LOVE ANIMALIA NATURALIS ENVIRONNEMENTALIS
Bienvenue sur le Forum Love Animalia Naturalis : Actualités, informations et conseils sur les Animaux, la Nature et l'Environnement. Des rubriques exclusives réservées aux membres du forum. Pour satisfaire votre curiosité retrouvez l'actualité ou des conseils et pour satisfaire la nôtre, nous serons heureux de lire les vôtres! Toutes les personnes de 10 ans et plus, partageant ces centres d'intérêts sont les bienvenues.

LOVE ANIMALIA NATURALIS ENVIRONNEMENTALIS

Animaux, Nature et Environnement : Actualités, Informations et Conseils
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Vous avez des photos sur les animaux, la nature et l'environnement ? Si vous êtes prêts à nous offrir l'une d'elles... Ecrivez un message à l'un des administrateurs. Merci

Partagez | 
 

 Des animaux étranges ou bizarres mais bien réels !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: Des animaux étranges ou bizarres mais bien réels !   Sam 9 Nov - 11:15

Vous avez peut-être déjà vu des animaux bizarres, mais  certaines espèces pourraient encore vous surprendre. La nature n'en faisant qu'à sa tête, quelques spécimens un peu bizarres ont réussi à s'échapper de son imagination. Découvrez-en quelques-uns...

Semblant sorties d'un film de science-fiction ou de l'imagination, certaines espèces animales ont de quoi étonner ! Cocasses ou effrayantes, troublantes ou magnifiques, ces spécimens présentent des caractéristiques tout à fait inhabituelles qui font parfois penser qu'ils sont issus d'un croisement de deux espèces. Mais, pourtant, rien de tout cela : elles sont bien réelles.

Les pieuvres du genre Grimpoteuthus, également surnommées pieuvres Dumbo, sont connues pour leurs nageoires en forme d'oreilles situées sur le haut de leur corps. Ces créatures marines vivent dans les profondeurs extrêmes, à 3.000 ou 4.000 mètres sous le niveau de la mer. Certaines descendent même à 7.000 mètres, le plus profond pour une pieuvre. Très rares, elles peuvent éliminer la couche transparente de leur peau à volonté. Les Grimpoteuthis planent dans les fonds marins à la recherche de vers, de bivalves, de copépodes et de crustacés dont elles se nourrissent. Elles se déplacent grâce aux impulsions de leurs bras, en tirant l'eau par leur entonnoir en encore en agitant leurs oreilles. Ce sont des représentants  du sous-ordre Cirrina.

 Les mâles et les femelles sont différents dans leur taille et le schéma des ventouses. Les femelles pondent des œufs de manière constante, sans saisons de reproduction distinctes.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Un des octopodes appelés Dumbo : Grimpoteuthis discoveryi - Mike Vecchione, NOAA / domaine public

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Grimpoteuthis umbellata. Résultats des campagnes scientifiques accomplies sur son yacht par Albert Ier, prince souverain de Monaco. Auteur : M. Fenaut / domaine public


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] RSNOOI / Youtube 31/3/2009

Maxisciences 8/11/2013 - WIKIPEDIA


Dernière édition par Admin le Sam 9 Nov - 16:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: 2 - Le Moucherolle royal (Onychorhynchus coronatus)   Sam 9 Nov - 11:54

L'Onychorhynchus coronatus coronatus est un passereau de la famille des  Tityridae  Selon les experts, il serait apparenté à trois autres moucherolles royaux : le Moucherolle Royal du Nord, le Moucherolle Royal Pacifique et le Moucherolle Royal Atlantique. Habitant les forêts et les plaines boisées du bassin de l'Amazonie, il est difficie à observer. 


Présent au Pérou, en Équateur, en Colombie, au Venezuela, au Brésil et en Guyane, il préfère vivre en petit groupe, mais reste très présent. Les mâles possèdent une magnifique crête rouge qu'ils ouvrent pour effrayer les prédateurs mais aussi pour séduire les femelles.  Lorsque ce bel ornement est fermé, le moucherolle n'attire pas particulièrement l'attention, car le reste de son plumage lui permet de rester camouflé.


Cette espèce était autrefois placée dans la famille des Tyrannidae.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Megalophus regius = Onychorhynchus coronatus coronatus (Sous-espèce de Moucherolle royal) - William Swainson / domaine public 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] djdavej / Youtube 4/6/2010

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] 
Sérgio Gregorio / Youtube 24/12/2012

Maxisciences 8/11/2013 - WIKIPEDIA
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: 3 - Le Loup à crinière   Sam 9 Nov - 12:14

Omnivore de la famille des canidés, le loup à crinière (Chrysocyon brachyurus) est originaire d'Amérique du Sud. Semblable à un loup ou un grand renard, il se distingue pourtant génétiquement de ces espèces. Habitant des prairies et forêts broussailleuses. 

Il peut mesurer 130 cm de long pour 90 cm de haut. Sa queue est d'une longueur de 28 à 45 cm et son poids varie de 20 à 25 kg. Il possède un pelage roux chamois, avec des "chaussettes" noires, museau et crinière noirs, dessous du menton blanc, de même que l'intérieur des oreilles et le bout de la queue. Les nouveau-nés sont noirs, avec l'extrémité de la queue blanche. Longévité 12 à 15 ans en captivité, inconnue dans la nature.

Perché sur de grandes pattes, le loup à crinière se nourrit à 50% de fruits et complète avec des rongeurs, insectes ou oiseaux. Il chasse toujours en solitaire.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Chrysocyon brachyurus (loup à crinière) au Zoo de Cologne, en Allemagne. sarefo  / CC-BY-SA-3.0-migrated / CC-BY-SA-2.5,2.0,1.0
 Animal en voie d'extinction, il ne resterait plus que 2.000 spécimens à l'état sauvage. Les causes de son extinction identifiées : collision avec les voitures, maladies transmises par les chiens, tirs de fermier même s'il ne s'attaque pratiquement jamais aux animaux domestiques...


Le loup à crinière doit surtout son nom à la présence d'une longue et abondante toison noire sur son encolure et sur ses épaules. Par ailleurs, son allure et son aspect de loup, bien qu'il puisse d'ailleurs aussi ressembler à un renard à longues pattes, conforte cette appellation. Sa queue est relativement courte, les oreilles sont redressées, et le pelage — de texture plus souple que chez les autres canidés — ne comporte pas de sous-poil.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] J. Patrick Fischer / CC-BY-SA-2.5
Les longues pattes fines du loup à crinière sont adaptées à son milieu de vie, essentiellement constitué par de hautes herbes : le cerrado. Malgré son apparence, ce n'est pas un coureur rapide. Mais ses grandes oreilles lui permettent de détecter les petites proies dont il se nourrit.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] EndangeredWolf / Youtube 10/10/2010

Le loup à crinière se reproduit généralement à partir de l'âge de 2 ans, bien qu'il puisse atteindre sa maturité sexuelle lors de sa première année (durée de la gestation : 65 jours). Les femelles ont une portée par an, entre juin et septembre. Les loups à crinière s'installent dans des terriers aménagés sous un couvert suffisant. On ignore le rôle des mâles dans l'éducation des jeunes chez les individus vivant en liberté, mais en captivité, on a remarqué qu'ils les nourrissaient par régurgitation. Les couples semblent être monogames.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Pantanal BirdClub / Youtube 16/9/2011

Maxisciences 8/11/2013 - WIKIPEDIA
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: 4 - Le Lièvre de Patagonie (Dolichotis patagonum)   Sam 9 Nov - 13:14

Ce rongeur de la famille des Cavidés possède une apparence qui rappelle celle des lièvres. Endémique d'Argentine, le lièvre de Patagonie (Dolichotis patagonum) est considéré comme "quasi-menacé". Surnommé également Lièvre des pampas, il mesure 70 à 75 cm et pèse entre 8 et 16 kg. 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Maras ( Lièvres de Patagonie ) à la péninsule Valdés, en Patagonie. Jason Hollinger / CC-BY-SA-2.0
Ses oreilles et membres sont particulièrement longs. Ses pattes sont plus grandes et musclées que ses pattes avant et sont équipées de 3 ou 4 doigts. Il possède un pelage gris, orange et blanc. Extrêmement rapide, il peut atteindre 55km/h en moyenne avec des pointes à 80 km/h et peut bondir jusqu'à deux mètres de haut. Ce mammifère se nourrit d'herbes, de feuilles, de racines et d'écorces et il est particulièrement social. Il peut vivre dans des groupes de 10 à 30 individus et communique par différents sons, des petits bruits graves aux sifflements aigus comme le cochon d'Inde. Le mara est l'un des rares mammifères restant toute sa vie en couple monogame


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Adulte debout - Svdmolen / CC-BY-SA-3.0-migrated / CC-BY-2.5


Après le capybara et les castors, ce mara est le troisième plus gros rongeur vivant.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] mariepanic / Youtube 15/3/2013

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] J R Martinez / Youtube 10/3/2013

Maxisciences 8/11/2013 - WIKIPEDIA
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: 5 - Le Moloch hérissé (Moloch horridus)   Sam 9 Nov - 13:48

Le Moloch horridus, unique représentant du genre est un saurien endémique d'Australie. Habitant les zones arides, il apprécie particulièrement les sols sableux et se rencontre rarement dans les zones rocheuses. Animal diurne de taille moyenne (maximum 20 cm), il pèse entre 50 (pour les femelles) et 90 g (pour les mâles).


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Diable épineux (Moloch horridus) à Great Central Road (WA) - Baras / CC-BY-SA-3.0
Assez trapu, la couleur de son corps varie entre le gris, le beige, l'orange ou le rouge brique qui lui offre un camouflage dans son environnement. Des épines, des excroissances écailleuses, lui recouvrent tout le corps, afin d'impressionner ses prédateurs. 


En effet, l'ensemble d'épines que possède ce lézard dissuade la plupart des prédateurs. En cas d'attaque, il gonfle également son corps pour paraître plus gros. Il se déplace avec des mouvements saccadés, en s'arrêtant régulièrement, ce qui le rend plus difficile à repérer visuellement. Toutefois, il semble que certains animaux puissent quand même consommer ce lézard, dont les corps ont été retrouvés dans l'estomac de certaines espèces de varans. Il semble également que certains rapaces soient des prédateurs efficaces de ce lézard.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] TheDerekweiss / Youtube 28/5/2013

Grand consommateur de fourmis (de 600 à 2000 par repas) du genre  Iridomyrmex, le moloch possède des rainures autour de sa tête qui lui permettent de récolter la rosée qui se dépose sur lui.

Des études en captivité laissent penser que ce lézard peut vivre une vingtaine d'années. 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Angus Kennedy / Youtube 8/4/2011

Maxisciences 8/11/2013 - WIKIPEDIA
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: 6 - Le Narval (Monodon monoceros)   Sam 9 Nov - 14:05

Surnommé "licorne des mers", le narval (Monodon monoceros) est un cétacé (sous-ordre des  odontocètesvivant en groupe dans les eaux de l'océan Arctique. Les mâles possèdent une longue corne au bout de leur museau, issu de leur incisive supérieure gauche. Autrefois très recherché, cet organe sensoriel peut mesurer jusqu'à trois mètres de long, dont les riches terminaisons nerveuses permettent à l'animal de percevoir les différences de pression, de salinité, ou de température ainsi que des particules particulières aux espèces animales constituant son alimentation.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Glenn Williams / Domaine public
Mesurant 4 à 5 mètres, le narval se nourrit de crevettes, de calamars, de crustacés, de flétans, de morues et de pieuvres. Les activités humaines, la chasse non réglementée mais aussi ses prédateurs (ours polaire et orque) entraînent une forte baisse de la population des narvals.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Disneynature FR / Youtube 2/5/2011
Le narval vivrait jusqu'à 50 ans. Les mâles atteignent la maturité sexuelle vers 8-9 ans et les femelles entre 4 et 7 ans. La période de gestation est d'environ 15 mois. Les accouplements se font au printemps en avril et les naissances arrivent l'année suivante en juillet, où les femelles allaitent leur petit pendant 4 mois. Comme pour plusieurs autres cétacés, on constate que le taux de reproduction est affecté à la baisse par l'activité humaine et ses polluants.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] NationalGeographic / Youtube 13/9/2007
Les narvals vivent en groupes de 4 à 20 individus dans les régions arctiques. On les retrouve principalement dans les eaux arctiques du Canada, du Groenland et de la Russie. Ces groupes sont en constante migration selon les saisons, cherchant à devancer la prise des glaces et à suivre les bancs de poisson qui constituent leur alimentation. Quand ils migrent, les groupes peuvent se joindre, donnant lieu à des rassemblements imposants et impressionnants.


Maxisciences 8/11/2013 - WIKIPEDIA
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: 7 - Le Bec-en-sabot du Nil (Balaeniceps rex)   Sam 9 Nov - 14:18

Le Bec-en-sabot du Nil (Balaeniceps rex) est un oiseau massif, endémique du continent africain, et la seule espèce du genre Balaeniceps.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  Bec-en-sabot du Nil (Balaeniceps rex) dans le Parc des Oiseaux Walsrode, Allmagne. Quartl / CC-BY-SA-3.0
Il tire son nom de son énorme bec, parfois plus gros que sa tête. Haut de 100 à 120 cm, il peut peser de 4 à 7 kg et possède un plumage gris à l'aspect bleuté. Les plumes principales sont noires à l'extrémité; les plumes secondaires peuvent présenter des reflets verdâtres. Le dessous de l'oiseau est légèrement plus clair que le dessus. Le Bec-en-sabot présente, sur l'arrière de la tête, une petite touffe de plumes qu'il peut ériger comme une crête. Les jeunes sont légèrement plus gris que les adultes.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Didier Texier / Youtube 21/6/2009

Le bec, rosé ou jaunâtre, peut mesurer jusqu'à 23 cm de long et est très adapté à la pêche en eaux troubles et peu profondes. 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Betsy Bachman / Youtube 2/8/2009
Non migrateur, plutôt solitaire et territorial. On peut cependant observer cet oiseau en couple au moment de la nidification, mais aussi en groupe dans les endroits où les ressources alimentaires sont abondantes. Cet oiseau se nourrit de poissons-chats, de serpents aquatique, de grenouilles. Il peut également se rabattre sur des tourtes, varans, jeunes crocodiles ou rongeurs.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Karutourism· / Youtube 12/3/2013

Maxisciences 8/11/2013 - WIKIPEDIA


Dernière édition par Admin le Sam 9 Nov - 16:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: 8 - Le Poisson-perroquet bleu (Scarus)   Sam 9 Nov - 15:06

Ce poisson appartient au genre des poissons-perroquets, les Scarus. Entièrement bleu (tirant sur le turquoise), il a tout de même quelques taches jaunes à l'arrière de la tête qui disparaissent avec l'âge. 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Scarus ferrugineus albert kok / domaine public

Longs en moyenne de 30 à 75 cm, les mâles peuvent parfois atteindre 1,20 m. Le poisson-perroquet possède un large bec qui lui permet d'arracher les algues et les petits organismes des roches. Il est aussi doté de dents pharyngiennes qui transforment les roches ingérées en sable. Il passe 80% de son temps à arpenter les eaux de l'Atlantique ouest pour trouver de la nourriture. 


Plus généralement, les poissons-perroquets (Scaridae) constituent une grande famille de poissons marins tropicaux qui font partie intégrante d'un vaste sous-ordre les Labroidei comprenant aussi bien des poissons d’eau douce comme les Ciclidés que d’eau de mer avec par exemple les poissons-clowns, ou encore les labres.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Cetoscarus bicolor - Richard Ling / CC-BY-SA-3.0-migrated

Les Poissons-perroquets ont un corps massif, allongé, légèrement comprimé, au profil arrondi, recouvert de grosses écailles cycloïdesSelon l’espèce, la taille oscille entre moins de 20 cm à 130 cm, soit une taille moyenne de 30 à 40 cm. 


Les ‘’poissons-perroquets’’ se déplacent selon l’espèce en groupe de taille variable ou de manière solitaire. Ils nagent tous avec leurs nageoires pectorales.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] appalachianmudsquid / Youtube 24/2/2012

La dénomination commune de perroquet provient de deux caractéristiques physiques remarquables :


- la composition de leur mâchoire en un bec robuste issu d’une fusion entre les dents leur permettant ainsi de gratter la surface des roches ou des coraux morts pour se nourrir.

- la couleur vive de la livrée des mâles dominants qui revêt des nuances de bleu, de vert et parfois de rose.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Vattenplaneten Akvariet / Youtube 12/1/2013

Il est important de noter que la livrée de ces poissons varie énormément au cours de leur vie en fonction de leur maturité et de leur rang au sein du groupe. Il existe une phase juvénile et une phase adulte, dite initiale, où les mâles et les femelles sont semblables avec des teintes ternes (grises à brunes) puis une phase terminale où le poisson change de sexe s’il était femelle et devient très coloré. Entre ces trois phases, il existe également des phases intermédiaires. L’ensemble de ces variations de livrée rend particulièrement difficile l’identification entre les espèces, le risque de confusion est grand et ce même pour les spécialistes.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] supergreenmetv / Youtube 3/12/2010
Les Poissons-perroquets sont répartis dans le monde entier majoritairement en zone tropicale mais également pour certaines espèces en zone subtropicale. Ils se rencontrent donc en Océan Atlantique tropical,Pacifique,et Indien ainsi qu'en Mer Méditerranée. La région où la concentration et la variété d’espèces est la plus importante est l’Indo-Ouest PacifiqueL'environnement de prédilection des poissons-perroquets varie selon les espèces et est constitué de lagons, de platiers récifaux, de pentes récifales, de récifs externes, de prairies de zosteracées ainsi que de zones rocheuses entre 1 et 30 m de profondeur.




Maxisciences 8/11/2013 - WIKIPEDIA
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: 9 - L'Atheris   Sam 9 Nov - 16:51

L'atheris (famille des  Viperidae*) est une vipère arboricole venimeuse de l'Afrique subsaharienne. Habitante des zones de forêts tropicales, elle est similaire aux crotales d'Asie et d'Amérique du Sud.

Avec une taille comprise entre 40 et 78 cm, l'atheris possède une tête assez triangulaire. Sa couleur varie entre diverses nuances de vert, du vert clair au vert olive avec certains spécimens plutôt jaunes ou grisâtres. 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Atheris squamigera LA Dawson / CC-BY-2.5
Sa principale particularité est la présence d'écailles en pointes sur l'ensemble de son corps.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Shawn Caswell / Youtube 19/3/2012
Quatorze espèces de ce genre se rencontrent en Afrique : Atheris acuminataAtheris barbouriAtheris broadleyiAtheris ceratophoraAtheris chlorechisAtheris desaixiAtheris hirsuta , Atheris hispidaAtheris katangensisAtheris mabuensisAtheris matildaeAtheris nitscheiAtheris rungweensisAtheris squamigera , Atheris subocularis.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Radar14cz / Youtube 27/4/2010

* Les Viperidae (ou vipéridés) forment une famille de serpents comprenant entre autres les vipères et les crotales. On rencontre les espèces de cette famille sur quasiment tout le globe, et ce sont tous des serpents venimeux.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Atheris Squam / Youtube 18/5/2012

Tout à l’avant de la mâchoire, les vipéridés ont de longs crochets creusés d’un canal par lequel s’écoule le venin. Ces crochets sont disposés de telle façon que lorsque l’animal ouvre sa bouche, ils se soulèvent et sont projetés automatiquement en avant.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Radar14cz / Youtube 23/6/2010
Ce sont des serpents de taille modérée, dont la longueur atteint en général moins d'un mètre et demi. Ils sont tous carnivores et consomment diverses proies d'assez petite taille, principalement des rongeurs. Ce sont des ovovivipares.

Maxisciences 8/11/2013 - WIKIPEDIA
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: 10 - La Saïga (Saiga tatarica)   Sam 9 Nov - 17:08

La Saïga (Saiga tatarica) est une espèce d'antilope particulièrement menacée. Originaire des steppes eurasiennes semi-désertiques, elle était également présente en Amérique du Nord. Aujourd'hui, elle vit principalement dans une région russe et trois du Kazakhstan. C'est la seule antilope eurasiatique.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  Richard Reading / Domaine public
Statut de conservation UICN
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Mesurant moins d'un mètre de haut, elle pèse entre 36 et 63 kg et les femelles ne possèdent pas de cornes. Mais son trait physique le plus particulier reste son museau. Inhabituelle, surdimensionnée et flexible, cette structure nasale s'appelle le proboscis. Leurs poils sont courts et fins et de couleur blond roux à miel durant la belle saison, elles ont une fourrure blanche en hiver. Elles muent aux printemps.


Extrêmement rapide,  cette petite antilope fait partie des plus rapides, elle peut courir à 40 km/h en endurance sur plusieurs kilomètres et accélérer à 80 km/h en vitesse moyenne sur 800 mètres avec des pointes à plus de 100 km/h sur de très courtes distances.



Le saïga est la seule antilope eurasiatique. Sur la base de preuves et d'indices archéologiques et paléontologiques, on suppose qu'elle vivait autrefois dans les milieux ouverts (non boisés) des régions vallonnées d'une grande partie de l'Europe et de l'Asie. On ne la trouve plus guère que dans les steppes sèches et les déserts semi-arides de l'Asie centrale, où elle est menacée de disparition.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ckoenen / Youtube 3/7/2012 

Cet animal est reconnaissable à un museau long et très arqué, descendant sur la bouche et donnant l'aspect d'une courte trompe. Saïga est un mot russe qui veut dire « antilope ».


A noter Il existe deux sous-espèces. 

  • La sous-espèce Saiga tatarica tatarica comptait encore en Kalmoukie en 2001 environ 17 800 individus (selon un comptage par survol aérien) effectué en mai. Au total on estime qu'il en restait dans le monde en 2002 environ 50 000 individus, soit seulement 5% de l'effectif de saïga 10 ans auparavant. Cette sous-espèce est encore présente dans 4 régions : la Kalmoukie, ainsi que trois isolats du Kazakhstan.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] FaunaFloraIntl / Youtube 15/1/2013


  • La sous-espèce la plus menacée est la Saiga tatarica mongolica, dont 750 individus vivent encore dans deux petites régions de Mongolie.


La population, du saïga a été classée en « danger critique d'extinction » par l'IUCN en 2002 en raison d'un effondrement de ses effectifs, principalement du fait du braconnage mais aussi de la destruction de son habitat. Elle comptait encore près de 2 millions d'individus dans les années 1950, et était réduite à quelque 50 000 animaux à la fin duxxe siècle.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] unesco / Youtube 26/3/2013
Maxisciences 8/11/2013 - WIKIPEDIA
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
BelleMuezza
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 12462
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: 11 - Le pacu    Sam 9 Nov - 18:56

Affilié au piranha, le pacu est un poisson dulçaquicole herbivore ou omnivore.

Sa caractéristique la plus impressionnante ? Ses dents carrées et alignées, similaires à celles des humains. Ce qui les différencie également des piranhas. Le pacu, de la famille des Serrasalminae, vit principalement dans les rivières et les cours du bassin de l'Amazonie. Certains spécimens ont aussi été trouvés en Papouasie, en Suède et en France.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] colossoma macropomum - AlejandroLinaresGarcia / CC-BY-SA-3.0, 2.5,2.0,1.0

Le pacu (nom provenant des Amérindiens du Brésil) est un terme commun utilisé pour désigner différentes espèces de poissons dulçaquicoles vivant en Amérique du Sud regroupés dans la sous-famille des Serrasalminae, et affiliés aux piranhas, mais herbivore ou omnivore. Les deux espèces principales sont le tambaqui Colossoma macropomum et le pacu véritable ou pacu rouge Piaractus brachypomus.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Comparaison des dents du Pacu avec celles des humains. evolvingcomplexityii



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] stuffedchicken420 / Youtube 2/12/2010


Maxisciences 8/11/2013 - WIKIPEDIA
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: 12 - Les squilles (Stomatopoda)   Dim 10 Nov - 1:33

Malgré ses couleurs magnifiques, ce crustacé d'une dizaine de centimètres est un animal particulièrement vicieux. Équipée de pattes comparables à celle d'une mante religieuse, la squille est forte et rapide. Ses pinces sont massives, lestées de calcaire et peuvent facilement briser coquilles et carapaces. Lorsqu'elles sont plus fines mais garnies d'éperons, elles permettent d'empaler les proies. Avec une vision à 360°, elle repère facilement proie et prédateurs, comme les barracudas. Durant la saison des amours, la squille active sa fluorescence.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Lysiosquilla maculata (Mantis Shrimp) Jenny / CC-BY-2.0 by Flickr.com 
Les squilles sont des crustacés membres de l'ordre des Stomatopoda, le seul actuellement représenté parmi les Hoplocarides. Il comprend 17 familles environ dont la famille des Squillidae (Linnaeus) et celles des Lysiosquillidae (Giesbrecht, 1910) et regroupe plus de 400 espèces reconnues à ce jour. Leur taille est comprise entre 3 et 18 cm.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Claudius Buser / Youtube 6/11/2010

Elles possèdent des pattes ravisseuses typiques comparables à celles de la mante religieuse d'où leur nom anglophone de crevette-mante bien qu'elles ne soient ni descrevettes, ni des mantes. Pour certaines espèces, il a été calculé que leurs pattes se projetaient sur leur proie en 2 millièmes de seconde !


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Thierry Lafaye / Youtube 20/1/2013
A noterLeurs yeux bougent en pivotant indépendamment l'un de l'autre sur une amplitude permettant de lui offrir une vision de 360°. Et leur cornée en 3 bandes donne à chaque œil une vision tridimensionnelle, en relief. C'est par conséquent l'un des animaux qui possèdent une des meilleures visions connues du règne animal.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Michel Barbé / Youtube 23/4/2011

Maxisciences 8/11/2013 - WIKIPEDIA


Dernière édition par Admin le Dim 10 Nov - 17:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: 13 - Glaucus Atlanticus    Dim 10 Nov - 1:51

Le Glaucus Atlanticus est une toute petite espèce de nudibranches  de la famille des Glaucidés  Ce mollusque gastéropode marin possède une forme particulièrement élégante et des couleurs mêlant le blanc, le gris perle et différents tons de bleu. 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Ce Glaucus atlanticus a été trouvé échoué sur la plage Surfers Paradise dans le Queensland en Australie  - Taro Taylor / CC-BY-2.0

Mesurant 3 à 4 cm de long, le Glaucus Atlanticus a souvent été comparé à un lézard à cause de sa queue et à une grenouille à cause de sa peau. Il est équipé, au niveau de la tête, de tentacules oraux et de rhinophores. 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] paul stewart / Youtube 31/12/2012
Cette limace de mer charmante flotte  face ventrale vers la surface grâce à une bulle d'air présente dans son estomac. Elle peut ainsi se nourrir facilement d'autres organismes pélagiques plus grands qu'elle. Son principal moyen de défense est son pouvoir urticant (y compris pour l'homme) qu'elle tire des hydrozoaires dont elle se nourrit. 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Ali Krayem / Youtube 20/2/2013

Glaucus Atlanticus vit dans toutes les eaux tempérées ou tropicales. L'espèce est hermaphrodite et pond des chapelets d'œufs laissés à la dérive ou fixés sur les cadavres des proies des adultes.


Maxisciences 8/11/2013 - WIKIPEDIA


Dernière édition par Admin le Dim 10 Nov - 17:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: 14 - Le Moro Sphinx ou le Sphinx Colibri   Dim 10 Nov - 2:12

Le Moro sphinx ou Sphinx colibri ou Sphinx du caille-lait (Macroglossum stellatarum), est un insecte appartenant à l'ordre des lépidoptères, à la famille desSphingidae, à la sous-famille des Macroglossinae, tribu des Macroglossini, sous-tribu des Macroglossina, et du genre Macroglossum. C'est l'espèce type pour le genre.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  Haut face dorsale, bas face ventrale. Didier Descouens (Museum de Toulouse) / CC-BY-SA-3.0


Le Moro Sphinx (Macroglossum stellatarum) est un insecte diurne de l'ordre des lépidoptères. De petite taille (40-46 mm), il possède un corps marron-beige plutôt massif et des ailes oranges. 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Moro sphinx en vol stationnaire (on remarque la trompe qui ressemble au bec des oiseaux-mouches) - Jerzy Strzelecki / CC-BY-SA-3.0
Équipé d'une très longue trompe pour butiner les fleurs, ce spécimen montre un déplacement similaire à celui de l'oiseau mouche. Très rapide, il peut en effet rester en vol stationnaire, notamment lorsqu'il butine. 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] momonne64 / Youtube 14/9/2012
Il est particulièrement actif lorsque les températures sont élevées. Le Moro Sphinx éclot environ une semaine après la ponte des œufs sur des bourgeons ou des fleurs, entre mai et août. 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] jucipher1 / Youtube 14/2/2011

Son vol est d'une précision et d'une rapidité peu communes. Le Moro sphinx peut voler à 50 km/h40 km/h en moyenne, ce qui le place parmi les papillons les plus rapides.  

Son habitat naturel se trouve dans l'hémisphère nord entre l'Espagne et le Japon. Cet insecte migrateur peut se rencontrer presque partout dans l'hémisphère nord en été, mais il réside uniquement dans les climats tempérés les plus chauds (Espagne, Portugal, Italie, Turquie, Afrique du Nord). En effet, il survit rarement à l'hiver aux latitudes plus nordiques (comme au nord des Alpes en Europe, ou au nord du Caucase en Russie, etc.). Peut-être à cause du réchauffement climatique, de jeunes spécimens précurseurs apparaissent de plus en plus tôt, même au nord de la région parisienne (mi-mars) alors qu'antérieurement nous assistions à l'arrivée plus tardive de spécimens uniquement adultes donc migrateurs. Cet insecte est considéré comme porte-bonheur dans certaines régions du Sud de la France.



Maxisciences 8/11/2013 - WIKIPEDIA


Dernière édition par Admin le Dim 10 Nov - 17:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: 15 - Le Tenrec zébré des terres basses (Hemicentetes semispinosus)   Dim 10 Nov - 13:25

Le Tenrec zébré des terres basses (Hemicentetes semispinosus) est une espèce de mammifères, endémique de l'île de Madagascar. Il habite les plaines malgaches, du niveau de la mer jusqu'à 1.550 mètres d'altitude.  Il fréquente les forêts humidesprimaires et secondaires, mais aussi les terres agricoles, les prairies et les jardins en zone tropicale humide. On le rencontre dans le centre et les régions côtières de l'est de Madagascar ainsi que dans la région Amoron'i Mania.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Tenrec strié de la plaine, Parc National de Masoala, à Madagascar - Frank Vassen / CC-BY-2.0 by Flickr upload bot 

Long de 15 à 20 cm, le tenrec zébré est assez massif, proportionnellement à sa taille, puisqu'il pèse entre 125 et 280 grammes. La particularité réside dans son pelage noir rayé de bandes jaunes et constitué d'un mélange de poils durs et de piquants. La queue est presque inexistante et les pattes sont courtes.  La tête est conique, terminée par un museau long et pointu, avec de petits yeux et de petites oreilles. Elle a la particularité de se terminer par une crête de piquants érectiles jaunes, autour du cou. L'espèce se distingue de l'autre espèce du genre par une ligne jaune qui se prolonge sur la tête et jusqu'au bout du nez, un poids plus élevé et des piquants plus jaunes.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Japanearthquake9 / Youtube 7/12/2012
Hemicentetes semispinosus est une espèce de mammifères insectivores de la famille des TenrecidaeAppelé Tenrec zébré des terres basses ou Petit porc-épic en français, les Malgaches nomment cette espèce SoraC'est un animal terrestre nocturne.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Helen Gill / Youtube 6/12/2013

Comme l'autre espèce du genre, la robe rayée de ces tenrecs zébrés a une fonction de mimétisme, soit pour ressembler aux petits de l'espèce Tenrec ecaudatus que l'instinct protecteur rend agressifs vis-à-vis des intrus, soit de camouflage pendant qu'ils fouillent le sol à la recherche de nourriture. Ils sont dotés de piquants détachables qui leur servent de moyen de défense. De 7 à 16 piquants spécialisés forment un organe de communication : quand ces piquants sont frottés les uns contre les autres, ils émettent à hautes fréquences des stridulations aigües, à l'attention des autres individus du groupe et sans doute comme avertissement vis-à-vis des prédateursEn plus des stridulations obtenues par frottement de certains piquants, ils utilisent pour communiquer des claquements de langue, peut être également utilisés comme une sorte d'écholocation. Des petits cris et grincements sont également perceptibles quand on les dérange, émis juste avant de hérisser leurs piquants.




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Hemicentetes nigriceps - AnimalBaseInfo / Youtube 11/10/2008

Comme Hemicentetes nigricepsH. semispinosus se nourrit presque exclusivement de vers, hormis quelques autres invertébrés et mollusques. Il frappe le sol avec ses pattes de devant pour faire réagir les vers.  Les deux espèces creusent un terrier fermé par un bouchon de feuilles. Le terrier sert à la fois pour se protéger des prédateurs et des écarts de température, en bordure de forêt ou dans les champs. Sa période de reproduction est comprise entre septembre et décembre. La gestation dure de 55 à 63 jours et la mise bas a donc lieu de décembre à mars. La femelle peut donner naissance jusqu'à 11 petits par portée en captivité. Dans la nature, le nombre moyen de petits est de 6,3. Ces derniers pèsent environ 11 g et mesurent de 5,5 à 6,7 cm de long. Les petits naissent dépourvus de piquants mais ceux-ci apparaissent dans les 24 heures après la naissance.  Le sevrage a lieu au bout de 25 jours et ils sont adultes à 40 jours. On ignore encore combien de temps ces animaux vivent dans la nature, mais en captivité les individus ne dépassent guère 30 mois. 



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Tenrec ecaudatus - Fred Triep / Youtube 16/7/2012

Tous les tenrecs zébrés intimident les intrus en érigeant leur collerette de piquants et en agitant la tête de haut en bas afin de l'empaler éventuellement sur ses piquants. Si l'intrus insiste l'animal va frapper le sol des antérieurs en attaquant. À part en période de reproduction, les individus ne sont pas agressifs entre eux qui font connaissance en se reniflant le nez.


Les principaux prédateurs des tenrecs zébrés sont  : le BoaBoa dumerili, la Mangouste à queue annelée (Galidia elegans), le Fossa (Cryptoprocta ferox) et la Civette malgache (Fossa fossana). Les humains aussi capturent ces animaux à la main ou à l'aide de chiens pour consommer leur chair. Leurs moyens de défense sont avant tout la prudence, le mimétisme, leurs piquants et leur terrier.



Ce n'est pas une espèce menacée. Toutefois, les populations pourraient être menacées à terme par la dégradation de leur habitat, la déforestation et les feux de brousse. L'espèce est, entre autres, présente dans plusieurs zones protégées de l'ile comme le Pic d’Ivohibe, les réserves spéciales de Anjanaharibe Sud et Analamazaotra ainsi que les parcs nationaux de MantadiaRanomafana,Masoala, et Andringitra.





Maxisciences 8/11/2013 - WIKIPEDIA


Dernière édition par Admin le Dim 10 Nov - 17:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: 16 - L'Umbonia Spinosa   Dim 10 Nov - 14:14

Cet insecte appartient à la famille des Membracidae. Cette dernière se caractérise par la présence d'une sclérite située sur le thorax, qui ressemble à une sorte de corne géante, long d'une petite dizaine de millimètres.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Photo :  Colin Hutton 
La couleur, la taille et la structure des Umbonia Spinosa varient, notamment la corne du mâle. Le rôle de cette corne un peu spéciale est de décourager les oiseaux ou les autres prédateurs de le manger. Cette espèce se développe aux États-Unis principalement et pompe la sève des arbres.

Les scientifiques s'interrogent encore au sujet de cette espèce, notamment sur son apparence, mais ils pensent qu'elle est liée aux cigales. L'Umbonia Spinosa utilise son bec pour percer tiges des plantes pour se nourrir de leur sève. Sa répartition est limitée au Brésil, Costa Rica et Nicaragua. 

Les membracides ont une sclérite particulière située sur le premier segment du thorax, jusqu'alors confondu avec un pronotum (partie dorsale antérieure du thorax) hypertrophié : la fonction de cette excroissance demeure obscure. Selon certains, cette espèce de casque creux pourrait servir de caisse de résonance pour capter les sons émis par d'autres membracides, ou bien il pourrait servir à intimider les prédateurs (ex : ressemblance avec une fourmi en posture d'attaque). Chez certaines espèces, elle semblerait imiter des éléments de l'environnement, assurant par là une fonction de camouflage


Une équipe de l'Institut de biologie du développement de Marseille-Luminy montre, en 2011, que cet appendice dorsal n'est pas un pronotum mais une troisième paire d'ailes profondément modifiée (preuves anatomiques : cet appendice est attaché de chaque côté du thorax par une articulation, avec des muscles et de la membrane flexible qui lui permettent d'être mobile ; preuves génétiques : les mêmes gènes (Scr3 et Nubbin) interviennent pour le développement du casque et des ailes).




Maxisciences 8/11/2013 - Fundooodo - Panda Bored - WIKIPEDIA


Dernière édition par Admin le Dim 10 Nov - 17:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: 17 - La fourmi de velours (mutillidae)   Dim 10 Nov - 15:04

Les mutilidés ou mutillidae, ou fourmis de velours, sont une espèce qui se situe entre la fourmi, par sa forme allongée, et la guêpe, par sa pilosité. C'est notamment le cas pour les femelles qui ne possèdent pas d'ailes, contrairement aux mâles. Leur fourrure est souvent rouge ou orange vif mais elle peut également être argentée, dorée ou même noire et blanche d'où son surnom de "fourmi panda". Elle sont une famille d'hyménoptères.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Ronisia barbara Photo Entomart© 
Au Chili, elles sont connues pour leurs piqûres extrêmement douloureuses, que seules les femelles peuvent infliger. Toutefois, à l'inverse des fourmis, les mutillidés ne sont pas organisées en ouvrières, reines, etc.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  Fourmi de velours "panda" Photo  Chris Lukhaup

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  Gros plans de fourmis de velours mâles et femelles (Dasymutilla occidentalis) qui sont en fait des guêpes. Les mâles se battent sur un terrier duquel une femelle va probablement émerger.TerraNaturalist / Youtube 17/8/2012
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Les fourmis de velours sont en fait une famille de guêpes (Mutillidae). Elles ont un aiguillon puissant et émettent une sorte de son grinçant si dérangées. Les femelles sont aptères et fréquemment observées dans les déserts, souvent en association avec des plans d'eau. Ces insectes sont attirés par la lumière la nuit et se nourrissent de liquides sucrés comme de l'eau sucrée ou édulcorée avec un sirop en captivité et peuvent environ une année en captivité. bugsincyberspace / Youtube 1/5/2010

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Dasymutilla sackenii blanc, un des genres de fourmis de velours. D'une manière générale, outre le fait qu'ils soient dotés d'ailes, les mâles peuvent avoir un aspect différent de la femelle de leur espèce... cacoseraph / yOUTUBE 13/8/2009

Maxisciences 8/11/2013 - WIKIPEDIA - Panda Bored


Dernière édition par Admin le Dim 10 Nov - 17:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: 18 - Le requin lutin (Mitsukurina owstoni)   Dim 10 Nov - 15:32

Le requin lutin (Mitsukurina owstoni) est une espèce rare de requin des profondeurs de la famille monotypique des Mitsukurinidae qui comporte un seul genre. Parfois appelé "fossile vivant", son ascendance remonte à environ 125 millions d'années. Il vit sur le talus continental, les canyons sous-marins et les monts sous-marins du monde entier, entre 30 et 1 300 m de profondeur, les adultes vivant plus profond que les juvéniles. Compte tenu de la profondeur à laquelle il vit, le requin lutin ne pose aucun danger pour les humains.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Dianne Bray / Museum Victoria / CC-BY-3.0
Il possède un long nez ainsi qu'une mâchoire très proéminente équipée de dents en forme de clous. Mesurant trois à quatre mètres de long, le requin lutin était très abondant au Crétacé et sa distribution mondiale est toujours assez répandue. 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Photo  imgur
Mais bien qu'il ait été découvert il y a plus d'un siècle, les scientifiques en savent très peu sur cette espèce au corps flasque. Les quelques études suggèrent qu'il est plutôt lent ( corps flasque et petites nageoires)


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] sneakyD32 / Youtube 22/8/2008

Cette espèce chasse des poissons téléostéens, des céphalopodes et des crustacés à la fois à proximité du fond de la mer et au milieu de la colonne d'eau. Son long museau est couvert d'ampoules de Lorenzini, qui lui permettent de détecter les champs électriques produits par ses proies, qu'il peut capturer en étendant rapidement ses mâchoires. Un petit nombre de requins lutin sont involontairement capturés par la pêche en eau profonde. L'Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) le considère comme Préoccupation Mineure, citant sa large distribution et la faible incidence de la capture.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] marcelnad / Youtube 4/1/2008

Maxisciences 8/11/2013 - WIKIPEDIA


Dernière édition par Admin le Dim 10 Nov - 17:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: 19 - Le poisson chauve-souris à lèvres rouges (Ogcocephalus darwini)   Dim 10 Nov - 16:40

Pour un peu, on pourrait croire que les lèvres de ce poisson ont été ajoutées grossièrement à l'aide d'un logiciel de retouche photo...

Vivant à plus de 30 mètres de profondeur dans les eaux des Galapagos, le poisson chauve souris à lèvres rouges (Ogcocephalus darwini) a une morphologie assez étrange. Surtout connu pour ses lèvres rubis, ce poisson n'est pas un nageur mais utilise plutôt ses nageoires pectorales pour "marcher" au fond de l'océan. 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Ogcocephalus Parvus / CC-PD-Mark
Cette espèce est piscivore, c'est-à-dire qu'elle se nourrit majoritairement de petits poissons et de crustacés comme les mollusques ou les crevettes.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] bertrob84 / Youtube 31/1/2009
 
Ces poissons vivent dans les eaux profondes de l'Atlantique, de l'océan Indien et de l'Ouest du Pacifique. Généralement on les trouve sur le talus continental à des profondeurs de 200 à 1000 mètres. Cependant, certains genres du  Nouveau Monde vivent dans les eaux côtières et les estuaires. Ce sont des poissons compressés latéralement semblables à des raies, avec une tête circulaire, triangulaire ou en forme de boîte (chez Coelophrys) et une petite queue.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] tk1102b133 / Youtube 30/4/2012
Le plus grand poisson chauve-souris atteint environ 50 centimètres de long. L'illicium (nageoire rayonnée dorsale modifiée à l'avant de la tête des Lophiiformes  qui sert d'appât) peut être rétracté dans une cavité au-dessus de la bouche. Il n'est pas lumineux, comme chez la plupart des autres Lophiiformes, mais sécrète un liquide agissant comme un appât chimique pour attirer les proies.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] SailCaribbeanDivers / Youtube 29/8/2013

Maxisciences 8/11/2013 - WIKIPEDIA


Dernière édition par Admin le Dim 10 Nov - 17:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: 20 - Les Hétérocères du Vénézuela   Dim 10 Nov - 17:29

L'Hétérocère du Venezuela est une nouvelle espèce de phalène, découvert en 2009 dans la région de la Grande Savane au Venezuela. 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
 Photos  Arthur Anker | imgur 
Elle est assez similaire au Diaphora mendica, l'Écaille mendiante. Sa particularité réside surtout dans la fourrure, de couleur orangée ou crème, qui lui recouvre le corps, long de 14 à 19 mm et les ailes. 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  Diaphora mendica (femelle) Entomart©
Les scientifiques en savent très peu sur ce petit animal mais il appartiendrait probablement à la famille des lépidoptères Lasiocampidae.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Epic Wildlife / Youtube 10/6/2013
Du fait de son apparence, certains l'appellent "papillon caniche du Vénézuela" !


Maxisciences 8/11/2013 - Panda Bored
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: 21 - Le serpent "pénis" (Atretochoana eiselti)   Lun 11 Nov - 1:03

Atretochoana eiselti est l'unique représentant du genre Atretochoana, est une espèce de gymnophiones de la famille des Typhlonectidae. Il a une tête large et plate et une nageoire dorsale charnue sur le corps.


L'amphibien tire sa popularité de sa ressemblance frappante avec le pénis humain, ce qui lui vaut le surnom de "serpent bite". L'espèce atteint une longueur de 75 cm.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Photo de Matt Roper / Mongabay

Jusqu'en 2011, il n'y avait que deux spécimens connus. En 2013, d'autres individus ont été découverts dans le rio Madeira, un affluent de l'AmazoneCette espèce est endémique du Brésil. Elle se rencontre au Pará et au RondôniaSa présence en Bolivie est incertaine.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Atretochoana eiselti, nouvelle salamandre ?... PhallicSnake / Youtube 12/8/2012

wIKIPEDIA - Panda Bored


Dernière édition par Admin le Sam 28 Mar - 21:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: 22 - Isopode géant (Bathynomus giganteus)   Lun 11 Nov - 1:35

Le bathynome géant (Bathynomus giganteus) est un isopode marin de très grande taille. Il fait partie des crustacés, un sous-embranchement des arthropodes


Mesurant 35 centimètres en moyenne, pour une masse de 1,4 kg, il peut atteindre jusqu'à 50 cm pour 1,7 kg, ce qui en fait le plus grands des isopodes. Il vit  entre 172 et 2140m de profondeur.  Il est commun dans tout le golfe du Mexique, des Antilles à l'embouchure de l'Amazone, et en moins grand nombre dans le golfe du Bengale, la mer Rouge et l'océan Indien. On suppose qu'il a une préférence pour les sols boueux ou argileux.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

 Bathynomus giganteus - Borgx / CC-BY-SA-3.0-migrated

Le bathynome géant est un cas de gigantisme abyssal. Son corps, de couleur brun à gris-violacé, est de forme oblongue. Sa cuticule, qui fait office d'exosquelette, est composée de 14 segments articulés, tête et telson compris, disposant chacun d'une paire de pattes. Le large telson est arrondi et équipé de 12 à 14 pointes terminales, tandis que les segments thoraciques sont équipés de pleures latéraux plus clairs. La tête est surmontée de deux paires d'antennes et ses machoires sont équipées de quatre paires de mandibules

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] MCToffu / Youtube 19/9/2009

Il possède deux larges yeux composés triangulaires de 18 mm, espacés d'environ 25 mm, chacun étant composé d'environ 3 500 ommatidies dont la répartition sur la rétine n'est pas uniforme. La cornée est plate extérieurement et convexe intérieurement. Le cristallin est un cône biconvexe. La rétine est tapissée de cellules réflectives, lui permettant de voir dans l'obscurité.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] lifeisadancer / Youtube 21/2/2007
Le bathynome géant est principalement un carnivore et un important charognard de la zone benthique. Il erre sur les fonds marins à la recherche de cadavres de poissons, debaleines ou de calmars. Il lui arrive d'attaquer des poissons qui passent à sa portée, et il n'hésite pas également à se nourrir d'échinodermes, d'holothurie, d'éponges, de crevettes, de copépodes, de nématodes, de radiolaires ou d'autres benthos, qui font partie de son régime alimentaire.

La nourriture n'étant pas toujours abondante dans les profondeurs, il est capable de longues périodes de jeûne forcé, dont certaines ont été mesurées à plus de huit semaines en aquarium. Ce qui ne l'empêche pas d'être doté d'un féroce appétit et, lorsque l'occasion se présente, de dévorer jusqu'à se remplir le ventre au point de compromettre ses capacités locomotrices, voire d'expulser les œufs de la poche ventrale dans le cas des femelles. Des pêcheurs ont rapporté que lorsqu'il est pris dans les filets de pêche, il a tendance à dévorer goulûment les poissons autour de lui, et à s'empiffrer tellement qu'il a ensuite peine à se tenir debout sur ses pattes.

Les données scientifiques concernant la reproduction de l'espèce sont encore très insuffisantes. Différentes études sur son abondance saisonnière suggèrent que la période de reproduction aurait principalement lieu durant les mois d'hiver et de printemps, et pourrait être influencée par un manque de nourriture durant les mois d'été.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] MeLLcheng / Youtube 31/3/2010

Lorsqu'elle est sexuellement active, la femelle développe une poche incubatrice appelée marsupium, située sous le corps, entre les pattes, dans laquelle elle pourra couver ses œufs pour une durée encore inconnue. À sa naissance, le jeune est à un stade appelé «manca». Il ne s'agit pas d'un stade larvaire, le jeune étant un véritable adulte au format miniature, si ce n'est que sa dernière paire de péréiopodes n'est pas encore entièrement développée.

Wikipedia
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: 23 - La grenouille violette d'Inde (Nasikabatrachus sahyadrensis)    Lun 11 Nov - 1:54

Nasikabatrachus sahyadrensis est une espèce d'amphibien, unique représentant du genre Nasikabatrachus et de la famille Nasikabatrachidae. Elle est endémique des Ghâts occidentaux dans les États du Kerala et du Tamil Nadu en Inde.


L'holotype de Nasikabatrachus sahyadrensis, une femelle adulte, mesure 70 mm. Son dos est violet foncé (d'où son nom anglais de purple frog). Sa tête est petite et son museau bizarement pointu.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Karthickbala / CC-BY-SA-3.0

Cette espèce passe pratiquement toute l'année cachée dans le sol et sort de terre seulement pendant la mousson, durant environ deux semaines, afin de se reproduire. Ce mode de vie très discret explique peut-être pourquoi l'animal n'a été découvert que très récemment (en 2003), bien que connu localement par la population.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Découverte d'un site présentant de nombreux tétards... ThreatenedTaxa / youtube 28/12/2013

Suivant des analyses génétiques, cette espèce serait proche de la famille des Sooglossidae endémique des Seychelles. Les deux familles se seraient séparées il y a environ 100 millions d'années, lorsque l'Inde, les Seychelles et Madagascar ne formaient qu'un seul ensemble.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] علاء أبو دية / Youtube 22/4/2013

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Epic Wildlife / Youtube 14/9/2013



WIKIPEDIA
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: 24 - Les Scotoplanes "cochon de mer"   Lun 11 Nov - 4:28

Scotoplanes est un genre de concombres de mer des abysses


Le cochon de mer est  donc un concombre de mer ou holoturie. Ce fut l'un des animaux les plus communs et abondants capturés au large de la côte de l'Antarctique par l'équipe internationale de recherche à bord du navire de recherche BAS Royale de James Clark Ross


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Peter Bucktrout / British Antarctic Survey

Il vit dans les fonds océaniques profonds, plus précisément les plaines abyssales de l'Atlantique, du Pacifique et de l'océan Indien, à des profondeurs de plus de 1000 mètres. Il se nourrit des sédiments, par l'extraction de particules organiques des fonds marins (boue). 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Epic Wildlife / Youtube 13/6/2013

En conséquence, les concombres de mer sont importants pour la filtration des sédiments, tout comme les vers de terre sur la terre. Mais, comme d'autres espèces marines non ciblées, leurs populations dans le monde entier sont menacées par la pêche en eau profonde (chalutage).


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Neptune Canada / Youtube 17/12/2009

Ces animaux sont potentiellement de très bons indicateurs des changements environnementaux qui surviennent dans les eaux peu profondes, en pleine mutation, mais aussi dans les eaux profondes qui réchauffent beaucoup moins vite.



The dailygreen  - Panda Bored
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: 25 - Tatou nain d'Argentine (Chlamyphorus truncatus)   Lun 11 Nov - 13:34

Le Chlamydophore tronqué (Chlamyphorus truncatus) aussi appelé Tatou tronqué ou Tatou nain d'Argentine, est une petite espèce de tatou (12 à 15 cm de long) que l'on trouve dans le centre-ouest de l'Argentine où les habitants l'appellent «Pichi ciego » (petit tatou aveugle). Il a été décrit par Richard Harlan en 1825. C'est la seule espèce du genre Chlamyphorus.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Friedrich Specht - Brehms Tierleben, Small Edition 1927 / Domaine public

Le Chlamydophore tronqué possède une carapace rose pâle articulée faite de 23 à 25 rangées de plaques osseuses fichées dans sa peau et couvertes d'un épiderme corné. Son ventre est recouvert de longs poils (il a également des poils sous sa carapace). Son pelage est blanc, doux et soyeux. Ses yeux sont très petits et il n'a pas de pavillon auditif. Le tatou nain d'Argentine est équipé de griffes puissantes et d'une queue en forme de spatule de 2 ou 3cm. Il est long de 12 à 15cm et pèse plus ou moins 120 g. Il est le plus petit représentant de l'ordre des Cingulatas

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  rzqletum / Youtube 12/7/2009

Le tatou nain creuse la terre très rapidement et s'enfouit si on l'inquiète. Il creuse le sol de ses pattes de devant, en appui sur ses membres postérieurs et sa queue rigide. Les membres sont tous terminé par 5 griffes. Il vit dans des galeries et émerge de son gîte au crépuscule pour se nourrir. Le chlamydophore tronqué s'est révélé difficile à élever en captivité, et l'on ignore tout de sa reproduction.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Epic Wildlife / Youtube 8/6/2013

WIKIPEDIA - Panda Bored
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Des animaux étranges ou bizarres mais bien réels !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Des animaux étranges ou bizarres mais bien réels !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Des animaux étranges ou bizarres mais bien réels !
» animaux gigantesques et vraiment impressionnants… mais bien réels (DGS)
» Les soldes, mauvais pour le porte-monnais mais bien pour les poissons!!
» Dauphin albinos rose et autres animaux étranges...
» Commande groupée d'aliments crus surgelés pour chiens / chats

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LOVE ANIMALIA NATURALIS ENVIRONNEMENTALIS :: ESPACE MONDE des Animaux Sauvages :: Animaux Etranges / insolites - photos vidéos-
Sauter vers: