LOVE ANIMALIA NATURALIS ENVIRONNEMENTALIS
Bienvenue sur le Forum Love Animalia Naturalis : Actualités, informations et conseils sur les Animaux, la Nature et l'Environnement. Des rubriques exclusives réservées aux membres du forum. Pour satisfaire votre curiosité retrouvez l'actualité ou des conseils et pour satisfaire la nôtre, nous serons heureux de lire les vôtres! Toutes les personnes de 10 ans et plus, partageant ces centres d'intérêts sont les bienvenues.

LOVE ANIMALIA NATURALIS ENVIRONNEMENTALIS

Animaux, Nature et Environnement : Actualités, Informations et Conseils
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Vous avez des photos sur les animaux, la nature et l'environnement ? Si vous êtes prêts à nous offrir l'une d'elles... Ecrivez un message à l'un des administrateurs. Merci

Partagez | 
 

 Pour la libération de Lolita prisonnière du Seaquarium de Miami.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: Pour la libération de Lolita prisonnière du Seaquarium de Miami.   Dim 11 Aoû - 22:49

Lolita a été arrachée à son milieu naturel et à sa famille, il y a de cela plusieurs décennies. Elle a été capturée en même temps que plusieurs autres orques dans le Puget Sound pour être vendues à des parcs marins. Quarante ans plus tard, Lolita est toujours prisonnière du Seaquarium de Miami, alors que les autres, elles, nagent librement. 

Lolita appartient à une espèce maintenant protégée car en voie de disparition. Cela est dû, en partie, à la capture de Lolita et de ceux qui, comme elle, ont été capturés, décimant la population. Inexplicablement, il a été refusé à Lolita de bénéficier de la même protection que sa famille vivant en liberté.


Image USGS.GOV

Suite à une pétition lancée par PETA, conjointement avec the Animal Legal Defense Fund, et the Orca Network, le National Marine Fisheries Service envisage, enfin, de protéger Lolita en tant que membre d'une espèce menacée ; ce qui est une première étape importante pour sa réhabilitation et sa remise en liberté. Maintenant, il faut dire au Seaquarium de Miami Seaquarium combien il est important pour Lolita pour retrouver à son habitat naturel.

Depuis que le compagnon de Lolita est mort après s'être violemment heurté la tête sur une paroi du bassin, il y a plus de 30 ans, Lolita est la seule orque du Seaquarium de Miami ! Elle ne peut donc pas interagir et donc se socialiser, avec d'autres membres de son espèce. Cette situation est atroce pour un tel animal social et intelligent.

Quand elle n'est pas contrainte d'effectuer des démonstrations, Lolita n'a pas d'autre choix que de flotter sur place ou nager en des cercles sans fin. Les visiteurs du Miami Seaquarium voient que l'ombre d'un orque, incapable d'adopter un comportement naturel. 


Les parcs marins tels que le Miami Seaquarium enseignent toutes les mauvaises choses au public. En l'occurrence qu'il est acceptable d'emprisonner les animaux, de les priver de leur liberté de mouvement et de pensée, de les empêcher d'explorer et d'établir leur territoire naturel et les séparer comme il nous plaît de ses congénères... les faisant devenir fous de solitude ! 

Vous pouvez aider Lolita à être libre en exhortant le Seaquarium de Miami que, pour sa retraite, elle puisse aller dans un sanctuaire côtier qui est déjà prêt pour sa réhabilitation. 







Pétition en anglais : il suffit d'indiquer, dans l'ordre, prénom, nom et adresse mail puis valider.




PETA -Care2 11/8/2013
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: Victoire les orques du Puget Sound gardent leur protection, le combat continue pour Lolita   Sam 17 Aoû - 23:26

Après une bataille juridique pour savoir si ou non un groupe d'orques conserverait son statut sur la liste des espèces en voie de disparition, la National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA) a annoncé qu'il conservera sa protection.


Les orques au centre de ce combat, connu sous le nom des orques résidentes du sud, comprennent trois groupes distincts (J, K et L pods) qui vivent dans le Puget Sound, le détroit de Georgia et le détroit de Juan de Fuca pendant les mois d'été et migrent ensuite vers l'océan l'hiver venu.  Leur itinéraire passe par San Francisco Bay, où ils se nourrissent de saumon chinook.


 Photo : Thinkstock 


National Marine Fisheries Service de la NOAA a listé  les résidents du sud comme espèces en péril en 2005, en réponse à une pétition déposée par des organisations de conservation qui ont fait valoir que leur population était distincte et leur protection justifiée. Actuellement, il n'y a que 82 de ces orques à l'état sauvage.


L'été dernier, un recours juridique a déposé auprès du NMFS pour supprimer les résidents du sud de la liste des espèces menacées, en faisant valoir qu'ils avaient été inscrits illégalement comme  des populations distinctes et qu'ils ne sont pas génétiquement différents.


Les vrais enjeux qui sous-tendent les arguments des pétitionnaires  s'appuient sur le fait  que la protection de ces orques, c'est protéger leur habitat et le saumon quinnat (ou chinook). Ce qui aurait entraîné une réduction de l'irrigation de la rivière Sacramento là où les saumons vivent . Ils croient que les problèmes ont été causé par les agriculteurs. 


L'annonce du NMFS rejetant la requête du Pacifique Legal Foundation confirme que ces orques sont uniques et génétiquement assez différents pour conserver leur statut d'espèce protégée, en plus  de confirmer qu'ils sont toujours confrontés à des menaces pour leur survie, y compris la pollution, la circulation des bateaux , le bruit et la destruction de l'habitat.


"Nous avons décidé ces orques constituent un groupe de population distinct," a dit  à l'AP le porte-parole de la NOAA Brian Gorman. «Ils ont leur propre langage, leur propre source d'alimentation. Ils ne se s'hybrident pas avec d'autres groupes d'épaulards. Ils répondent à la norme légale pour un groupe de population distinct".


En plus de ces bonnes nouvelles pour les résidents du sud, le Washington Department of Fish and Wildlife aaussi obtenu une subvention de plus de 900.000 $ de la NOAA pour l'aider à effectuer l'éducation et la sensibilisation du public, l'embauche d'agents pour surveiller les navires afin de s'assurer que ces orques ne sont pas harcelés ou dérangés et d'évaluer la réglementation à mettre en place pour les protéger.


La décision de la NOAA pourrait également avoir un impact sur le devenir de Lolita, l'orque solitaire qui est actuellement au Seaquarium de Miami. Elle est membre de la L pod qui a été prise il y a des décennies à l'état sauvage et compte actuellement des défenseurs qui luttent pour que la protection des espèces en voie de disparition, en tant que résident du sud, soit étendue à elle.


Si elle est ajoutée à la liste, cela alimenterait la lutte pour sa libération afin qu'elle retourne vers sa famille dans la nature. Ou, au moins, dans un espace proche de la mer où elle sera en mesure de communiquer avec elle. Le NMFS a jusqu'à Janvier de décider si la pétition pour l'ajouter à la liste est justifiée.

CARE2 16/8/2013
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: Pétition pour que Lolita bénéficie de la loi sur les espèces menacées (USA)   Jeu 20 Mar - 19:01

Début ? - Fin ?
Auteur :

Cible : National Marine Fisheries Service


 La Coalition des espèces en péril est un réseau national de centaines d'associations de conservation, de scientifiques, de l'éducation, de confessions religieuses, de sportifs, de loisirs de plein air, d'entreprises et d' organismes communautaires qui travaillent pour protéger la faune menacée aux Etats Unis et défendre les derniers endroits encore sauvages.

 Crédit photo: Photo, Piotr Domaradzki, Miami, FL, 1998

Il y a plus de quarante ans, l'orque, connue sous le nom de Lolita, a été arrachée à sa famille et à l'océan pour être expédiée au Miami Seaquarium, où elle est encore à ce jour. Le service national des pêches, se propose de lui accorder la protection de la loi en vertu des espèces menacées de disparition (comme il l'a fait pour un autre groupe de baleines en 2005).

Protéger Lolita en vertu de la loi sur les espèces en voie de disparition, ne signifie pas qu'elle sera libérée dans la nature. Mais on peut au moins faire en sorte qu'elle ne soit plus obligée de se produire en spectacle comme elle doit le faire encore aujourd'hui.

S'il vous plaît prendre des mesures, et dire à la National Marine Fisheries Service que vous soutenez la protection de Lolita en vertu de la Loi sur les espèces en voie de disparition.


Take Part 20/3/2014


Dernière édition par Admin le Ven 21 Mar - 0:43, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: Lettre de la pétition (Take Part)   Jeu 20 Mar - 19:16

Adressée à: National Marine Fisheries Service


Je félicite le Service national des pêches maritimes de proposer la protection de l'orque Lolita en vertu de la Loi sur les espèces en voie de disparition.

C'est seulement parce que des lois comme la Loi sur la protection des mammifères marins n'étaient pas en place quand Lolita a été capturée qu'elle a été exclue de cette protection à ce jour. Le reste de sa famille et de sa communauté, les orques résidentes du sud, ont été à juste titre protégées en vertu de la loi en 2005, alors qu'elle en a encore été exclue.  

Sa longue détention de plusieurs décennies, dans le but de divertir les visiteurs du Miami Seaquarium, n'est pas en accord avec la lettre ou l'esprit de la loi sur les espèces en voie de disparition.

Nous soutenons qu'une solution incluant soit la relocalisation de Lolita dans un enclos marin de "retraite", soit une réintroduction bien supervisée dans son milieu naturel : la mer où elle a été capturée pourrait être trouvée.

Je soutiens l'octroi de Endangered Species Act pour Lolita et demande instamment que le NMFS exige un permis (section 10 de la loi) pour toute période de captivité supplémentaire de Lolita. J'implore encore le NMFS d'exiger que les installations qui abritent Lolita soient conformes à la Loi sur la protection des animaux.



Take Part 20/3/2014
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
BelleMuezza
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 12462
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: Le statut d'espèce protégée offert aux orques en captivité   Jeu 19 Fév - 23:17

Miami, 4 fév 2015 (AFP) - L'orque Lolita, qui vient de passer les 40 dernières années confinée dans un aquarium, mérite la même protection d'espèce en voie d'extinction que ses cousins sauvages, ont annoncé les autorités américaines ce mercredi.

 Zach Affolter 7/12/2014

Les groupes de défense des droits des animaux espèrent que ce règlement mènera à la libération de l'épaulard, qui vit depuis 35 ans dans un réservoir du Seaquarium de Miami, mais les questions entourant sa prise en charge font encore état d'un litige.

Lolita a été capturée avec six autres jeunes "baleines tueuses" au large de l'Etat de Washington (nord-ouest) en 1970. Ils ont ensuite été envoyés dans des parcs aquatiques aux quatre coins du pays. L'orque d'un peu plus de trois tonnes (Lolita) est la dernière survivante du groupe. Elle pourrait être la plus vieille épaulard en captivité aux Etats-Unis.

 Valentines For Lolita 5/2/2015

Ses congénères sauvages sont classées comme espèce en voie d'extinction depuis 10 ans. Ce statut d'espèce protégée ne s'appliquait cependant pas aux baleines en captivité. Des groupes des droits des animaux ont demandé à l'Agence américaine océanique et atmosphérique (NOAA) de revoir le classement et de retirer la clause excluant les baleines en captivité.

"Nous considérons que le statut d'animal en captivité de Lolita n'empêche pas qu'elle soit classée sous la loi sur les espèces en danger", a indiqué NOAA. "Par conséquent, nous retirons la clause excluant les orques en captivité". Les groupes des droits des animaux se réjouissent de ce pas en avant.

PETA 24/1/2015

"Le règlement proposé aujourd'hui rendrait possible la retraite de Lolita dans un sanctuaire", a déclaré le Animal Legal Defense Fund par voie de communiqué."Dans l'hypothèse où elle serait relâchée, elle pourrait vivre sa vie avec dignité, dans un environnement qui ressemble à son milieu de vie naturel. Il y a même une possibilité qu'elle retrouve sa famille!", ajoute l'organisation. Cependant, la NOAA a estimé que la question de la captivité de Lolita était complexe et qu'une autre agence gouvernementale la prendrait en charge.

L'organisation de défense des animaux PETA a dit qu'elle ferait pression pour que Lolita cesse de faire des spectacles et soit transférée dans un sanctuaire au bord de la mer, près des îles de San Juan, au large de l'Etat de Washington (nord-ouest), ou même dans sa propre unité familiale, puisque sa mère, âgée de 86 ans, pourrait être toujours en vie.

 Johnny Tsunami 8/1/2015

"Cette épaulard était prise au piège dans le plus petit aquarium en Amérique du Nord, et, pendant les 10 dernières années, a été privée de la protection offerte par la loi sur les espèces en danger", s'est insurgé Jeffrey Kerr, conseiller général de PETA."Maintenant qu'elle a acquis cette protection qui lui revenait de droit, PETA va continuer a faire pression pour qu'elle soit relâchée dans l'océan", a-t-il conclu.


30 millions d'amis 4/2/2015
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pour la libération de Lolita prisonnière du Seaquarium de Miami.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pour la libération de Lolita prisonnière du Seaquarium de Miami.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» libération de 9 beagles de "laboratoire"émouvant!!!!
» Appel aux dons pour l'opération de Myeline
» FLNJ : Front de Libération des Naines Jaguennes
» Vote populaire pour la libération du SuperRasso 2012
» Samedi 5 mai 2012 à Paris : compte-rendu de la 5ème manifestation pour la libération animale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LOVE ANIMALIA NATURALIS ENVIRONNEMENTALIS :: ESPACE MONDE des Animaux Sauvages :: PETITIONS : Animaux de la faune sauvage-
Sauter vers: