LOVE ANIMALIA NATURALIS ENVIRONNEMENTALIS
Bienvenue sur le Forum Love Animalia Naturalis : Actualités, informations et conseils sur les Animaux, la Nature et l'Environnement. Des rubriques exclusives réservées aux membres du forum. Pour satisfaire votre curiosité retrouvez l'actualité ou des conseils et pour satisfaire la nôtre, nous serons heureux de lire les vôtres! Toutes les personnes de 10 ans et plus, partageant ces centres d'intérêts sont les bienvenues.

LOVE ANIMALIA NATURALIS ENVIRONNEMENTALIS

Animaux, Nature et Environnement : Actualités, Informations et Conseils
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Vous avez des photos sur les animaux, la nature et l'environnement ? Si vous êtes prêts à nous offrir l'une d'elles... Ecrivez un message à l'un des administrateurs. Merci

Partagez | 
 

 Typhon Haiyan : Philippines, Vietnam...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
BelleMuezza
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 12462
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: Vivement critiquée, la Chine accroît son aide aux Philippines   Jeu 14 Nov - 19:55

PEKIN - Vivement critiquée pour le faible montant qu'elle avait originellement versé aux Philippines, la Chine a annoncé jeudi qu'elle allait fortement accroître son aide aux victimes du typhon Haiyan.

Pékin avait dévoilé lundi le versement de 100.000 dollars à Manille, ainsi que d'un montant équivalent par la Croix-Rouge chinoise -- des sommes très inférieures aux aides promises par d'autres pays et qui ont suscité la controverse à l'étranger.

La deuxième économie mondiale se débarrasse de sa petite monnaie sur l'archipel dévasté par la tempête, a ainsi titré un article du magazine américain Time, parlant d'un montant insultant et pointant la mesquinerie de Pékin.

La modicité de l'aide chinoise a été d'autant plus remarquée que les deux pays sont opposés par un vif différend territorial concernant une zone jugée stratégique en mer de Chine méridionale. Manille revendique ainsi la souveraineté de l'atoll de Scarborough, à seulement 200 km des côtes philippines et dont Pékin a pris le contrôle l'an dernier.

Qin Gang, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, a cependant indiqué jeudi que la Chine avait décidé il y a quelques jours d'apporter une aide supplémentaire équivalant à 10 millions de yuans (1,2 million d'euros), sous forme de couvertures, de tentes et autres soutiens matériels.

Il y aura des milliers de tentes, et des dizaines de milliers de couvertures. Nous espérons qu'elles pourront être acheminées dès que possible sur les zones touchées par le désastre, a-t-il déclaré à l'occasion d'un point-presse régulier, estimant qu'il s'agissait d'un témoignage de solidarité.

En Chine même, pourtant, l'attitude de Pékin faisait l'objet de discussions animées sur les réseaux sociaux, où de nombreux internautes au ton nationaliste se disaient partisans d'un soutien a minima aux Philippines. Si (le gouvernement chinois) se montre trop généreux avec les Philippines, il contreviendra complètement aux sentiments profonds du peuple chinois, a réagi un usager de Weibo, équivalent chinois de Twitter.

On connaît depuis longtemps la malhonnêteté des autorités philippines. Ils ne nous remercieront pas de leur donner de l'argent, au contraire ils utiliseront cet argent pour acheter des armes et nous attaquer, a lancé un autre internaute.

Les médias d'Etat cherchaient eux à apaiser les débats sur la question. Le quotidien officiel Global Times a ainsi rappelé dès mardi qu'il était dans l'intérêt même de Pékin d'aider les Philippines. La Chine, comme puissance responsable, se doit de participer aux opérations de secours dans un pays voisin frappé par une catastrophe, que ce pays soit ou non un ami, avait-il indiqué dans un éditorial.

Le statut d'un pays sur la scène mondiale ne dépend pas seulement de sa puissance économique et militaire, il est aussi déterminé par le +soft power+ qu'il déploie, dont son attitude face aux crises humanitaires, a insisté le Global Times jeudi, en revenant sur le sujet.

ROMANDIE 14/11/2013
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: Typhon aux Philippines: le bilan du gouvernement grimpe à 3.621 morts   Ven 15 Nov - 14:51

MANILLE - Le bilan officiel du typhon Haiyan qui a ravagé les Philippines a grimpé vendredi à 3.621 morts, selon une agence du gouvernement, se rapprochant ainsi des 4.460 morts annoncées par l'ONU.

Reynaldo Balido, porte-parole du Conseil national pour la réduction et la gestion des catastrophes naturelles, a également précisé que 1.140 personnes étaient portées disparues.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Super-Typhon Haiyan au Philippines : l'aide internationale commence à se déployer. France24 / Youtube 12/11/2013
Le précédent bilan du gouvernement faisait état de 2.360 morts et 77 disparus.

C'est le résultat des informations transmises par les LGU (les unités de gouvernement locaux), a expliqué Reynaldo Balido. Les LGU ne nous ont pas tout de suite informés car elles doivent être très attentives et tout valider, a-t-il ajouté.

Les opérations de nettoyage (des routes et des villes) se poursuivent et nous verrons s'il y a plus de corps sous les débris, a encore dit le porte-parole. Nous allons attendre de voir. Quelques heures plus tôt, les bilans émis de part et d'autres avaient semé la confusion.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] L'aide internationale enfin sur place aux Philippines. euronewsfr / Youtube 15/11/2013
Le Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations unies (OCHA) annonçait la mort de 4.460 personnes, assurant avoir reçu ces chiffres mercredi de l'unité opérationnelle régionale du Conseil national, une agence gouvernementale. Mais ce dernier avait rejeté les informations de l'ONU, maintenant son précédent bilan, désormais revu à la hausse.

Le président du pays, Benigno Aquino, qui avait estimé mardi que le bilan définitif se chiffrerait à environ 2.500 morts, a été accusé dans la presse de chercher à minimiser le bilan de la catastrophe.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Typhon Haiyan : les Philippines appellent à l'aide. itele / Youtube 12/11/2013
Les autorités ont dans le même temps annoncé le retrait du chef régional de la police, Elmer Soria, qui avait évoqué le chiffre de 10.000 morts, repris dans un premier temps par l'ONU. Le superintendant Soria et plusieurs de nos officiers de police de la région 8 ont traversé pas mal de choses ces derniers temps et connaissent sans doute ce qu'on peut appeler +une réaction extrême au stress+, ont-elles annoncé.

Haiyan, l'un des typhons les plus puissants à avoir jamais touché terre, a ravagé le centre des Philippines vendredi dernier, en particulier les îles de Leyte et Samar, dont certaines villes ont quasiment été rasées, laissant des centaines de milliers d'habitants sans abris, privés d'eau et de nourriture.


Romandie 15/11/2013
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
BelleMuezza
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 12462
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: Typhon en Asie: réponse généreuse des donateurs, selon l'ONU   Ven 15 Nov - 15:55

La réponse de la communauté internationale aux appels à l'aide pour les victimes du typhon Haiyan aux Philippines est "très généreuse jusqu'ici", a affirmé un porte-parole de l'ONU. Une semaine après la catastrophe, l'aide totalise quelque 161 millions de dollars.

Sur ce montant, les agences de l'ONU ont recueilli 50 millions de dollars pour répondre à leur appel de 301 millions lancé mardi dernier, a affirmé à Genève le porte-parole du Bureau des Affaires humanitaires de l'ONU (OCHA) Jens Laerke. Les Etats-Unis ont par exemple donné 16 millions et le Danemark 4,5 millions.


"C'est encore tôt. Nous espérons que davantage de pays vont se joindre à l'effort international", a dit le porte-parole. Selon des chiffres révisés à la hausse par l'ONU, 11,8 millions de personnes ont besoin d'aide, dont 920'000 déplacés.

Sur le terrain, les opérations de secours aux sinistrés désespérés de Haiyan se sont accélérées vendredi avec l'arrivée d'importants moyens de l'armée américaine. Le porte-avions George Washington, avec ses 5000 marins, et sept autres navires américains, se sont positionnés au large des îles les plus touchées.

Les Américains ont déchargé de l'aide humanitaire à l'aéroport de Tacloban, l'une des villes les plus meurtries, sur l'île de Leyte. Et le George Washington a envoyé des appareils vers d'autres villes ravagées et "des zones reculées auxquelles nous n'avions pas accès avant", a expliqué le lieutenant-colonel Miguel Okol, porte-parole de l'armée de l'air.

Le gouvernement philippin et les Nations unies ont annoncé des bilans divergents. Selon une agence du gouvernement, le bilan officiel atteint désormais 3621 morts. Il se rapproche ainsi des 4460 morts annoncés par l'ONU.

romandie 15/11/2013
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: L'UE se montre plus généreuse avec les rescapés philippins   Sam 16 Nov - 13:33

L'Union européenne (UE) a accru samedi de 7 millions d'euros son aide humanitaire aux Philippines. Au total, l'UE a accordé 20 millions d'euros (environ 25 millions de francs) pour secourir les victimes du typhon "Haiyan" qui a déferlé sur les Philippines il y a une semaine.

"Je suis venue apporter un message de solidarité des Européens. Nous sommes aux côtés de toutes les victimes avec une aide immédiate et importante", a annoncé la commissaire en charge de l'Aide humanitaire et de la réponse aux situations de crise, Kristalina Georgieva, lors d'une visite aux Philippines.

En plus des 20 millions d'euros débloqués par l'UE, l'aide bilatérale des pays européens s'élève à environ 25 millions d'euros, selon la Commission. De sont côté, le Premier ministre britannique David Cameron a annoncé à Clombo que son pays va fournir pour 30 millions de livres supplémentaires d'aide humanitaire. Cette contribution s'ajoute à celle de 20 millions déjà promise."Nous allons aussi déployer un avion de l'armée de l'air de type C-130 pour améliorer les déplacements des personnels humanitaires et apporter de l'aide à ceux qui en ont le plus besoin", a déclaré samedi M. Cameron. Il participait à un sommet du Commonwealth au Sri Lanka.

"La priorité est de restaurer l'accès aux zones dévastées et d'apporter l'assistance d'urgence. Il est aussi impératif que nous coordonnions les efforts afin d'atteindre tous ceux qui ont besoin d'une aide", a précisé Mme Georgieva, qui devait se rendre à Manille, Cebu et Tacloban, dans le centre.

L'aide humanitaire de l'UE est apportée par des organisations intervenant sur place, comme le Programme alimentaire mondial (PAM), la Croix-Rouge ou le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA), une agence onusienne.

Une semaine après le passage du typhon, les opérations de secours se sont enfin accélérées avec l'arrivée vendredi du porte-avions américain George Washington.

L'ONU, qui a admis cette semaine que l'acheminement de l'aide avait été "trop lent", a lancé un appel à la communauté internationale pour recueillir 301 millions de dollars (276 millions de francs).

Une semaine après le passage de la tempête, l'ONU a annoncé un bilan de près de 4500 tués. Un chiffre non confirmé par le gouvernement, qui a malgré tout revu son bilan à la hausse à 3621 tués et 1140 disparus.

Romandie 16/11/2013


Dernière édition par Admin le Sam 16 Nov - 13:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: La Suisse débloque 6 millions de francs   Sam 16 Nov - 13:47

La Suisse débloque 6 millions de francs pour soutenir les opérations humanitaires après le typhon aux Philippines. Selon le chef du Corps suisse d'aide humanitaire (CSA), Manuel Bessler, la priorité doit être donnée à la construction d'abris sur place.

L'enveloppe annoncée samedi par le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) est prévue pour les secteurs "eau", "abris" et "médecine". Ces fonds et des experts du CSA seront aussi mis à disposition du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) et d'organisations liées à l'ONU actives dans la région touchée, ajoute le DFAE dans son communiqué.

La vingtaine d'experts suisses dépêchés aux Philippines se trouvent dans le nord de l'île de Cebu et dans la ville d'Ormoc et ses environs. Au nord de Cebu, ils ont distribué de la nourriture des kits d'hygiène, du matériel pour des abris temporaires et pour la cuisine. Ces produits viennent tous du marché local, insiste le DFAE.

L'Aide humanitaire suisse a envoyé 21 tonnes de matériel sur place, notamment à Daanbantayan et à Ormoc pour le traitement et la distribution d'eau. Quelque 400 kits sur 5000 ont déjà été distribués vendredi, a précisé M. Bessler. Le CSA a aussi acheminé du matériel médical de base pour 10 000 personnes pendant trois mois. Une seconde cargaison est partie jeudi.

Selon M. Bessler présent sur place, les évaluations des experts du CSA ont provoqué des changements de priorité. Il évoque dans un entretien publié samedi par le quotidien "Der Bund" d'abord les abris puis les denrées alimentaires et l'eau et comme troisième priorité l'assistance médicale "qui semble relativement bonne dans les régions que nous avons visitées".

"L'ampleur des destructions est effrayante", indique M. Bessler, qui a survolé la zone touchée. La ville de Cebu est plutôt épargnée mais plus les experts se dirigent vers le nord de cette île, plus la situation est problématique.


romandie 16/11/2013
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: La Chine envoie du personnel d'assistance aux Philippines   Dim 17 Nov - 13:00

La Chine s'apprête à envoyer une équipe d'assistance médicale aux Philippines pour aider les survivants des zones ravagées par le typhon Haiyan.

Dans un communiqué rendu public samedi soir, Hong Lei, le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, justifie cette décision par des motifs humanitaires. Pékin avait initialement offert 200 000 dollars d'aide d'urgence, à distribuer par l'intermédiaire de la Croix-Rouge chinoise. Le montant de cette enveloppe avait suscité des interrogations. La Chine était soupçonnée d'avoir limité son implication en raison du différend territorial entre les deux pays.

Par la suite, Pékin avait ajouté 1,6 million de dollars mais refusait d'envoyer du personnel d'assistance. Des appels ont été émis, en Chine même, pour une aide accrue.

Le quotidien Global Times, affilié au Parti communiste, a même écrit dans un éditorial que le pays devait déployer des navires aux Philippines. Le gouvernement semble avoir choisi de renforcer son aide malgré le contentieux territorial. Il semble vouloir également améliorer sa réputation à l'international.


NHK WORLD 17/11/2013
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: Appareillage des navires des FAD affectés à l'aide aux Philippines   Dim 17 Nov - 13:02

Le bâtiment de soutien Towada a appareillé dimanche matin du port de Kure, dans l'ouest du Japon. Chargé d'eau, de nourriture et de carburant, il doit participer aux opérations d'assistance aux victimes philippines du typhon Haiyan.

Des membres des Forces d'autodéfense et leurs familles ont salué le départ du navire des FAD maritimes au son des cornes de brume.

Deux autres bâtiments, le porte-hélicoptères Ise et le transport amphibie Osumi partiront lundi. Ils transporteront du personnel médical et des hélicoptères. Les trois navires devraient atteindre la côte des Philippines vendredi. Par ailleurs, 10 avions, essentiellement de transport, vont acheminer de l'aide vers ce pays. 

Tokyo veut envoyer plus de 1100 membres des FAD aux Philippines. Il s'agira de la plus importante intervention humanitaire d'urgence à l'étranger des Forces d'autodéfense pour une catastrophe naturelle.

Lors du séisme et du tsunami de 2004, 900 membres des FAD étaient partis aider les survivants sur l'île indonésienne de Sumatra.

NHK WORLD 17/11/2013
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: La vie reprend aux Philippines, une semaine après le typhon Haiyan   Dim 17 Nov - 17:16

Une semaine après le passage meurtrier du super typhon Haiyan sur les Philippines, les rescapés ont commencé à reconstruire leurs maisons et l'acheminement de l'aide humanitaire vers les zones dévastées s'est accéléré, samedi 16 novembre.

A Tacloban, l'une des villes les plus touchées, des rescapés ont commencé à reconstruire. On entend des bruits de marteau. Des hommes se regroupent pour déblayer des amoncellements de débris. La plupart semblent avoir renoncé à retrouver des disparus.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Philippines : quatre jours après le passage du typhon, l'ampleur des dégâts se dévoile. euronewsfr / Youtube 13/11/2013


Mais, signe des difficultés sur le terrain, des cadavres sont toujours exposés à l'air libre et les sauveteurs n'ont pas encore atteint toutes les communautés touchées par la catastrophe. Le dernier bilan provisoire communiqué par les autorités faisait état vendredi de 3 633 morts. Surtout, le nombre de sans-abris est passé lui de 900 000 à 1,9 million, selon l'ONU.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Les secours arrivent à Tacloban. euronews (in English) / Youtube 14/11/2013

L'aide internationale commence néanmoins à se concrétiser. Des hôpitaux de campagne ont été installés, les rotations de camions et d'hélicoptères se mettent en place et de l'eau et des vivres parviennent dans des endroits où des familles étaient privées de toute assistance extérieure depuis des jours.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Le 3ème régiment des Marines travaille aux côtés des forces armées philippines. LCpl Eric Waddell nous emmène à Villamore Airbase, un noyau central pour l'envoi de fournitures aux familles déplacées. AFN Okinawa / Youtube 14/11/2013


Arrivé jeudi au large de la province orientale de Samar, le porte-avions américain George Washington devrait notamment contribuer à améliorer la situation. La Grande-Bretagne va également dépêcher le porte-hélicoptères HMS Illustrious et le Japon prépare l'envoi d'un millier de soldats, accompagnés de navires, d'hélicoptères et d'avions de transport.


Source : Lien / link 16/11/2013
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: Philippines : le typhon Haiyan et les animaux   Dim 17 Nov - 18:28

CEBU, Philippines, 12 novembre 2013 - Aujourd'hui, Une équipe de sauvetage du Fonds International pour la protection des animaux (IFAW) a atteint Tacloban, une ville dans l'île de Leyte a découvert les dégâts considérables causés par le super typhon Haiyan (connu localement comme Yolanda ) vendredi dernier.


IFAW travaille avec l'agence partenaire locale Philippines Animal Welfare Society (PAWS) pour évaluer les besoins après la catastrophe afin de mettre en place rapidement les aides destinées aux animaux. 


" Le pays est confronté à une crise humanitaire sans précédent. Beaucoup de communautés touchées vivent avec des animaux de la ferme et des animaux de compagnie et se trouvent actuellement sans aucun moyen pour subevenir à leurs besoins" a déclaré Shannon Walajtys, un responsable d'IFAW  "IFAW travaille ici avec PAWS, partenaire de confiance, pour offrir un soulagement pour les humains et leurs animaux dans ce grand moment de détresse."


«Nous sommes chanceux d'avoir IFAW en tant que partenaire dans l'intervention d'urgence car il s'agit d'un partenariat qui nous permet de mobiliser immédiatement une équipe pour aller dans les zones touchées avec des intervenants qualifiés et expérimentés", a déclaré Anna Cabrera, diretrice exécutive de PAWS. "Les medias nous ont montré de tristes images de personnes et d'animaux après le passage du typhon Haiyan. Nous devons leur apporter de l'aide  et travailler ensemble pour leur fournir eau et nourriture et tous leurs besoins les plus urgents."


Des photos d'animaux morts gisant dans les rues ont commencé à faire surface en ligne. Selon les derniers chiffres sur le fichier du Bureau des statistiques agricoles (BAS) dans les Philippines, il y aurait une production annuelle d'environ 2.665 têtes de bétail, 9,669 buffles, 107 367 porcs et 1.401 chèvres entre autres animaux de la ferme dans les villages touchés de l'Est. Il n'y a toujours pas d'estimations fiables du nombre d'animaux de ferme, d'animaux de compagnie ou d'animaux sauvages touchés par le super typhon Haiyan.


IFAW et PAWS ont déjà répondu conjointement aux catastrophes naturelles dans les Philippines depuis 1999, y compris les opérations de secours après le typhon Ketsana (aka Ondoy) en 2009 et Typhoon Bopha (Pablo) l'année dernière.


À propos d'IFAW (le Fonds international pour la protection des animaux)
Fondé en 1969, IFAW sauve et protège les animaux du monde entier. Avec des projets dans plus de 40 pays, IFAW sauve les animaux individuels, œuvre pour prévenir la cruauté envers les animaux et plaide pour la protection de la faune et des habitats. Pour plus d'informations, visitez le site [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] .


Avec IFAW, aidez les animaux aux Philippines

PRNewswire 12/11/2013
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: L'aide fait son chemin vers les survivants du typhon aux Philippines   Lun 18 Nov - 1:26

Une semaine après l'un des typhons les plus puissants à avoir jamais touché terre, l'aide s'organise aux Philippines, notamment grâce au porte-avions américain George Washington, qui a mis en place des navettes incessantes d'hélicoptères et d'avions pour apporter palettes d'eau et de nourriture à Tacloban, l'une des villes les plus meurtries, sur l'île de Leyte, et dans des zones isolées.

À Giporlos, petite ville de 12.000 habitants sur la côte est de l'île de Samar, frappée en premier par le typhon, des hélicoptères américains ont atterri samedi dans la cour d'une école en ruine avec le premier ravitaillement. Dans la ville voisine de Guiuan, des avions chargés d'aide se posaient et décollaient sans relâche sur un ancien aéroport militaire.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Après l'un des typhons les plus puissants à avoir jamais touché terre, accompagné de vents à plus de 300 km/h et de vagues de 5 mètres, les secours ont été totalement dépassés par l'ampleur du cataclysme, qui a laissé d'innombrables survivants sans toit, sans eau, sans nourriture et sans électricité. © Sipa

Depuis l'arrivée de la flottille américaine de huit navires jeudi soir, 118 tonnes de nourriture, d'eau et de tentes ont été livrées, et 2.900 personnes évacuées, selon l'armée américaine.

La Croix-Rouge et Médecins sans frontières (MSF) espèrent avoir d'ici à quelques jours des unités chirurgicales mobiles opérationnelles à Tacloban. Mais "les lieux doivent littéralement être saturés d'aide", a plaidé vendredi le porte-parole régional de la Croix-Rouge, Patrick Fuller. "Les gens n'ont vraiment rien. L'argent ne sert à rien ici."


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Typhon Haiyan aux Philippines: la machine humanitaire est en marche. euronewsfr / yOUTUBE 16/11/2013


Au milieu de cette apocalypse, établir un bilan des victimes reste difficile. Le dernier fait état de 3.633 morts, 1.179 disparus et 12.500 blessés. L'ONU avait publié vendredi le chiffre de 4.460 morts. Près de 13 millions de personnes ont été affectées par le typhon, dont 1,9 million ont été déplacées, et 2,5 millions ont toujours besoin d'une aide alimentaire d'urgence, a indiqué l'ONU samedi.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Un immense défi logistique pour les secours aux Philippines. euronewsfr / yOUTUBE 17/11/2013


L'Organisation mondiale de la santé s'est, elle, inquiétée du sort de communautés isolées sur des petites îles de l'archipel. "C'est en fait comme de mettre en place au moins sept programmes d'aide séparés et simultanés", a noté Julie Hall, sa représentante aux Philippines.

Pour le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, le typhon représente un "avertissement" incitant à prendre au sérieux le changement climatique et à "agir avant qu'il ne soit trop tard".


lE POINT 16/11/2013
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: Dimanche de prière pour les Philippins touchés par Haiyan   Lun 18 Nov - 15:41

Des Philippins en deuil ont tenté dimanche de trouver un peu de réconfort dans les églises de villes dévastées par le typhon Haiyan. Dans leur pays, majoritairement catholique, les secours faisaient tout leur possible pour atteindre les communautés les plus isolées.

Neuf jours après le passage de l'un des typhons les plus puissants à terre, les cloches ont sonné pour appeler à la messe des fidèles qui se sont échappés un moment de leur lutte pour la survie. A Guiuan, première ville frappée par Haiyan, quelque 300 personnes se sont rassemblées sur le parvis de l'église de l'Immaculée Conception, édifice de 400 ans très endommagé.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Prier pour les Philippines. thriftstyledbychris / Youtube 13/11/2013


Un homme a grimpé en haut du beffroi pour frapper avec une barre de fer sur une énorme cloche. Les paroissiens, certains pleurant en silence, ont écouté debout au milieu des ruines le sermon du père Arturo Cablao, qui a salué la force de cette population privée de tout.

Environ 80% des 100 millions de Philippins sont catholiques, héritage de la colonisation espagnole. Ils ont témoigné de leur foi dimanche à travers le centre du pays dévasté.

A Tacloban, capitale de l'île de Leyte particulièrement meurtrie, des centaines de fidèles se sont pressés sur les bancs détrempés de l'église Santo Nino qui a perdu son toit. Après la messe, Violeta Simbulan, 63 ans, se sentait réconfortée par le sermon assurant que Dieu serait toujours là.

Pendant ce temps, les opérations d'assistance se poursuivaient à un rythme désormais soutenu. Le président philippin Benigno Aquino a appelé ses concitoyens à comprendre les difficultés logistiques.

Comme il s'y est déjà employé au cours de la semaine écoulée, le chef de l'Etat a tenté de rejeter la responsabilité des problèmes sur les autorités locales. Elles sont coupables, à ses yeux, d'un manque de préparation.

Le dernier bilan du gouvernement fait état de 3976 morts et de 1590 disparus. Celui de l'ONU de près de 4500 morts. Mais, dans cette situation d'apocalypse où des corps gisent toujours dans les rues, le nombre de victimes pourrait grimper.


Pour les dons[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

REQUEST RESCUE: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Romandie 17/11/2013
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: Chaîne du bonheur : près de 4,8 millions de francs (CH) récoltés   Mar 19 Nov - 1:07

La Chaîne du Bonheur avait récolté près de 4,8 millions de francs de promesses de dons lundi en fin d'après-midi pour les victimes du typhon qui a frappé le 8 novembre les Philippines. Réparti entre treize ONG présentes dans la région, cet argent servira surtout à la reconstruction du pays.

A 17h00, le montant des dons atteignait très précisément 4'792'138 francs, selon le site internet de la Chaîne du Bonheur. La journée nationale de collecte se poursuivait jusqu'à minuit. A 23heures, le montant s'élève à 8.469.742 CHF.

Cette journée avait été lancée en début de matinée par le président de la Confédération Ueli Maurer, qui a appelé à soutenir le travail des organisations suisses d'entraide.

"Environ 80% des fonds que nous récoltons lors d'une telle catastrophe servent à la reconstruction", a précisé à l'ats la directrice adjointe et responsable des collectes à la CdB, Catherine Baud-Lavigne.

Parmi les organisations partenaires de la CdB figurent la Croix-Rouge suisse (CRS), Caritas, l'Entraide protestante suisse (EPER), Terre des Hommes, Solidar Suisse, Médecins sans frontières ou encore Médecins du monde.

Au-delà de la Suisse, les Philippines ont reçu des engagements de prêts totalisant un milliard de dollars répartis à parts égales entre la Banque mondiale (BM) et la Banque asiatique de développement (BAsD).

Sur le terrain, l'aide aux rescapés s'étend progressivement aux petites îles et aux régions montagneuses dont les populations sont coupées du monde, grâce au pont aérien et naval mis en place par les Américains. Les agences publiques et ONG sont désormais massivement présentes sur les îles de Leyte et de Samar.

La situation générale reste toutefois critique. Les Nations unies estiment que jusqu'à quatre millions de personnes ont été déplacées, dont seulement 350'000 ont trouvé refuge dans des centres d'hébergement. Le bilan humain provisoire de la catastrophe fourni par le gouvernement était lundi de 3976 morts et 1598 disparus.

Selon les Nations unies, 2,5 millions de personnes ont besoin d'une aide alimentaire d'urgence. Du riz doit également être fourni pour les semailles de décembre-janvier, cruciales dans ce pays pauvre où un habitant sur quatre vit avec moins d'un dollar par jour.

romandie 18/11/2013
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: Philippines : la recherche des disparus du typhon se poursuit   Mar 19 Nov - 16:39

Marife Tabiola était en train de jouer avec d'autres enfants dans un refuge de la ville de Tacloban dévastée quand son père est entré. Il était en Arabie saoudite lorsque le typhon a frappé les Philippines, et, grâce à Facebook, il savait qu'elle était vivante. "Papa, papa", s'écrit la petite fille de huit ans en se précipitant dans les bras de Tenerio Tabiola, la seule famille qui lui reste.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] BFMTV / Youtube 15/11/2013
Elle a survécu à l'un des typhons les plus puissants à avoir jamais touché terre en grimpant en haut d'un arbre. Le reste est l'oeuvre de l'assistante sociale qui prenait soin d'elle. Utilisant l'une des rares connexions internet, Nora Maano a cherché tous les Tabiola sur Facebook, postant finalement un message sur une page où apparaissait une photo de Marife, annonçant au père qui travaille à Jubail, en Arabie saoudite, qu'elle était saine et sauve.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Aux Philippines, les secours ramassent les corps balayés par le typhon. © Odd Andersen / AFP... Triste image...


La poignante réunion de la petite fille et de son père adoptif, dans les bras l'un de l'autre pendant que le personnel du refuge a les larmes aux yeux, est l'un des rares moments d'espoir dans une ville réduite à un amas de ruines par la tempête qui a fait des milliers de morts. La femme de Tenerio et ses autres enfants n'ont pas survécu. Et plus d'une semaine après le passage de Haiyan, beaucoup ne savent pas si leurs proches sont morts ou vivants. Officiellement, 1.600 personnes sont portées disparues, dont plus de 400 à Tacloban seulement. Les moyens de communication et de transport peinent à être rétablis.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] World Vision USA / Youtube 14/11/2013
À la mairie de la ville, des photos des disparus sont épinglés sur un tableau, accompagnés de messages de désespoir et de numéros de téléphone. Parmi elles, Leona Macey Aguzar, portant une jolie robe rose et un cartable, qui manque toujours à l'appel. Le tableau présente également une inquiétante liste de disparus plus d'une semaine après le typhon du 8 novembre, ponctuée de quelques noms barrés accompagnés du mot "survivant". Mais beaucoup d'entre eux ne seront peut-être jamais retrouvés, certains ont été emportés par les vagues de cinq mètres provoquées par la tempête. Les chaînes de télévision et de radio diffusent des détails sur les disparus, mais sans électricité dans la région, il est peu probable que beaucoup les entendent.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] DW (English) / Youtube 16/11/2013
D'autres survivants se contentent du bouche-à-oreille. À Guiuan, première ville frappée par le typhon sur l'île de Samar, Jet Yangao, 23 ans, a demandé aux journalistes de l'aider à retrouver sa famille. "J'ai essayé de demander autour de moi, à tout le monde, amis, proches, n'importe qui." Se déplacer est toujours un cauchemar et ceux qui le peuvent se rendent dans la zone dévastée. Comme Jim Pagatpat, un fonctionnaire de Manille, qui a mis quatre jours par terre et mer pour atteindre Samar et rechercher sa mère de 95 ans.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] AFP / Youtube 18/11/2013
"Les images de la télévision m'ont vraiment fait peur", raconte-t-il. Sa mère était heureusement vivante, mais sa maison détruite, poursuit-il en attendant une place sur un avion militaire pour retourner dans la capitale. L'espoir est tout ce qui reste à beaucoup d'habitants de cette région pauvre, où presque tout a été détruit. Et lundi, même cet espoir s'est évanoui dans le village côtier de Manlurip, lorsque vingt corps ont été repêchés dans de l'eau stagnante.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] 4 millions d'enfants affectés par le typhon Haiyan qui a frappé les Philippines le 8 novembre 2013... Faites un don maintenant :[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]. Ces enfants ont besoin d'aide, leur survie est en jeu ! uniceffrance / Youtube 12/11/2013

Au milieu de cette tragédie, d'autres histoires comme celle de Marife apportent malgré tout quelques instants de bonheur. Flordeliza Arpon, 32 ans, et le plus âgé de ses enfants ont été emportés par les eaux, pendant que le père s'accrochait aux deux autres. "Je m'étais résignée à la fatalité, je pensais qu'ils étaient certainement morts." Mais quatre jours plus tard, elle a vu sa fille faire la queue pour obtenir de l'eau. "Elle ne m'a pas reconnue tout de suite. Je l'ai prise dans mes bras et j'ai pleuré pendant des heures." La petite fille l'a ensuite conduite au reste de la famille. "Nous avons tout perdu", note-t-elle. Mais "nous sommes toujours ensemble".

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] BFMTV / Youtube 18/11/2013
Le point 19/11/2013
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: La Chine, critiquée pour son aide modeste, envoie des secouristes aux Philippines   Jeu 21 Nov - 4:10

PEKIN - Des sauveteurs chinois devaient partir mercredi vers les Philippines, presque deux semaines après le typhon dévastateur qui a endeuillé l'archipel, Pékin ayant essuyé de vives critiques pour la modicité de son aide jusqu'à maintenant.

Ces secouristes de la Croix-Rouge chinoise devaient être suivis ces prochains jours par une équipe médicale d'urgence, a indiqué dans un communiqué Hong Lei, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères.

Dans une conférence de presse plus tard mercredi, il a précisé l'importance des effectifs dépêchés aux Philippines: la Croix-Rouge chinoise comptera deux groupes, de 16 et 14 personnes, tandis que l'équipe médicale gouvernementale aura 51 membres.

Le Peace Ark, premier grand navire-hôpital de la marine chinoise, partira jeudi vers les Philippines, a ajouté Hong Lei.

Souvent l'objet de reportages dans la presse chinoise, ce bâtiment moderne de 14.000 tonnes et 300 lits est un outil crucial pour la propagande et le soft power de Pékin, qui l'envoie régulièrement dans les ports d'Afrique de l'Est et d'Asie pour qu'il offre des soins gratuits aux populations côtières. La mission assignée au navire prouve les bons sentiments de la population chinoise à l'égard des Philippins, a affirmé M. Hong.

Dans les régions des Philippines qui ont été ravagées par des vents à plus de 300 km/h et des vagues de 5 mètres, l'accent est désormais mis sur la distribution des vivres et du matériel médical, dans un contexte de fortes difficultés géographiques et logistiques.

Selon une estimation préliminaire du Programme alimentaire mondial (PAM) de l'ONU, quelque 2,5 millions de personnes ont besoin d'aide alimentaire.

Le dispositif de l'aide internationale s'est considérablement étoffé en fin de semaine dernière avec l'arrivée du porte-avions américain George Washington qui a débarqué d'importantes quantités de matériel et de nourriture transportées ensuite par hélicoptère.

Le bilan provisoire de la catastrophe est d'environ 4.000 morts.

La Chine, deuxième économie mondiale, a été la cible de vives critiques pour son offre d'assistance initiale jugée mesquine au regard de ses moyens. La petitesse de cette aide a été perçue comme des représailles de Pékin dans le conflit territorial qui l'oppose à Manille. La Chine a catégoriquement démenti cette idée.

Alors qu'Etats-Unis, Japon, Australie ou encore Norvège promettaient chacun des dizaines de millions de dollars, le gouvernement chinois avait d'abord proposé 100.000 dollars afin d'aider les rescapés du typhon Haiyan. Une somme qu'il a relevée par la suite à 1,6 million de dollars sous forme de couvertures, tentes et autres matériels.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] DevilDog / Youtube 15/11/2013

romandie 20/11/2013
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: Philippines: des équipages de bateaux ont survécu au typhon Haiyan   Jeu 21 Nov - 19:47

"Ne sautez pas!": tel a été l'ordre du capitaine qui a probablement sauvé la vie des équipages d'une flottille à la dérive, prise au piège du typhon Haiyan à quelques centaines de mètres des côtes philippines.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] jessica nicolas / Youtube 11/11/2013. Les ravages occasionnés par le super typhon Haiyan aux Philippines.


La flottille, une barge de 1.000 tonnes et deux bateaux remorqueurs, s'était mise à l'abri dans une baie de l'île de Samar (centre de l'archipel), 48 heures avant l'arrivée prévue de Haiyan, annoncé comme très violent. Mais la puissance du typhon, l'un des plus violents à avoir jamais touché terre, a provoqué des vagues géantes qui ont arraché les ancres des navires, ballotés comme des fétus de paille.

"Les vagues se fracassaient sur le poste de pilotage de la barge", raconte le capitaine de la flottille, Richard Rama, estimant leur hauteur à près de 5 mètres. Les ponts étaient inondés et les équipages des trois embarcations, 18 hommes au total, avaient revêtu leur gilet de sauvetage et se préparaient à abandonner les bateaux.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Les membres de l'équipage de la barge sains et saufs. neararsanvarburda / Youtube 10/11/2013


Il n'y avait que 500 mètres d'ici la côte mais la mer était déchainée en raison de vents grimpant jusqu'à 315 km à l'heure. "Je savais que si l'un d'eux sautait à l'eau, tout le monde suivrait", dit-il à l'AFP. "Je savais aussi que si l'on sautait à l'eau, nous allions mourir".

"Ne sautez pas!", hurlait-il. Après une demi-heure passée sur l'océan déchaîné, une vague encore plus forte que les précédentes a transporté les bateaux vers le rivage, les déposant, presque délicatement, 100 mètres à l'intérieur des terres.

Deux semaines après leur mésaventure, le capitaine et ses hommes sont toujours sur place, dans l'attente d'un nouveau bateau que leur employeur philippin a promis d'envoyer.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Ferdi yasar / Youtube 11/11/2013
Le point 21/11/2013
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: La situation revient progressivement à la normale aux Philippines   Jeu 21 Nov - 22:40

Aux Philippines, la situation s'améliore progressivement pour les personnes affectées par le typhon Haiyan, mais il faudra du temps pour que les choses reviennent complètement à la normale.

A Leyte, l'une des îles les plus durement touchées, certaines boutiques ont rouvert leurs portes. Les gens ont commencé à faire la queue devant les distributeurs automatiques de billets transportés dans la ville principale de Tacloban par les banques régionales.

Selon les autorités, la plupart des aéroports dans les zones détruites ont repris leurs activités, sauf pour l'aéroport de Tacloban.

Mais plus de dix jours après le passage du typhon, certains secteurs de l'île voisine de Samar sont toujours privés d'eau potable et d'électricité.

Le gouvernement philippin évalue à quelque 41 million de dollars les dommages causés aux bâtiments, routes et infrastructures.

NHK WORLD 21/11/2013
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: Le typhon aux Philippines a fait plus de 5.200 morts   Ven 22 Nov - 17:17

MANILLE - Le typhon Haiyan, qui a frappé les Philippines le 8 novembre, y a fait plus de 5.200 morts, a annoncé vendredi le gouvernement, ce qui en fait une des catastrophes naturelles les plus meurtrières de l'histoire récente de ce pays.

En outre, 1.611 personnes sont encore portées disparues, a précisé à l'AFP le porte-parole du Conseil national pour la réduction et la gestion des catastrophes naturelles, Reynaldo Balido.

Haiyan, l'un des plus violents typhons a avoir jamais touché terre avec ses vents dépassant les 300 km/h et ses vagues géantes, a rasé des dizaines de villes dans la partie centrale des Philippines.

Ce nouveau bilan comptabilise pratiquement 1.200 morts confirmés de plus que le précédent, car des nombreuses localités viennent seulement d'envoyer leurs premiers rapports officiels, a précisé M. Balido.

Plus de quatre millions de personnes ont été déplacées, principalement sur les îles de Samar et Leyte, pauvres et essentiellement agricoles.

Les Philippines, situées à la fois dans la ceinture des typhons et dans la Ceinture de Feu de l'océan Pacifique pour les volcans, est périodiquement victime de catastrophes naturelles dévastatrices. Mais Haiyan est parmi les pires qu'ait connus ce pays, et le pire typhon.

En 1976, un tsunami provoqué par un tremblement de terre de magnitude 7,9 avait fait entre 5.000 et 8.000 morts sûr l'île de Mindanao, dans le sud.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] SOS Philippines...  Armand TJ / yOUTUBE 15/11/2013... Pour les victimes et celles qui ont tout perdu...

ROMANDIE 22/11/2013
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
megmatii
Membre assidu
Membre assidu
avatar

Messages : 244
Date d'inscription : 30/11/2010

MessageSujet: La reconstruction aux Philippines pourrait durer dix ans   Jeu 28 Nov - 12:53

MANILLE (Reuters) - La reconstruction dans les zones balayées par le typhon Haiyan ce mois-ci aux Philippines pourrait prendre jusqu'à dix ans, ont estimé mercredi des experts.


Les travaux risquent ainsi de durer plus longtemps que la reconstruction sur le littoral de la province indonésienne d'Aceh frappé durement par le tsunami de 2004, selon ces experts.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Reuters/Reuters - A Barangay San Antonio, aux Philippines. Selon des experts, la reconstruction dans les zones balayées par le typhon Haiyan ce mois-ci pourrait prendre jusqu'à dix ans. /Photo prise le 25 novembre …plus  2013/REUTERS/Athit Perawongmetha 

Le super-typhon Haiyan a balayé ou endommagé pratiquement tout sur son passage le 8 novembre dans le centre des Philippines, avec des vagues de sept mètres qui ont envahi la ville de Tacloban, dans la province de Leyte, et détruit 90% des constructions.

Haiyan a fait au moins 5.500 morts, et plus de 1.700 personnes sont toujours portées disparues. Quatre millions de personnes ont été déplacées du fait de ce cataclysme, et le coût des destructions infligées aux récoltes et aux infrastructures a été chiffré à 563 millions de dollars.

"L'énormité de cette catastrophe est sans précédent au moins dans la région Asie-Pacifique(...)", a déclaré Sanny Jegillos, du Pnud (Programme des Nations unies pour le développement). "C'est beaucoup, beaucoup plus ample que le tsunami à Aceh".

Selon les premières estimations établies par le gouvernement, le coût de la reconstruction serait de 250 milliards de pesos philippins, soit 5,7 milliards de dollars. La reconstruction d'Aceh, échelonnée sur huit ans, était revenue à près de sept milliards de dollars, financés par le gouvernement indonésien et par des donateurs internationaux.

Manille a déclaré que les nouvelles structures dans les zones sujettes à des typhons devaient être en mesure de résister à des vents de l'ordre de 300 km/h, niveau proche du maximum atteint par les vents de Haiyan lorsqu'ils ont malmené la province de Samar Oriental avant de traverser le centre de l'archipel philippin.


Yahoo actualités 28/11/2013
Revenir en haut Aller en bas
BelleMuezza
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 12462
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: Typhon Haiyan aux Philippines: plus de 6.000 morts, 2000 disparus   Ven 13 Déc - 14:38

Le nombre de personnes décédées dans le typhone Haiyan, qui a dévasté le centre des Philippines le 8 novembre, dépasse les 6.000, selon le bilan officiel publié vendredi par le gouvernement, tandis que 2.000 autres sont portées disparues.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] AFP/AFP/Archives

Le bilan officiel est précisément de 6.009 décès, a indiqué le Conseil de gestion et de réduction des risques des catastrophes naturelles. Haiyan, un des typhons les plus violents à avoir jamais touché terre, devient ainsi la tempête la plus meurtrière de l'histoire récente de l'archipel. Le Conseil compte par ailleurs 1.779 personnes disparues.

Quelque quatre millions de personnes ont perdu leur logement, notamment sur les îles de Leyte et de Samar, les plus meurtries par les vents dépassant 300 km l'heure et les vagues géantes semblables à un tsunami.

La dernière catastrophe naturelle la plus meurtrière des Philippines est un tsunami dans le sud du pays, en 1976, qui avait fait entre 5 et 8.000 morts.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]iCyclone 23/11/2013

AFP / Yahoo 13/12/2013
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
birdy1972
Membre certifié
Membre certifié


Messages : 324
Date d'inscription : 13/04/2013

MessageSujet: John Kerry (USA) stupéfait des destructions à Tacloban après Haiyan   Jeu 19 Déc - 0:55

TACLOBAN (Philippines) - Le secrétaire d'Etat américain s'est rendu mercredi à Tacloban, une des villes les plus meurtries par le passage du typhon Haiyan sur le centre des Philippines le mois dernier, et a exprimé sa stupeur devant l'ampleur des destructions. "Je n'avais jamais vu jusqu'alors une destruction à une telle échelle, a déclaré le secrétaire d'Etat aux journalistes, lors de sa visite dans un centre américain d'aide aux rescapés".

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Les survivants du typhon aux Philippines reconstruisent leurs maisons avec des matériaux recueillis dans les décombres et sont résignés au fait que cela pourrait prendre des années avant que les choses reviennent à la normale. NTDTV 22 DEC 2013

C'est vraiment stupéfiant. Ca ressemble à une zone de guerre, et pour beaucoup de gens, ça l'est, a-t-il ajouté. Il faut le voir pour le croire, et le vivre pour le comprendre.

Tacloban, une ville de 220.000 habitants sur l'île de Leyte (centre), a été dévastée le 8 novembre par Haiyan, un des typhons les plus puissants à avoir touché terre. Plus de 8.000 persones sont mortes ou portées disparues, dont 5.000 à Tacloban seulement.

Les Etats-Unis, ancienne puissance coloniale des Philippines (au 20e siècle) et actuel allié, ont été le principal contributeur à l'effort d'aide internationale après la tempête, avec l'envoi d'un porte-avions et d'une flotille, d'un millier de Marines et une aide de 20 millions de dollars.

Au nom du président (Barack) Obama et du peuple américain, je suis honoré d'être ici pour vous présenter nos condoléances, a déclaré John Kerry. Le mois dernier, le typhon a brisé le coeur des gens, mais il est évident qu'il n'a pas brisé l'esprit des gens d'ici.

A Manille, le président philippin Benigno Aquino a annoncé un plan de reconstruction des régions dévastées, pour un total de 8,17 milliards de dollars, sur quatre ans.

A Tacloban, beaucoup de rescapés continuent de vivre dans des refuges surpeuplés ou des bicoques de fortune, près de six semaines après la catastrophe. Une odeur de pourriture continue de flotter dans les rues et les autorités peinent à rétablir les services de base.

Nous essayons de rallumer l'esprit de Noël mais ce n'est pas facile quand on vient de perdre des proches, a déclaré le prêtre Amadeo Alvero, qui a administré l'extrême-onction à des centaines de victimes de la tempête.

Les Philippines sont le seul grand pays catholique d'Asie, héritage de la colonisation espagnole (jusqu'à la fin du 19e siècle).

Romandie.Com 18 déc 2013
Revenir en haut Aller en bas
BelleMuezza
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 12462
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: Les rescapés du typhon Haiyan témoignent   Ven 10 Jan - 4:13

C’était il y a exactement deux mois. Le 8 novembre 2013, le supertyphon Haiyan a frappé les Philippines, ravageant tout sur son passage. C’est le plus intense typhon de l’année 2013, mais aussi le plus puissant à avoir touché les côtes terrestres. Les régions de Tacloban, Samar et Leyete ont été les plus gravement touchées, et sont longtemps restées isolées du reste du monde. Peu d’images sont disponibles, mais aujourd’hui L’extrême en vidéo décrypte un poignant témoignage de cette effroyable catastrophe naturelle.

Dans la partie orientale la plus touchée par le supertyphon Haiyan, on déplore au 7 janvier 2014 5.785 décès. Sur tout l’archipel, le bilan officiel est de 6.183 morts, 28.626 personnes blessées et 1.785 personnes toujours portées disparues. Voilà deux mois que la dépression tropicale d’une puissance rarement égalée, équivalente à la catégorie 5 de l’échelle de Saffir-Simpson a balayé les Philippines, mais pour l’heure les bilans humain et matériel peinent à se stabiliser. Janssen Powers s’est rendu sur place et rapporte ce court film, témoignant du déroulement de la pire catastrophe naturelle de l’année 2013.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]Le typhon Haiyan a frappé les côtes philippines en novembre 2013. Janssen Powers, réalisateur américain, s'est rendu sur l'archipel et rapporte ce poignant témoignage. © Janssen Powers, Youtube par Denis000ist 5/12/2013

Lorsqu’il était plus jeune, Janssen Powers était toujours celui, dans la bande d’amis, qui avait la caméra. Aujourd’hui, il en a fait son métier et s’est rendu dans la région la plus dévastée des Philippines, juste après le passage du supertyphon Haiyan. Cette dépression, née quelques jours plus tôt au large de la Micronésie, s’est rapidement intensifiée. Le 6 novembre 2013, elle était déjà classée supertyphon d’une puissance équivalente à 4 sur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], avec des rafales de vents à déjà plus de 250 km/h. La région de Guiuan, située au sud-est de Manille, fut la première frappée. Lors de son passage, Haiyan a tout dévasté, isolant la région du reste du monde des jours durant.

À 4 h 40 du matin (heure locale), le 8 novembre, le nord-est de l’île de Leyete était balayé par des vents de 315 km/h, avec des pics de rafales pouvant atteindre 379 km/h. Haiyan était alors à son maximum de puissance, équivalent à la catégorie 5 de l’échelle de Saffir-Simpson, utilisée pour les ouragans. C’est la plus grosse tempête tropicale à avoir frappé les côtes terrestres. En général, à l’approche des terres une dépression perd de l’énergie, à mesure que les interactions terre/air augmentent. Mais ce coup-ci, les conditions océaniques étaient telles qu’au contraire le typhon s’est renforcé. La région de Guiuan, première frappée, a subi les plus violentes intempéries.

  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Tacloban est une ville portuaire située dans le nord-est de l'île Leyete. Le centre-ville est à seulement cinq mètres au-dessus du niveau de la mer, et au passage du supertyphon Haiyan, on a pu observer un mur d'eau de plus de cinq mètres, sept mètres par endroits. © Idé

Avec les violentes rafales de vents, Haiyan a apporté une énorme onde de tempête sur l’île de Leyete. À la pointe nord-est de l’île, au niveau de la ville Tacloban, les vents cycloniques ont canalisé l’eau dans le golfe, entre Samar et l’île de Leyete. Un mur d’eau s’est formé, mesurant jusqu’à sept mètres de haut. Le problème est que les côtes philippines sont à seulement cinq mètres au-dessus du niveau de la mer. La majorité des habitations du bord de mer ont été détruites, et c’est dans cette zone de l’archipel que l’on déplore le plus de victimes. La majorité s’est noyée, happée par ce gigantesque mur d’eau, rappelant la dynamique d’un tsunami. Dans la vidéo, tous les témoins sont de cette région, ils racontent qu’ils étaient submergés d’eau, entourés des corps des victimes.

S’il est difficile de l’affirmer, puisque les vents et la pression au centre de la dépression n’ont été évalués que par images satellites, il ne fait que peu de doutes que le typhon Haiyan est au moins dans le top 3 des typhons les plus intenses jamais observé. Avec une pression minimale évaluée à 890 hPa et des rafales de vent proches des 380 km/h en son centre, le typhon Haiyan n’aurait d'équivalent que le typhon Tip, né en octobre 1979, avec une pression en son centre de 870 hPa, et des vents étaient de 305 km/h. Mais si toutes les Philippines ont été touchées, c’est indéniablement la région de Guiuan, la première frappée, sur laquelle s’est déversée une grande partie de l’énergie de la tempête.

 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  Le passage du typhon Haiyan dans la région de Guiuan est responsable de milliers de décès, et des centaines de personnes sont encore portées disparues. La majorité des bâtiments et des infrastructures ont été détruits. En raison de son isolement par rapport au reste de l'archipel, cette région est longtemps restée sans aide humanitaire. © Kennedy Liam MCSN, Wikipédia, DP

Voilà deux mois maintenant que le typhon est passé, mais l’heure est encore aux bilans. Lorsque Janssen Powers s’est rendu sur l’archipel, il s’attendait à raconter une histoire de destruction, mais au lieu de cela, c’est une histoire de résilience qu’il a trouvée. Quelque 3.424.593 familles ont été affectées par la tragédie, pourtant, culture philippine ou résilience, voici ce qu’on entend à la fin de ce film. « Nous avons choisi de rire, et non de pleurer. Si vous pleurez, rien ne se passe. Des rires et de la joie, c’est le seul moyen d’effacer la douleur, c’est peut-être notre culture philippine. »

Futura Sciences 8/1/2014
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: Des habitants d'Ishinomaki collectent des fonds pour les Philippines   Jeu 20 Fév - 13:45

Des victimes japonaises du séisme et du tsunami de 2011 ont collecté des fonds en faveur des survivants du typhon Haiyan qui a frappé les Philippines en novembre dernier.

Les donateurs, qui vivent encore dans des abris temporaires, enverront prochainement aux Philippines une somme avoisinant les 5000 dollars.

nhk world 20/2/2014
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: Semer les graines du relèvement aux Philippines après la dévastation du typhon Haiyan   Dim 6 Avr - 18:04

Frappant la région entre deux campagnes de semis, le typhon a détruit les cultures prêtes à être récoltées, les récoltes déjà rentrées et le riz nouvellement semé. Le facteur temps étant essentiel, la FAO est intervenue sans tarder pour donner la priorité absolue aux agriculteurs, en répondant à une demande d’aide du Gouvernement philippin.

Les agriculteurs avaient besoin de déblayer et de ressemer leurs champs à temps pour la campagne d’ensemencement de décembre/janvier afin d’assurer la première récolte de 2014. Manquer cette récolte aurait signifié perdre la production équivalant à presque une année entière, avec des conséquences catastrophiques pour la sécurité alimentaire et les moyens d’existence des populations.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] L’intervention d’urgence de la FAO après le passage du typhon Haiyan a permis aux riziculteurs sinistrés d’effectuer les semis à temps pour la campagne de décembre/janvier, conjurant ainsi une crise alimentaire qui aurait pu être catastrophique.

Dans les jours qui ont suivi le typhon, une intervention d’urgence de niveau 3 de tout le système des Nations Unies a été déclarée. La FAO a déployé sans délai une équipe pluridisciplinaire de spécialistes pour aider le Gouvernement dans ses efforts de redressement.

Répondant à l’appel du Gouvernement, la FAO a comblé 75% du déficit des besoins en semences de riz. Au total, elle a distribué des semences certifiées à quelque 44 000 ménages agricoles, ce qui devrait permettre de nourrir plus de 800 000 personnes pendant plus d’un an.

Cette intervention d’urgence, d’un coût d’environ 5 millions de dollars, devrait produire 84 millions de dollars de riz en mars/avril 2014, permettant une utilisation optimale des ressources octroyées. Chaque sac de 40 kg de semences par ménage donnera suffisamment de riz pour une famille de cinq personnes pendant une année entière, tandis que l’excédent leur permettra de se procurer des revenus essentiels.    

Pour compléter les distributions de semences de la FAO, du gouvernement et des partenaires, la FAO a fourni plus de 80 000 sacs d’engrais et des outils agricoles pour doter les riziculteurs d’un ensemble complet de production.

Les riziculteurs n’ont pas été les seuls à être gravement touchés par le typhon. On estime que 30 000 embarcations de pêche ont été endommagées ou détruites, les dégâts affectant toute la filière des pêches, depuis les captures jusqu’au marché. Les effets psychologiques ont été aussi très lourds, les communautés côtières accusant des taux de mortalité particulièrement élevés.

Les planteurs de cocotiers ont aussi essuyé de graves pertes, avec 33 millions d’arbres endommagés ou détruits dans une seule région, et plus d’un million d’agriculteurs affectés. Ces petits planteurs comptent parmi les plus pauvres et les plus démunis en terres du pays- quelque 60% d’entre eux vivent dans la pauvreté. Environ 50% des palmiers détruits sont en train d’être replantés, mais il faudra attendre entre 6 et 8 ans pour qu’ils deviennent pleinement productifs.

La FAO offre des alternatives aux planteurs de cocotiers sinistrés en soutenant des activités d’élevage et en contribuant au relèvement des agro-forestiers des hautes terres et des communautés de pêcheurs.

La FAO s’engage à fournir une aide à long terme aux petits pêcheurs et agriculteurs frappés par le typhon aux Philippines. Dans le cadre du Plan de réponse stratégique des Nations Unies, elle déploie un programme de soutien de grande envergure centré sur le renforcement de la résilience, la prise en charge d’un relèvement complet et la reconstruction "en mieux". Au total, 138 000 familles parmi les plus touchées devraient bénéficier de son programme d’aide.

FAO 4/4/2014
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: Typhon Haiyan: un diplomate philippin marche mille kilomètres pour le climat   Sam 8 Nov - 2:00

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Manille (AFP) - Le représentant philippin aux discussions de l'ONU sur le climat s'apprête à achever un parcours de 1.000 kilomètres qui le conduira samedi à Tacloban, ville défigurée voici un an par le typhon Haiyan, un périple destiné à attirer l'attention sur les effets dévastateurs du changement climatique. (Photo Naderev Sano, représentant philippin aux discussions de l'ONU sur le climat, marche dans Basey Town, le 7 novembre 2014. AFP / Ted Aljibe)

Naderev Sano est parti de Manille le 2 octobre. "Ca a été un périple merveilleux. Physiquement, la marche commence à se faire ressentir sur les jambes mais tout le monde a un excellent moral et moi aussi", a déclaré M. Sano à l'AFP, alors qu'il se reposait à Basey, dernière étape avant son arrivée à Tacloban samedi.

La catastrophe du 8 novembre 2013 a fait plus de 7.350 morts. Formé dans l'océan Pacifique, Haiyan a ravagé des îles du centre de l'archipel philippin avec les vents les plus violents jamais enregistrés à terre et des vagues géantes qui ont lessivé le littoral.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Le diplomate philippin de 40 ans et 12 autres marcheurs ont parcouru en moyenne 25 kilomètres chaque jours depuis leur départ de Manille, avec le soutien de poids lourds de la protection de l'environnement comme Greenpeace, Oxfam et Climate Action Network ainsi que des réseaux sociaux. (Photo Naderev Sano, représentant philippin aux discussions de l'ONU sur le climat, marche dans Basey Town, le 7 novembre 2014. AFP / Ted Aljibe)

Le diplomate avait acquis une notoriété mondiale en 2013 lorsqu'il avait présidé la délégation de son pays pendant la conférence internationale sur le climat à Varsovie, peu après la catastrophe. Il avait observé un jeûne pendant la durée de la conférence.

"Nous n'avons pas l'illusion que la marche changera quoi que ce soit du jour au lendemain mais elle participe à une prise de conscience", a ajouté Naderev Sano. "A tout le moins, on peut dire de chaque personne rencontrée que nous l'avons convertie au sujet du changement climatique et qu'elle deviendra un héros local de l'environnement", a-t-il ajouté.

Chaque année, une vingtaine de typhons et de tempêtes tropicales déferlent sur les Philippines.

De son côté, le président philippin Benigno Aquino a défendu le programme de reconstruction mené par le gouvernement parfois accusé de lenteur, expliquant qu'il fallait préférer la qualité à la rapidité. "Vous pouvez me maudire, vous pouvez me critiquer mais je crois que je dois faire de mon mieux", a déclaré le président dans un discours à Guiuan, localité très touchée par la catastrophe. "Je suis impatient comme tout le monde mais je dois souligner que nous ne pouvons reconstruire n'importe comment. Nous devons reconstruire mieux".

Le gouvernement n'a approuvé que la semaine dernière un programme de reconstruction de 160 milliards de pesos (2,8 milliards d'euros) et a été critiqué pour cela.

Sciences et avenir 7/11/2014
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: Les survivants affluent un an après le typhon Haiyan   Sam 8 Nov - 12:27

Un an après le déferlement du super typhon Haiyan, qui a semé la mort sur plusieurs îles des Philippines, les survivants commençaient à affluer samedi par dizaines de milliers autour des fosses communes. La catastrophe avait fait plus de 7350 morts.

"Mes enfants me manquent terriblement (...) Tu me manques mon fils, je t'aime tant", déclare depuis les abords de la grande ville sinistrée de Tacloban Josephine Crisostomo, 41 ans, qui a perdu ses trois enfants dans la tourmente. "Je suis si seule; je dîne et me couche tôt parce que je ne supporte pas la solitude la nuit", confie Lillia Olajay, 77 ans, qui a perdu sa fille adoptive et son petit-fils dans la tempête.

 BBC News 6/5/2014

Formé dans l'océan Pacifique, Haiyan a ravagé le 8 novembre des îles du centre de l'archipel philippin avec les vents les plus violents jamais enregistrés à terre et des vagues géantes qui ont lessivé le littoral. Quelque 14 millions de personnes, soit environ 15% de la population totale, vivent dans la zone meurtrie, une région de culture et de pêche qui comptait déjà parmi les plus pauvres du pays.

L'effort de reconstruction commence à payer même si des millions de survivants n'ont toujours ni toit ni moyens de subsistance. Défigurée, Tacloban, la grande ville portuaire de la région, ressemble aujourd'hui à n'importe quelle agglomération philippine avec ses embouteillages, ses marchés effervescents, ses centres commerciaux bondés et ses files d'attente à l'entrée des fast-food.

 The Telegraph 6/5/2014

A la campagne, les rizières verdoyantes témoignent des semailles intensives qui ont permis à des millions de personnes de survivre tandis que les ONG nationales et internationales ont financé des milliers de logements neufs.

"Si cela s'était passé dans d'autres pays de la région, le redressement n'aurait certainement pas été aussi rapide", a expliqué Peter Agnew, un haut responsable de l'organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO). Mais il faudra des années pour relancer l'économie locale après que les plantations de cocotiers et les ports de pêche, principaux secteurs d'activité pourvoyeurs d'emplois, ont été dévastés.


 Kababayan Today 27/5/2014


Romandie 8/11/2014
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Typhon Haiyan : Philippines, Vietnam...    

Revenir en haut Aller en bas
 
Typhon Haiyan : Philippines, Vietnam...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Typhon aux Philippines
» Taïwan et les Philippines balayées par un typhon meurtrier
» Le typhon Utor a ravagé les Philippines et menace la Chine
» bettas made in vietnam
» Une expédition crevetophile au Vietnam

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LOVE ANIMALIA NATURALIS ENVIRONNEMENTALIS :: INFORMATIONS sur la Nature et l'environnement terrestre et aquatique :: Les forces de la Nature (séismes, tempêtes...) :: Ouragans, typhons, tempêtes, cyclones...-
Sauter vers: