creusées et fragilisées, et aux grandes quantités de déchets (bois, plastique, bidons) potentiellement dangereux, que les communes du littoral ont entrepris de nettoyer depuis plusieurs jours, selon la préfecture. D'autres communes landaises du littoral n'ont pas pris d'arrêté d'interdiction, mais édicté des recommandations d'éviter la plage ou conseils de prudence.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Une plage dévastée à Montalivet (Gironde), le 4 mars 2014. ( MAXPPP)

- En Gironde : En Gironde, la station vedette Lacanau-Océan est interdite quelques jours pour assurer la sécurité des personnes, car les descentes à la plage ont été détruites. L'érosion de la dune "rend possible d'éventuels effondrements de sable" potentiellement dangereux, et le "maniement sans précaution" des déchets peut aussi s'avérer dangereux, a annoncé la mairie, jeudi.

Une liste complète des plages girondines interdites d'accès n'était pas disponible en préfecture vendredi soir, mais selon le site Sud Ouest.fr, les plages de Carcans, Hourtin, Montalivet, Neaujeac-sur-Mer notamment, étaient visées.

Le maire de Lacanau a remercié les bénévoles qui se sont proposés pour nettoyer les plages, mais a rappelé que l'heure était au nettoyage du gros des déchets par engins mécaniques. Il a donné rendez-vous au public le mardi 11 mars pour le début d'un grande collecte manuelle, encadré par du personnel communal.

France Tv Info 7/3/2014
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: Vents et orages: 3.700 foyers sans électricité jeudi à 18H00   Jeu 22 Mai - 21:40

Toulouse - Trois mille sept cents foyers étaient toujours privés d'électricité jeudi en début de soirée dans le sud-ouest et le centre après les vents violents et les orages qui ont fait trois morts mercredi, a-t-on appris auprès d'ERDF.

Electricité réseau distribution France prévoit que le courant soit rétabli chez la totalité de ses clients dans le courant de la soirée.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Christ Jesus 21/5/2014

A 18H00, 2.000 abonnés était sans courant en Aquitaine, 700 en Midi-Pyrénées, 500 en Limousin, 300 en Auvergne et 200 dans le Centre.

Météo France avait placé Midi-Pyrénées en vigilance jaune pour les vents violents et une trentaine de départements en vigilance orange pour les orages mercredi, dans une bande allant du sud du Massif central au nord de la France. Des dizaines de milliers de foyers s'étaient retrouvés sans électricité en raison des chutes de branches et d'arbres sur les réseaux électriques aériens. Des centaines de techniciens d'ERDF et d'entreprises prestataires spécialisées ont été mobilisés pour sécuriser et dépanner les réseaux.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] France 3 Aquitaine 22/5/2014

Ces intempéries ont fait trois morts :

- La passagère d'un camping-car à Bozouls dans l'Aveyron a été tuée lorsqu'une branche a traversé le pare-brise du véhicule.

- Une automobiliste de 84 ans est morte à Andouque dans le Tarn lorsque son véhicule, poussé par une rafale, est entré en collision avec un camion. 

- En Dordogne, une femme de 60 ans est morte dans l'effondrement du toit d'une grange, à Biras, provoqué par les orages.


Romandie 22/5/2014
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
BelleMuezza
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 12462
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: Orages : Météo-France place 27 départements en alerte orange   Dim 8 Juin - 20:59

Les orages toucheront les départements du nord de la France jusqu'à l'Aquitaine en passant par la région Centre, dès 18 heures et jusqu'à mardi.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Lundi, une forte vague orageuse renforcée pendant la nuit frappera le pays en deux temps, justifiant la mise en vigilance orange de 27 départements à partir de dimanche 18 heures, indique Météo-France.

Il s'agit des départements des régions Nord-Pas-de-Calais, Picardie, Ile-de-France, Haute-Normandie, Centre, Poitou-Charentes ainsi que la Dordogne et la Gironde.

- Lundi matin, des averses orageuses parfois soutenues défileront entre le Poitou, les Pays de la Loire, la Normandie et le nord de la Seine. Sur le Sud-Ouest, on observera une relative accalmie avec davantage d'éclaircies entrecoupées d'ondées éparses.

- Dans l'après-midi, l'activité orageuse redémarrera et se généralisera à travers le pays, du sud de la Garonne à la Haute-Normandie et à la frontière belge.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Photo d'illustration. © Dimitri Rosel / Biosphoto

Sur toutes ces régions, on peut craindre des orages forts, voire violents, accompagnés de fortes pluies en peu de temps, de grêle et de rafales. L'activité pourra perdurer jusque dans la nuit de lundi à mardi.

La Bretagne restera en marge sous un temps variable, plus frais, ponctué de rares ondées.

Du Nord-Est à l'est de Midi-Pyrénées et au pourtour méditerranéen, ce sera une nouvelle journée estivale, encore un peu plus chaude sur le flanc est. Par rapport à la veille, il faut juste s'attendre à des bourgeonnements et à des averses sur le massif alpin. Il fera 11 à 13 degrés en Bretagne, 14 à 18 degrés ailleurs, voire un peu plus sur le Lyonnais, la Côte d'Azur et la Corse. Les températures maximales afficheront 19 à 24 degrés des côtes de la Manche aux Pays de la Loire, 32 à 35 du Nord-Est à l'intérieur du Languedoc et de la Provence, voire localement 36 (plaine d'Alsace et couloir rhodanien). À l'Est, ce sera la journée la plus chaude de la période. Sur le reste du pays, on prévoit entre 26 et 31 degrés en général.

Pour plus d'informations et lire les bulletins régionaux : cliquez ICI. Une fois sur le lien cliquez sur le(s) département(s) qui vous intéresse(nt) pour accéder aux informations.

Le point 8/6/6/2014
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
BelleMuezza
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 12462
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: Orages : 32 départements placés en alerte orange par Météo France   Lun 9 Juin - 10:17

Le premier épisode orageux de la saison se poursuit lundi 9 juin.

Météo France a placé 32 départements en alerte orange aux orages. Il s'agit de l'Aisne, la Charente, la Charente-Maritime, le Cher, la Creuse, les Deux-Sèvres, la Dordogne, l'Eure, l'Eure-et-Loir, l'Essonne, la Gironde, les Hauts-de-Seine, l'Indre, l'Indre-et-Loire, les Landes, le Loir-et-Cher, le Loiret, le Lot-et-Garonne, le Nord, l'Oise, le Pas-de-Calais, Paris, les Pyrénées-Atlantiques, la Seine-Maritime, la Seine-et-Marne, la Seine-Saint-Denis, la Somme, le Val-de-Marne, le Val-d'Oise, la Vienne, la Haute-Vienne et les Yvelines.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La nuit dernière, déjà, des orages ont provoqué de nombreux dégâts matériels dans le Val-d'Oise, les Yvelines, et une partie de l'Oise. Au total, 577 personnes ont fait appel secours, mais "seulement une centaine nécessitera une action des sapeurs-pompiers" au cours de la nuit, a précisé le porte-parole des pompiers lundi. "Le trafic routier a été très fortement perturbé", sans causer d'accident nécessitant l'intervention des secours, a-t-il ajouté.

BFMTV 8/6/2014

Pour autant, certains automobilistes ont été choqués par la violence de l'épisode orageux. "Les grêlons étaient gros comme des balles de tennis. Autour de moi, j'ai vu beaucoup de carambolages, des voitures qui avaient versé dans le bas-côté", a expliqué l'un d'eux au Parisien. Cet automobiliste roulait sur la nationale 184 à hauteur de Taverny (Val-d'Oise). Une fois le gros de l'orage passé, "il y avait encore une pluie et des éclairs très impressionnants".

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Un grêlon de près de 100 grammes tombés dans le Val d'Oise, le 8 juin 2014. (CAPTURE D'ECRAN / FRANCETV INFO)

Des grêlons plus petits, "de la taille d'une balle de golf" ont atteint le nord des Yvelines, provoquant là aussi des dégâts matériels (caves inondées, toitures abîmées) mais sans faire de blessé, a indiqué la préfecture.

Les pompiers sont intervenus à 140 reprises, a-t-elle ajouté. Des rafales de vent allant jusqu'à 106 km/h ont été enregistrées à Magnanville (Yvelines) et à 110 km/h à Pontoise (Val-d'Oise), selon Météo France.

]Francetv info 9/6/2014
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: Les orages continuent de frapper   Mar 10 Juin - 0:55

Alors que les dégâts de la nuit sont importants, 41 départements ont été placés en vigilance orange jusqu'à mardi 6 heures du matin.

gaumet75013 8/6/2014

Après une nuit de cauchemar, les orages continuaient lundi de frapper la France, avec désormais 41 départements placés en alerte orange. L'Aube et la Meuse ont rejoint les 39 départements déjà concernés. Une cellule orageuse particulièrement intense touchait l'Aube peu avant 18 heures, précise Météo-France dans un nouveau bulletin spécial. Elle se décale vers le nord-est et devrait toucher la Marne puis la Meuse. Ces orages s'accompagnent de rafales de vent de 60 à 80 km/heure et de grêlons de 6 à 8 cm de diamètre, souligne le bulletin.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

À 16 heures, les Ardennes, la Corrèze, le Gers, le Lot, la Marne, les Hautes-Pyrénées et le Tarn-et-Garonne avient été déjà placés en vigilance orange. En fin d'après-midi, lundi, les orages touchaient la Haute-Normandie et se propageaient en direction des Ardennes et de la frontière belge en traversant le Bassin parisien, selon le dernier bulletin spécial de Météo-France. De nouveaux orages forts, voire violents, sont attendus dès la fin de journée et au cours de la nuit de lundi à mardi. Des Pyrénées à la frontière belge, ces orages seront accompagnés de violentes rafales de vent qui pourront atteindre, voire dépasser les 100 km/heure, d'une activité électrique soutenue, d'averses intenses et localement de chutes de grêle.

France 3 Poitou-Charentes 9/6/2014

Les services d'incendie et de secours, intervenus plus de 2 000 fois sur tout le territoire national dans la nuit de dimanche à lundi, s'activaient lundi à déblayer les voies, réparer et bâcher les toitures endommagées par le vent et la grêle et intervenir dans les maisons inondées. En Charente, le petit village de Courbillac, à 20 km au nord de Cognac, avait ainsi subi dans la nuit des rafales de plus de 130 km/h. Les vignes voisines sont toutes flétries par l'impact de la grêle. Sur une imposante bâtisse, des pompiers repositionnaient les tuiles du toit. Un majestueux saule pleureur, dans le jardin, a été littéralement sectionné avant de se coucher sur l'escalier d'entrée.

France 3 Poitou-Charentes 9/6/2014

"À 3 h 45, ça a soufflé pendant 30 minutes en tout et très fort pendant 10 minutes. Ça faisait très peur", a déclaré à l'AFP le propriétaire, en plein déménagement des victuailles du congélateur. "De l'eau a coulé partout, on ne peut pas remettre l'électricité", a-t-il expliqué. À Cognac, les séquelles étaient visibles dans les rues avec de nombreux branchages, feuilles déchiquetées et tuiles cassées, a constaté un journaliste de l'AFP. Les pompiers avaient en début d'après-midi encore plus de 200 interventions en attente.

Furious49230 [StormChaser] 9/6/2014

Quelque 2 100 foyers étaient encore privés d'électricité à 13 heures en Charente, en attente d'être reconnectés par ERDF qui a sollicité des renforts extérieurs afin que l'ensemble du réseau soit réalimenté en soirée.

Lundi, les pompiers parlaient de dégâts "très importants" avec des "toitures envolées et des arbres tombés". L'enjeu "a été de trouver des bâches et des échelles" pour restaurer les couvertures avant le passage de nouveaux orages. Comme souvent lors de ces épisodes orageux du printemps, les vignobles n'ont pas été épargnés. Celui de Bordeaux en appellation Médoc, du côté girondin de l'estuaire de la Gironde, a ainsi essuyé un violent orage de grêle dans la nuit. "Il y a des parcelles où il n'y a plus de feuilles sur les branches", a indiqué à l'AFP un conseiller viticole de propriétés du Médoc, Antoine Médeville.

Willy Lefèvre 9/6/2014

Selon lui, sur une zone regroupant quatre à cinq villages au nord des propriétés en appellation Margaux et Saint-Estèphe, "près de 50 % du vignoble a été touché, 25 % pour les uns et quasiment 100 % pour d'autres".

France 3 Poitou-Charentes 9/6/2014

Plus au nord, dans l'Oise, "énormément de personnes se sont réveillées les pieds dans l'eau", selon la mairie de Baron. "Le velux de la chambre de ma fille a explosé à cause d'un grêlon gros comme une balle de tennis. Elle a cru que c'était la fin du monde", raconte Christelle Blontrock, une habitante d'Atainville, le village le plus touché du Val d'Oise. Les couvreurs étaient aussi lundi en plein travail dans le village de Chambon, en Indre-et-Loire, où une centaine de maisons ont été endommagées.

Raphy Créations 9/6/2014

Le point 9/6/2014
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: Météo France : alerte orange levée pour les 41 départements   Mar 10 Juin - 12:33

L'alerte orange pour orages a été levée dans la nuit de lundi à mardi pour les 41 départements concernés au lendemain de violents orages, a annoncé Météo France dans son bulletin de 04h00.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Paris après l'orage, image d'illustration, 2013. © Caters news agency/ SIPA

"L'aspect orageux s'est atténué et ne nécessite plus un niveau orange", indique Météo France. "Quelques pluies orageuses sont actuellement sur le Nord du pays et s'évacueront dans les deux prochaines heures vers la Belgique", précise l'institut.

Quarante-et-un départements du Nord de la France jusqu'à l'Aquitaine, en passant par la région Centre, avaient été placés en vigilance orange après une nuit marquée par de nombreux dégâts dus aux orages.

Sciences et avenir 10/6/2014
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: Les Bouches-du-Rhône, le Var et la Corse sous la menace des orages   Dim 15 Juin - 2:19

La Corse et les deux départements ont été placés samedi en vigilance orange par Météo-France en raison d'un épisode orageux dans la nuit de samedi à dimanche.

Dans la nuit de samedi à dimanche, à minuit, Météo-France prévoit un "épisode pluvio-orageux actif nécessitant un suivi particulier compte tenu des cumuls et des phénomènes associés". Cet événement devrait se terminer dans la nuit de dimanche à lundi. Météo-France indique que l'orage va débuter "vers le milieu de nuit de samedi à dimanche sur le Var et la Haute-Corse, s'étendant en deuxième partie de nuit vers les Bouches-du-Rhône et la Corse-du-Sud".

L'opérateur météo prévoit dimanche, après une accalmie dans la matinée, "un risque cellules orageuses peu mobiles", qui pourront générer "de forts cumuls de pluies" sur le Var et les Bouches-du-Rhône. "En Corse, les orages, très présents dimanche matin sur l'ensemble des départements, affecteront plutôt le nord de l'île l'après-midi", précise-t-on. Les précipitations seront "généralement comprises entre 30 et 50 mm" et pourront atteindre "localement 50 à 100 mm en quelques heures", indique encore Météo-France, signalant la présence possible de grêle.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le Point 14/6/2014
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
BelleMuezza
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 12462
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: Orages : 32 départements placés en alerte orange par Météo France   Sam 28 Juin - 18:32

Des orages accompagnés de grêle et de vents parfois violents sont attendus ce samedi dans l'après-midi et en soirée. 32 départements sont placés en alerte.

 pingouintoulousain 23/6/2014

Les orages reviennent. Trente-deux départements ont été placés ce samedi matin en alerte orange en raison d'orages accompagnés de grêle et de vents parfois violents. Ces épisodes sont attendus dans l'après-midi et le soir, selon le bulletin diffusé par Météo France.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Les départements concernés sont les suivants : la Corrèze, la Côte-d'Or, la Dordogne, la Lozère, le Bas-Rhin et les Vosges ont à leur tour été placés en alerte, s'ajoutant aux 26 départements déjà en orange: Allier, Cantal, Haute-Loire, Puy-de-Dôme, Doubs, Jura, Haute-Saône, Territoire de Belfort, Ariège, Aveyron, Haute-Garonne, Gers, Lot, Hautes-Pyrénées, Tarn, Tarn-et-Garonne, Ain, Ardèche, Gironde, Landes, Loire, Lot-et-Garonne, Pyrénées-Atlantiques, Haut-Rhin, Rhône et Saône-et-Loire. Le début de l'événement est prévu pour aujourd'hui 14 heures et la fin dans la nuit, à 2 heures dimanche.

BFMTV 25/6/2014

"La situation fortement orageuse d'été nécessite une vigilance particulière dans la mesure où il existe un risque fort de phénomène violent", explique Météo France qui précise que "des pluies faiblement orageuses concernent actuellement le Limousin, l'Auvergne et le nord de l'Aquitaine."

France 3 Haute-Normandie 27/6/2014

Dans l'après-midi : "Un premier épisode orageux marqué va concerner l'Auvergne, la région lyonnaise et la Franche-Comté. Dans la soirée un deuxième épisode va se mettre en place sur le Sud-Ouest et se déplacer dans la nuit vers l'Auvergne, Rhône-Alpes, la Franche-Comté et le sud de l'Alsace", d'après les prévisionnistes. Ces derniers précisent que "ces orages seront parfois accompagnés de grêle et de violentes rafales de vent pouvant dépasser les 100 km/h".

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le point 28/6/2014
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
BelleMuezza
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 12462
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: Orages : l'alerte orange levée, de gros dégâts dans les vignobles   Dim 29 Juin - 11:09

Météo-France a annoncé la fin de l'alerte aux orages, qui ont durement touché les vignobles de la côte de Beaune et causé l'annulation de festivals.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Les vignes ont été fortement endommagées. © FRANCOIS NASCIMBENI / AFP

Météo-France a annoncé dimanche vers 1 heure du matin la fin de l'alerte orange qui était encore en vigueur dans 22 départements en raison d'orages et de vents violents qui ont durement touché les vignobles de la côte de Beaune. 22 départements étaient encore concernés : Côte-d'Or, Lozère, Bas-Rhin, Vosges, Allier, Cantal, Haute-Loire, Puy-de-Dôme, Ariège, Aveyron, Haute-Garonne, Tarn, Ain, Ardèche, Loire, Haut-Rhin, Rhône, Saône-et-Loire, Doubs, Jura, Haute-Saône et Territoire de Belfort. Météo-France parle d'un "épisode orageux moins important que prévu", même si "des orages de grêle et des rafales ont été observés, en particulier de la Haute-Garonne à l'Aveyron".

"Des pluies modérées très localement orageuses devraient encore concerner l'est de la vallée du Rhône, les Alpes et le Jura jusqu'en fin de matinée dimanche, mais ne justifient plus le maintien des départements en vigilance orange", explique l'organisme. L'alerte avait déjà été levée dans la soirée dans dix départements du Sus-Ouest : les cinq de l'Aquitaine - Dordogne, Gironde, Landes, Lot-et-Garonne et Pyrénées-Atlantiques, mais aussi en Corrèze, dans le Gers, le Lot, les Hautes-Pyrénées et le Tarn-et-Garonne.

Samedi après-midi, les vignobles de la côte de Beaune ont été touchés par des orages de grêle, qui sont tombés notamment sur les communes de "Santenay, Meursault, Volnay, Pommard et sûrement Beaune", où poussent de prestigieuses appellations. "C'est une véritable catastrophe. On était parti sur une belle récolte et ça tombe à l'eau", a déclaré le président du syndicat de Pommard, Jean-Louis Moissenet. "Il faut attendre demain pour connaître les dégâts, mais on devrait être dans les mêmes proportions que l'an dernier, soit entre 40 % et 80 %" de pertes selon les parcelles, a précisé le président du syndicat d'appellation de Volnay, Thiébault Huber. Le secteur avait déjà été détruit par la grêle en juillet 2013 et à l'été 2012.

Dans la région de Lyon et dans le Beaujolais, le préfet du Rhône a décidé d'interdire pour la soirée et la nuit de samedi à dimanche les manifestations culturelles et sportives en raison des vents violents soufflant dans le département, pouvant dépasser 100 km/h. La seconde soirée du festival Garorock a été annulée samedi par décision préfectorale en raison des orages sur le Lot-et-Garonne.

Les festivaliers, qui sont en grande majorité installés dans un immense camping, ont été transférés au Parc des expositions de Marmande, le temps que l'épisode orageux passe. La manifestation était maintenue en revanche pour dimanche. De même, les organisateurs de "Bordeaux fête le vin" ont décidé de fermer pour la soirée le site des quais. Les festivités ont aussi été annulées. La manifestation reprendra dimanche. Dans l'Hérault, qui n'était pas concerné par l'alerte orages, une cellule spéciale a été mise en place par les pompiers du département à cause de la forte houle observée sur le littoral.

À 19 heures, une trentaine d'interventions étaient recensées afin de porter secours à des personnes en difficulté (embarcations légères qui ont chaviré, voiliers contre des rochers, véliplanchistes...) et d'assister des personnes sur les plages de Villeneuve-lès-Maguelone, Agde, Cap d'Agde ou Marseillan pour des débuts de noyade. Quatre plages ont été fermées au public : Agde, Marseillan, Vias et Valras. Vers 6 heures samedi matin, 26 départements avaient été placés en alerte, avant de passer à 32 en milieu de matinée, puis 22 dans la soirée.

Le Point 29/6/2014
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: France : La Haute-Marne face à la sécheresse   Jeu 3 Juil - 13:52

Un comité sécheresse s'est tenu mardi après-midi à la Préfecture de Haute-Marne. Un premier arrêté a été pris afin de limiter la consommation d'eau et limiter les risques incendie. Si la sécheresse persiste, la préfecture pourrait prendre une autre série de mesures dans la semaine.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] © France 3 Champagne-Ardenne


- Pour les agriculteurs, l'irrigation des cultures céréalières, maraîchères, horticoles et arboricoles est interdite entre 11h et 18h.

- Les fontaines publiques à circuit ouvert, les piscines et les plans d'eau ne pourront pas être remplis, sauf pour les activités commerciales

- De la même façon, il est interdit d'arroser les pelouses et espaces verts entre 11h et 18h. Les golfs devront être arrosés avant 8h le matin ou après 20h dans la soirée. 

- Les industries et commerces sont priés de limiter leur consommation d'eau au strict nécessaire. L'utilisation de l'eau hors des stations professionnelles pour le lavage des voitures est défendue, sauf pour les véhicules sanitaires ou techniques.

Régulation de la navigation fluviale : Les bateaux seront regroupés dans la mesure du possible pour le passage des écluses.

Ces mesures ne sont pas applicables si l'eau provient de réserves d'eau pluviale ou d'un recyclage.


France3 Champagne Ardennes 2/7/2014
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: 122 communes de l'Hérault placées en alerte de niveau 2   Jeu 3 Juil - 15:52

La pluviométrie de juin n’a pas permis, de manière générale, d’inverser la tendance à la baisse, déjà importante fin mai, des ressources en eau. La situation est tendue sur certains secteurs comme celui du bassin versant du fleuve Hérault. Les mesures de restriction d'eau sont accrues.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] © F3 LR F.Guibal 1er juillet 2013.

Suite à la réunion du 2 juillet de la cellule sécheresse en charge de la surveillance de la ressources en eau, le préfet de l’Hérault décide :

- de renforcer les restrictions (passage en niveau 2) des usages de l’eau sur les 122 communes du bassin versant du fleuve Hérault.

- de maintenir les restrictions fortes de niveau 2 déjà en vigueur sur le secteur alimenté par la nappe de l’Astien (entre Vendres et Agde).

- de maintenir sur le reste du département les restrictions de niveau 1 déjà en vigueur.

- d’accentuer les contrôles des services de l’Etat sur le respect des restrictions.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] © prefecture DDTM 34 Etat de la sécheresse dans l'Hérault - au 2 juillet 2014.

Toutes les informations sur le site internet des services de l'Etat : l’arrêté préfectoral du 02/07/2014, la carte détaillée des zones concernées, les mesures.

- Vous êtes un particulier : contactez en priorité votre mairie.
- Vous êtes abonné d’un réseau de distribution d’eau potable ou d’eau brute : contactez en priorité le gestionnaire de votre réseau.
- Vous êtes une collectivité et/ou un gestionnaire  : contactez la DDTM34.

France3 Languedoc Roussillon 2/7/2014
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: Orages : 13 départements du Sud-Est placés en vigilance orange   Jeu 3 Juil - 18:51

"Une situation fortement orageuse d'été" va toucher, à partir de vendredi matin, une zone qui va du Puy-de-Dôme à l'Aude et aux Bouches-du-Rhône.

L'alerte vaut à partir de vendredi matin, 6 heures. Treize départements du sud-est de la France ont été placés en vigilance orange par Météo France en raison d'orages, jeudi 3 juillet. Sont concernés l'Ardèche, l'Aude, l'Aveyron, les Bouches-du-Rhône, le Cantal, le Gard, l'Hérault, la Loire, la Haute-Loire, la Lozère, le Puy-de-Dôme, le Tarn et le Vaucluse.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Selon Météo France, ces départements vont connaître une "situation fortement orageuse d'été qui nécessite une vigilance particulière dans la mesure où il existe un risque fort de phénomène violent".

"Un système dépressionnaire pluvio-orageux actuellement sur l'Espagne va progressivement se décaler vers le Nord-Est de la France, explique Météo France. Cette dégradation va débuter vendredi matin par le Languedoc-Roussillon et se propagera vers le Nord-Est en cours de journée." Le service national de prévision prévient qu'"une extension de la vigilance est à l'étude pour les départements situés vers le Nord-Est".

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Treize départements ont été placés en vigilance orange par Météo France, le 3 juillet 2014. (PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP)

"Les orages seront accompagnés de violentes rafales de vent sous les cellules les plus fortes, d'une activité électrique intense, de forte intensité de précipitation et de grêle", indique-t-il. Ces "violents orages" sont "susceptibles de provoquer localement des dégâts importants".

Francetv Info 3/7/2014
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
BelleMuezza
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 12462
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: 19 départements en alerte orange. Gare aux orages jusqu'à ce soir   Sam 5 Juil - 0:05

Météo France engage à la prudence face au nouvel épisode orageux qui touche le pays.

L'alerte orange en prévision d'orages a été étendue. Elle concerne maintenant 19 départements du sud-est et de Rhônes-Alpes, ainsi que les Pyrénées-Atlantiques, jusqu'à vendredi 4 juillet 2014, 23 h 00, selon le dernier bulletin de vigilance émis par Météo France.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Météo France annonce un nouvel épisode orageux sur le pays ce vendredi 4 juillet 2014. (AFP)

Les Pyrénées-Atlantiques ont été ajoutés sur la liste vendredi à 07h00 par Météo France, en raison de fortes pluies depuis 05h00 "sur le Pays Basque et l'ouest du Béarn".

Météo France avait dès jeudi 3 juillet placé en vigilance les départements de l'Ardèche, l'Aude, l'Aveyron, les Bouches-du-Rhône, le Cantal, le Gard, l'Hérault, la Loire, la Haute-Loire, la Lozère, le Puy-de-Dôme et le Vaucluse, avant d'ajouter vendredi matin l'Ain, la Drôme, l'Isère, le Rhône, la Savoie et la Haute-Savoie.

L'alerte a en revanche été levée sur le Tarn qui ne devrait être "touché que partiellement".

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Les Débats Scientifiques 24/3/2013

Sciences et avenir 4/7/2014
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: Intempéries : l'alerte orange levée, un mort au Pays basque, 300 brebis noyées...   Sam 5 Juil - 3:20

Itxassou (France) (AFP) - L'alerte orange aux intempéries qui avait concerné jusqu'à 31 départements vendredi a été levée dans la soirée, le Pays basque ayant le plus souffert avec des crues d'une rare violence qui ont fait un mort, ainsi que 300 brebis mortes noyées.

AFP 4/7/2014

Une personne âgée a été tuée tandis que des dizaines d'autres ont dû être hélitreuillée, bloquées par une soudaine montée des eaux.

Météo France a levé peu après 22h00, son alerte orange qui concernait encore 16 départements à 19h00. Selon le dernier bulletin, l'activité orageuse s'est décalée et touche actuellement le nord du Jura et le sud de l'Alsace mais les orages sont moins violents.

Photos 4/7/2014

Lors de l'épisode orageux, des rafales de 107 km/h ont été relevées à Grenoble et "des cumuls importants de l'ordre de 40 litres/m2 ont été observés en Ardèche, selon Météo-France.

En raison du risque de vents violents, les mairies de Strasbourg et Valence (Drôme) ont renoncé à diffuser sur écran géant et en plein air le match France-Allemagne, optant pour des salles (Zénith pour Strasbourg, salle polyvalente pour Valence).

Au Pays basque, "le maximum est derrière nous. La météo va s'améliorer dans le courant de la journée avec des pluies moins fortes", avait rassuré plus tôt sur France Bleu Pays basque le directeur de cabinet de la préfecture des Pyrénées-Atlantiques, Pascal Vion, où l'alerte "orages", a été levée ainsi que la vigilance orange "crues".

Jésus-Christ 4/7/2014

A la mi-journée, la crue s'était déplacée de l'intérieur du Pays basque vers le littoral, où la Nive en crue se jette dans l'Adour à Bayonne. La mairie avait lancé par précaution une alerte à la population vivant en bordure de la Nive, notamment en raison du phénomène de marée, qui empêche l'évacuation des eaux vers l'Océan.

En une nuit, l'équivalent d'un mois de pluie est tombé au Pays basque, entraînant une montée brusque des eaux.

Les Pyrénées-Atlantiques n'ont été ajoutés à la liste des départements concernés que vers 07H00 par Météo-France, quelques heures après le début de la montée des eaux qui a surpris la population, notamment dans les secteurs de Mauléon, Saint-Jean-Pied-de-Port et Saint-Etienne-de-Baïgorry. Une alerte orange pour les crues avait été lancée à 10H00, avant d'être levée dans l'après-midi. Mais une quinzaine de routes départementales étaient encore coupées vendredi soir.

Sept maisons de Mauléon étaient menacées vendredi soir par un glissement de terrain entraînant l'évacuation de 15 personnes, selon la préfecture des Pyrénées-Atlantiques.

A Cambo-les-Bains, 180 curistes ont été pris en charge pour la nuit par la mairie après l'inondation de leur centre.

A Ostabat Asme, un homme âgé de 84 ans a été emporté par les eaux. Son corps a été retrouvé peu après 07H00, selon la préfecture.

"Tout était normal ce matin à 8 heures. L'eau est monté extrêmement vite en deux heures", a témoigné Maialen Delanoix, 24 ans, de Cambo-les-Bains, jointe par téléphone.

"Il y a d'importants dégâts : une vingtaine de maisons autour de chez moi sont inondées, avec un bon mètre d'eau à l'intérieur", a-t-elle ajouté en décrivant des "baraques de chantier et voitures, charriées par la Nive, sous le pont du Bas-Cambo".

Selon le capitaine Nicolas Regerat, en charge du PC des secours à Saint-Jean-Pied-de-Port, cinq hélicoptères ont été mobilisés et 61 personnes ont été hélitreuillées ou évacuées de leurs habitations après une montée des eaux "très rapide" qui avait démarré par un orage.

Mais de nombreux animaux et cultures n'ont pu être sauvés, en particulier 300 brebis, mortes noyées, et les vignobles d'Irouléguy ont été touchés par des glissements de terrain.

"On est bloqués depuis 6 heures du matin", a témoigné Gaizka Iroz, photographe de l'AFP habitant le village d'Itxassou, où la Nive a débordé.

"On a monté le grand-père de 92 ans à l'étage". "C'est ma belle-mère qui nous a réveillés à 06h00 en disant +vite, vite l'eau monte, il faut sauver le cheval et le chien+", a-t-il ajouté, déplorant n'avoir eu vent d'aucune alerte.

"Le village est complètement isolé depuis vendredi matin, il n'y a pas d'accès. Nous avons dû procéder très rapidement à l'évacuation d'un camping dont la sirène a sonné ce matin à 07H00. L'eau est montée à une vitesse folle, je crois n'avoir jamais vu ça", a aussi raconté le maire de Saint-Etienne-de-Baïgorry, Jean-Michel Coscarat, joint par téléphone.

Au plus fort de l'évènement, 4.000 foyers ont été privés d'électricité contre 700 vendredi en soirée après la mobilisation des équipes d'ERDF.

Au total, dans la nuit de jeudi à vendredi, près de 15.000 sapeurs-pompiers, trois hélicoptères de la sécurité civile, des gendarmes et des policiers ont été mobilisés dans le Sud-Ouest face pour faire face aux intempéries, selon le ministère de l'Intérieur.

Sciences et avenir 4/7/2014
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: France / Orages : 22 départements en alerte orange   Dim 6 Juil - 17:05

Météo-France, qui prévoit la formation de "nouveaux orages plus violents", a placé 22 départements du sud-ouest au grand est en vigilance orange.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Vingt-deux départements du sud-ouest au grand est ont été placés en vigilance orange par Météo-France en raison d'un risque de forts orages attendus à partir de dimanche après-midi. Les départements des régions Auvergne, Franche-Comté, Alsace, Lorraine ainsi que l'Ariège, la Haute-Garonne, le Tarn, l'Aveyron, la Loire, la Saône-et-Loire, la Haute-Marne et la Côte d'Or sont concernés par cette alerte, qui court de 15 heures à 22 heures.

Alors qu'un temps pluvio-orageux va concerner une grande partie du pays dimanche, Météo-France prévoit la formation en cours d'après-midi "de nouveaux orages plus violents et nombreux" sur un axe allant du sud-ouest à la Bourgogne en passant par l'Auvergne.

Le point 6/7/2014
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: Mise en garde de la préfecture de Haute-Savoie sur les risques d'avalanches dans le Mont-Blanc   Ven 11 Juil - 13:50

La préfecture de Haute-Savoie met en garde les alpinistes contre les risques d'avalanche, compte-tenu des très mauvaises conditions météo que connaît la région depuis une semaine. Le retour du beau temps, annoncé à partir du 14 juillet, ne sera pas moins problématique.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] © France 3 Alpes Vue aérienne du Mont-Blanc

Si, en plaine, les conditions sont actuellement automnales, avec de fortes pluies et des températures d' à peine 20 degrés depuis une semaine... En haute montagne, on peut carrément parler de conditions hivernales, comme le rappelle la préfecture de Haute-Savoie dans un communiqué.

En conséquence, les autorités appellent dès maintenant les alpinistes à la plus grande prudence. Car, avec les abondantes chutes de neige et un fort vent du nord en altitude, toutes les conditions sont réunies pour provoquer des départs de plaques, et donc d'avalanches.

"En début de semaine prochaine, avec le retour d’un beau temps chaud et ensoleillé, le réchauffement soudain du manteau neigeux favorisera des départs naturels et provoqués d'avalanches. Les horaires de courses devront être adaptés à la situation" poursuit le communiqué.  

La préfecture conseille, plus que jamais, de se renseigner auprès des professionnels avant tout départ en montagne. "Habillez-vous pour des conditions hivernales et équipez-vous du matériel indispensable (pelle, sonde, détecteur de victimes d'avalanches)". Il en va de sa sécurité ainsi que de celles des secouristes.  

FR3 Alpes 11/7/2014
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: Les agriculteurs sinistrés du pays basque font le bilan des pertes   Ven 11 Juil - 14:56

Certains ont perdu leurs bêtes, noyées, emportées par les eaux des crues spectaculaires de vendredi dernier. D'autres ont perdu leurs cultures, "complètement foutues". L'état de catastrophe naturelle a été reconnu. 35% du montant de leurs pertes devrait leur être remboursé.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] © France 3 Aquitaine

Tout a été submergé, l'eau est monté jusqu'aux toitures en deux heures" témoigne une éleveuse de poules. La totalité de son élevage, soit 10 000 poulets, a été anéanti.  Ce cas n'est qu'un exemple parmi tant d'autres au pays basque intérieur, touché par les très fortes crues de la Nive, notamment, vendredi dernier.

France 3 Aquitaine 10/2/2014

France3 Aquitaine 10/7/2014
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: Orages : vigilance orange dans 11 départements vendredi soir   Ven 18 Juil - 14:16

Météo-France prévoit de forts orages jusqu'à samedi matin dans l'ouest et le sud-ouest de la France et note un "risque fort de phénomènes violents".

Météo-France a émis vendredi matin un avis de vigilance orange "orages" pour onze départements qui doit débuter ce soir à 18 heures. Dans un bulletin publié à 6h30, Météo-France a précisé que les départements placés en vigilance étaient ceux des Pays de la Loire, de Poitou-Charnentes ainsi que la Gironde et les Landes. Le début de l'événement est prévu vendredi à 18 heures pour se terminer samedi matin à 4 heures, selon le bulletin. Météo-France prévoit en effet une "situation fortement orageuse d'été qui nécessite une vigilance particulière dans la mesure où il existe un risque fort (une forte probabilité) de phénomènes violents".

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le point 18/7/2014
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: FRANCE : Alertes sur les risques de tempêtes, crues, orages, sécheresse, etc...   

Revenir en haut Aller en bas
 
FRANCE : Alertes sur les risques de tempêtes, crues, orages, sécheresse, etc...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» A quelle température est votre stabulation???
» quelle température maxi supporté par les cichlidés du malawi
» Baisse de température la nuit
» comment diminuer la température
» Les oiseaux se cachent pour... la tempête ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LOVE ANIMALIA NATURALIS ENVIRONNEMENTALIS :: INFORMATIONS sur la Nature et l'environnement terrestre et aquatique :: Les forces de la Nature (séismes, tempêtes...) :: Conditions climatiques-
Sauter vers: