LOVE ANIMALIA NATURALIS ENVIRONNEMENTALIS
Bienvenue sur le Forum Love Animalia Naturalis : Actualités, informations et conseils sur les Animaux, la Nature et l'Environnement. Des rubriques exclusives réservées aux membres du forum. Pour satisfaire votre curiosité retrouvez l'actualité ou des conseils et pour satisfaire la nôtre, nous serons heureux de lire les vôtres! Toutes les personnes de 10 ans et plus, partageant ces centres d'intérêts sont les bienvenues.

LOVE ANIMALIA NATURALIS ENVIRONNEMENTALIS

Animaux, Nature et Environnement : Actualités, Informations et Conseils
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Vous avez des photos sur les animaux, la nature et l'environnement ? Si vous êtes prêts à nous offrir l'une d'elles... Ecrivez un message à l'un des administrateurs. Merci

Partagez | 
 

 FRANCE : Des centaines de manifestants contre l'exploration du gaz de schiste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: FRANCE : Des centaines de manifestants contre l'exploration du gaz de schiste   Sam 3 Aoû - 19:59

JOUARRE (France) - Plusieurs centaines de personnes (300 selon la gendarmerie, 450 selon les organisateurs) ont manifesté samedi à Jouarre (Seine-et-Marne), devant la plateforme du pétrolier Hess pour dénoncer le projet d'exploration du gaz de schiste, a constaté un journliste de l'AFP.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Plusieurs centaines de personnes (300 selon la gendarmerie, 450 selon les organisateurs) ont manifesté samedi à Jouarre (Seine-et-Marne), devant la plateforme du pétrolier Hess pour dénoncer le projet d'exploration du gaz de schiste, a constaté un journaliste de l'AFP. (c) Afp


Les huiles de schiste..., on n'en veut pas, ni ici, ni ailleurs! Ni aujourd'hui, ni demain, C'est notre terre, Hess go home proclamaient les banderoles des manifestants, pour la plupart habillés de noir, symbole de la marée noire, selon Jean-Philippe Prévost, fondateur du Collectif Pays Fertois, une des organisations ayant appelé à la mobilisation.

Le 14 juillet, le président de la République a annoncé à la télévision que sous son mandat, il n'y aurait pas d'exploration de gaz de schiste. Le même jour, [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] installait la foreuse qu'on a sous les yeux. On peut être interpelés par la coïncidence, a relevé M. Prévost pour qui il n'est pas question qu'on arrête cette lutte tant que la plateforme sera là.

Aux côtés de militants des associations de défense de l'environnement, de nombreux élus locaux se sont mobilisés. Les compagnies pétrolières utilisent des sommes folles pour l'exploration. Nous, on aimerait bien que ces compagnies puissent réfléchir à d'autres énergies alternatives pour l'avenir. Le pétrole, c'est terminé, a tranché Nathalie Pierre, maire (PS) de la Ferté-sous-Jouarre.

Nous sommes contre l'exploration, mais également contre l'exploitation. Si cette plateforme est installée ici, ça veut dire qu'elle est prête à entrer en fonction, malgré le discours du gouvernement. On sait qu'il y a des lobbies puissants qui militent pour le gaz de schiste y compris parmi ses ministres, a dénoncé Annie Lahmer, secrétaire régionale EELV. Une allusion à la position d'Arnaud Montebourg qui s'est montré favorable à titre personnel à l'exploration du gaz de schiste par d'autres moyens que la fracturation de la roche mère.

Plusieurs militants ont tenté de pénétrer sur la plateforme mais n'ont pas réussi à approcher les installations gardées par des gendarmes mobiles.

Nous travaillons dans le cadre de la loi. On est là pour faire un forage pour déterminer s'il y a du pétrole ici. Par ailleurs, les services de l'Etat contrôlent régulièrement et inopinément nos activités, a plaidé Guillaume Defaux chargé de communication de Hess Oil. Sur les 50 dernières années, on a produit 250 millions de barils et on souhaite poursuivre cette histoire, a-t-il ajouté précisant que son entreprise s'est engagée à ne jamais recourir à la fracturation hydraulique.

Hess, groupe américain spécialisé dans ces hydrocarbures non conventionnels, avait acquis en juillet des permis d'exploration français de la compagnie Zaza Energy, laquelle avait à son tour racheté en 2011 le groupe Toreador, leur détenteur initial.


ROMANDIE 3/8/2013 - sciences et avenir 3/8/2013
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: Craintes autour du gaz de schiste avec le début des forages à Jouarre   Mar 6 Aoû - 23:26

Meaux (AFP) - Le pétrolier américain Hess Oil a commencé à forer le sol mardi à Jouarre (Seine-et-Marne) pour cartographier le sous-sol du bassin parisien, selon la société, alors que des riverains redoutent qu'il s'agisse d'un préalable à l'exploitation du gaz de schiste.

Six à huit ouvriers s'activaient à la mi-journée aux abords de la foreuse de la société, haute de 26 mètres et installée au milieu des champs dans la Brie, à environ 50 kilomètres de Paris, selon une journaliste de l'AFP sur place.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Le pétrolier américain Hess Oil a commencé à forer le sol mardi à Jouarre (Seine-et-Marne) pour cartographier le sous-sol du bassin parisien, selon la société, alors que des riverains redoutent qu'il s'agisse d'un préalable à l'exploitation du gaz de schiste (c) Afp


Des camions transportant de la boue, probablement pour préparer le sol, faisaient des aller-retour et environ toutes les 10 minutes, la tête de la foreuse perçait le sol et descendait sous terre.

"C'est le début du forage d'exploration de pétrole conventionnel, comme les autres forages qui ont eu lieu dans la région" et qui ont été réalisés par Hess Oil, a assuré l'entreprise à l'AFP. "L'exploration servira à cartographier les réserves de pétrole conventionnel dans le sous-sol du bassin parisien".

"Les carottes (de terre prélevées pendant les forages, ndlr) qui seront extraites seront ensuite analysées, ce qui permettra d’identifier et de mesurer les réserves de pétrole", a indiqué la société, précisant que le forage devrait durer "à peu près trois mois".

Les militants et riverains, dont plusieurs centaines ont manifesté samedi à Jouarre, jugent eux que les réserves sont connues après 50 ans d'exploitation pétrolière en région parisienne, qui abrite de nombreux puits de petite envergure.

Ils accusent Hess Oil de vouloir explorer la roche mère, qui renferme le pétrole ou gaz de schiste, et est située bien plus bas que là où se forment les réserves de pétrole traditionnelles.

Pour Isabelle Lévy, du Collectif fertois, "Hess veut mettre un pied dans la porte et passer à la fracturation hydraulique" si la loi devait changer à nouveau.

La cartographie du sous-sol parisien va permettre de localiser du pétrole "pour lequel les techniques de production (...) sont interdites", a admis le président pour la France de Hess Oil, Bertrand Demond, à l'AFP. Mais la société, très active dans l'exploitation de gaz de schiste aux Etats-Unis, compte surtout découvrir du pétrole conventionnel dans des couches négligées jusque-là ou du pétrole de roche-mère extractible sans fracturation, a-t-il fait valoir.

Lors de l'entretien télévisé du 14 juillet, François Hollande avait dit exclure pendant sa présidence toute exploration du gaz de schiste.



sciences et avenir 6/8/2013
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
BelleMuezza
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 12462
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: Jouarre: fin d'un forage contesté par les anti-pétrole de schiste   Ven 20 Sep - 0:40

Jouarre (France) (AFP) - Le pétrolier américain Hess Oil a terminé, après un mois et demi de travaux, un forage d'exploration contesté par les militants anti-pétrole de schiste, et démontait jeudi ses installations à Jouarre (Seine-et-Marne), a constaté l'AFP.

Les opposants, qui ont réuni entre 300 et 450 personnes en août devant la plateforme, soupçonnent Hess Oil de se positionner en attendant une éventuelle autorisation de l'exploitation des hydrocarbures de schiste en France.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Le pétrolier américain Hess Oil a terminé, après un mois et demi de travaux, un forage d'exploration contesté par les militants anti-pétrole de schiste, et démontait jeudi ses installations à Jouarre (Seine-et-Marne), a constaté l'AFP. (c) Afp


Le forage, particulièrement profond dans cette région de l'Est du bassin parisien où du pétrole conventionnel est exploité depuis plus de 50 ans, a atteint dimanche 2.918 mètres sous le plancher des vaches, son point le plus bas, a précisé un porte-parole de l'entreprise.

La foreuse a notamment traversé entre 2.250 et 2785 mètres de profondeur la roche-mère du Lias, là où peut se trouver du pétrole de schiste. Plusieurs centaines de mètres de carottes de roche, d'au moins 20 cm de diamètre, ont été remontées à la surface. Leur analyse prendra au moins six mois.

Extraits notamment aux Etats-Unis, gaz et pétrole de schiste nécessitent pour leur exploitation de recourir à la technique de la fracturation hydraulique, interdite en France et controversée pour les risques qu'elle fait courir à l'environnement. Hess, l'un des principaux acteurs américains des hydrocarbures de schiste, s'est à l'origine installé en France pour chercher ce type de pétrole.

Depuis l'interdiction de la fracturation hydraulique, il s'en tient à des forages verticaux conventionnels, et explique poursuivre un programme de mise à jour de la cartographie du sous-sol du Bassin parisien, à la recherche de pétrole qui serait passé inaperçu jusqu'ici.

Outre des poches éventuelles de pétrole conventionnel, "nous allons obtenir des informations sur des hydrocarbures que l'on ne pourra pas produire sans fracturation", c'est-à-dire en particulier du pétrole de schiste, a cependant précisé le porte-parole.

Avant Jouarre, le groupe a déjà réalisé deux forages comparables à Chartronges (Seine-et-Marne) et à Huiron (Marne) qui lui ont coûté 12 millions d'euros chacun, après un investissement initial en France de 45 millions d'euros.


Hess possède en tout neuf permis miniers dans le bassin parisien, des zones où ils peuvent forer à chaque fois un ou plusieurs puits d'exploration.


SCIENCES ET AVENIR 19/9/2013
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
BelleMuezza
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 12462
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: Des militants s'enchaînent sur un forage pour contester le gaz de schiste   Dim 22 Sep - 13:53

BOBIGNY - Quatre militants étaient perchés dimanche matin en haut d'une plateforme de forage du pétrolier américain Hess Oil à Jouarre (Seine-et-Marne) à laquelle il se sont enchaînés pour empêcher de nouvelles explorations de gaz de schiste en France, a appris l'AFP de sources concordantes.

On est à 25 mètres du sol, en haut de la colonne centrale de la foreuse qui devait être démontée pour partir à Nogent-sur-Seine (Aube) où Hess Oil veut faire là aussi un trou. Nous comptons bien l'empêcher, a expliqué à l'AFP l'un d'eux, Xavier Renou, qui se dit harnaché et enchaîné à l'installation. Quelque 25 militants se sont introduits sur le site vers 06H30, mais la plupart ont été évacués vers 09H00.

La gendarmerie a affirmé avoir procédé à des contrôles d'identité et des militants sont convoqués dans la matinée à la gendarmerie de Coulommiers pour une audition libre, a précisé Estelle Tardy, porte-parole du collectif Les dindons de la farce. Une banderole disant Stop Forages a été accrochée en haut de la plateforme.

Le forage d'exploration, entamé début août, s'était terminé jeudi. Les travaux de préparation pour la démobilisation prochaine de l'appareil de forage sont en cours. Cependant le site reste un site industriel, présentant des risques, a pointé un porte-parole de Hess Oil dans une déclaration transmise à l'AFP.

Hess regrette l'intrusion qui a eu lieu ce dimanche matin, qui a mené à une interruption des travaux de démobilisation de l'appareil. Hess travaille avec les autorités afin que la sécurité de toutes les personnes sur le site soit constamment maintenue, et l'ordre rétabli dans le calme, a-t-il ajouté.

Les forages à Jouarre ont atteint jusqu'à 2.918 mètres sous terre, selon la société. Des carottes de terre ont été prélevées notamment entre 2.250 et 2.785 mètres de profondeur, dans la roche-mère du Lias, là où peut se trouver du pétrole de schiste.

Les opposants, qui avaient manifesté en août devant la plateforme, soupçonnent Hess Oil de vouloir ainsi se positionner en attendant une éventuelle autorisation de l'exploitation des hydrocarbures de schiste en France, interdite depuis 2011.

Quand des gens investissent de telles sommes, c'est mauvais signe (...) c'est une stratégie des investisseurs de monopoliser l'accès à l'information (sur la présence de pétrole de schiste dans le sous-sol, ndlr) pour ensuite forcer la décision publique, a estimé M. Renou.

Extraits notamment aux Etats-Unis, gaz et pétrole de schiste nécessitent pour leur exploitation de recourir à la technique de la fracturation hydraulique, controversée pour les risques qu'elle fait courir à l'environnement. Hess s'est à l'origine installé en France pour chercher ce type de pétrole.

Depuis l'interdiction de cette technique d'extraction en 2011, le groupe ne réalise que des forages verticaux conventionnels afin de cartographier le sous-sol du bassin parisien. Avec les forages exploratoires, nous allons obtenir des informations sur des hydrocarbures que l'on ne pourra pas produire sans fracturation, avait toutefois reconnu un porte-parole de Hess jeudi.

Avant Jouarre, le groupe, qui possède en tout neuf permis miniers dans le bassin parisien, a déjà réalisé deux forages comparables à Chartronges (Seine-et-Marne) et à Huiron (Marne).




romandie 22/9/2013
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: FRANCE : Des centaines de manifestants contre l'exploration du gaz de schiste   

Revenir en haut Aller en bas
 
FRANCE : Des centaines de manifestants contre l'exploration du gaz de schiste
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nouvelle loi française autorisant le tir sur les manifestants !!!
» Chaux contre Ciment
» aboie contre son maitre
» Vaccination contre la rage
» astuce contre les moustiques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LOVE ANIMALIA NATURALIS ENVIRONNEMENTALIS :: INFORMATIONS sur la Nature et l'environnement terrestre et aquatique :: Energies :: Les Energies fossiles émettrices de CO2 :: Actu énergie gaz de schiste ET sables bitumineux-
Sauter vers: